lieutenant

définitions

lieutenant ​​​ | ​​​ nom masculin

Adjoint direct (qui peut remplacer le chef). Les lieutenants d'un conquérant.
Histoire Lieutenant général du royaume, remplaçant ou représentant le roi. Lieutenant général : haut magistrat ; officier (au-dessous du général).
moderne Officier dont le grade est immédiatement inférieur à celui de capitaine, et qui commande une section. Femme lieutenant. ➙ lieutenante. —  Lieutenant de police : officier de la Police nationale qui supplée et seconde les commissaires.
Lieutenant de vaisseau, officier de marine dont le grade correspond à celui de capitaine dans l'armée de terre.

synonymes

lieutenant nom masculin

adjoint, aide, assistant, alter ego, bras droit, second

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les administrateurs de cette maison présentèrent requête au lieutenant de police, le 27 janvier 1753.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il me montra une lettre pour un lieutenant de vaisseau, et sut me faire croire que son voyage n'avait d'autre but que de rendre à ce marin un immense service.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Le lieutenant-gouverneur sera président du sénat, mais il n'aura voix délibérative qu'en cas d'égalité de votes.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
La sœur du lieutenant avait hâte de demander, elle aussi, au sommeil quelques instants de repos et d'oubli.Paul Mahalin (1838-1899)
Le lieutenant a bu d'un trait un verre de café, et il est parti, sans dire un mot à la crémière.René Bazin (1853-1932)
Elle porta une main à sa gorge, et, de l'autre, pour ne pas tomber, se retint à l'épaule du lieutenant...Paul Mahalin (1838-1899)
Puis il prit en main le cordon de la batterie et fit un signe au lieutenant, qui, du banc de quart, épiait ses mouvements.Gustave Aimard (1818-1883)
Les lèvres du lieutenant s'allongèrent de quelques millimètres, brusquement, et, aussitôt, reprirent la ligne normale.René Bazin (1853-1932)
Je le vois encore, et son arrivée dans notre vieille ville de province, lorsqu'il eut été nommé lieutenant d'artillerie.Paul Bourget (1852-1935)
Un lieutenant général, commandant une des provinces du royaume, fut ensuite introduit pour prêter le serment d'office.Jules Rostaing (1824-?)
Jusqu'alors, le lieutenant n'avait accordé qu'une attention restreinte à la petite amie de sa sœur.Paul Mahalin (1838-1899)
Elle voisine avec le grand oncle en lieutenant de chasseurs, avec la croix de guerre...Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Quoi qu'il en soit, le général fut prévenu que, s'il voulait demander à reprendre du service, il ne tarderait pas à être promu au grade de lieutenant général.Robert Du Casse (1849-1922)
Aussitôt l'ourson du lieutenant sembla repoussé en arrière par les deux jets de flamme et la double explosion.Paul Adam (1862-1920)
Le porte-clés fut faire son rapport, et le lieutenant de roi lui ordonna de lui porter ce linge.Henri Masers de Latude (1725-1805)
Le lieutenant qui avait survécu au désastre de ses camarades fut nommé capitaine, l'état-major recomposé immédiatement.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Tu vas passer dans mes vieux grognards ; ton premier lieutenant sera capitaine ; ton sous-lieutenant, lieutenant, et ton sergent-major, sous-lieutenant.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Elle vendit premièrement les chevaux, et puis la mule ; et quand le lieutenant-criminel était obligé de suivre quelque condamné au supplice, il empruntait une monture.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Le ministre de la guerre le nomma lieutenant-général et le mit au comité d'artillerie pour lui faciliter cette partie de plaisir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Dans le même quartier, il y avait un pâtissier où la femme du lieutenant-criminel allait souvent prendre des biscuits sans les payer.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LIEUTENANT » subst. masc.

Officier qui tient le lieu d'un Superieur, qui exerce une charge en son absence, ou qu'il devroit exercer luy-même. Les Baillifs & Senechaux d'épée ont laissé usurper la Justice qu'ils devroient rendre eux-mêmes, par des Lieutenants qu'ils ont commis pour l'exercer. Le Prevost de Paris a sous luy deux Lieutenants Civils, deux Lieutenants Criminels, un Lieutenant de Police, & deux Lieutenants particuliers. Dans les Provinces le President est appellé le Lieutenant General Civil & Criminel, & sa femme Madame la Lieutenante. Il y a des Lieutenans Generaux de la Connestablie, des Eaux & Forests de l'Admirauté. Il y a aussi des Lieutenants dans presque toutes les Justices tant Royales que Subalternes.
 
LIEUTENANT CRIMINEL DE ROBBE COURTE, est un Lieutenant du Prevost de Paris qui porte l'épée. Il connoist comme les Prevosts des cas Royaux, & juge presidialement comme eux, & juge aussi à la charge de l'appel.
 
LIEUTENANT, en termes de Guerre, se dit de plusieurs Officiers qui servent en differentes qualités.
 
LIEUTENANT GENERAL DE L'ARMÉE est le second Officier qui commande sous le General un corps de trouppes, un detachement, un quartier, une attaque. Il y a aussi sur mer un Lieutenant General des armées navales qui commande sous l'Amiral. & precede les Chefs d'Escadre.
 
LIEUTENANT GENERAL DE L'ARTILLERIE, est celuy qui commande tout ce qui regarde le canon & les batteries sous le Grand Maistre.
 
LIEUTENANT DE ROY, dans une place, est le second Officier de guerre d'une ville. Il commande en l'absence du Gouverneur.
 
LIEUTENANT COLONEL, est dans le Corps de Cavalerie estrangere, le premier Capitaine du Regiment. Il le commande en l'absence du Colonel, & il se met à la teste des Capitaines. Les Dragons ont aussi un Lieutenant Colonel.
 
LIEUTENANT d'une Compagnie, est un Officier crée par le Roy dans chaque Compagnie de Cavalerie, ou d'Infanterie, pour la commander en l'absence du Capitaine. Lieutenant de la Colonelle, est le second Officier de la Compagnie Colonelle de chaque Regiment d'Infanterie, qui jouït de la commission de Capitaine. On dit aussi, Un Lieutenant aux Gardes, le Lieutenant de la Porte.
 
On appelle Capitaine Lieutenant, les Capitaines des Compagnies d'Ordonnances, ou des Mousquetaires, dont le Roy est le vray Capitaine. On dit aussi, qu'un Prince a fait des conquestes par ses Lieutenants, pour dire, par ceux qui ont commandé ses armées en chef.
 
En matiere Ecclesiastique, on dit que le Pape est le Lieutenant de Dieu en terre.
Les deux font la paire Épices et espèces Épices et espèces

Le mot « espèce » est utilisé depuis le Moyen Âge : attesté au XIIIe siècle, son sens est notamment celui de « catégorie d’êtres vivants » (le « genre...

Dr Orodru 15/09/2021