Email catcher

loustic

Définition

Définition de loustic ​​​ nom masculin

Farceur, plaisantin. Faire le loustic.
familier, péjoratif Homme, type. C'est un drôle de loustic.

Synonymes

Synonymes de loustic nom masculin

mauvais plaisant, coco (familier), gaillard (familier), lascar (familier), numéro (familier), type (familier), zèbre (familier), zigoto (familier)

[vieux] farceur, blagueur, bouffon, boute-en-train, pitre, plaisantin

Exemples

Phrases avec le mot loustic

Au loin, c'est-à-dire à cinquante mètres, les lazzis pleuvent dru comme grêle sur le loustic dont chacun a essuyé les brocards.Louis Boussenard (1847-1910)
Marius crut à une rencontre de loustic, à un commencement de mystification en pleine rue.Victor Hugo (1802-1885)
Dans son portrait (fait à seize ans) où son œil furieux est quelque peu loustic, par l'obliquité du regard, il y a pourtant une lueur.Jules Michelet (1798-1874)
Alors, entre le dresseur d'enfants, la diseuse d'aventure, le lanceur de couteau et les autres loustics, trouverez-vous le coupable ?Ouest-France, Salomé PINEDA, 27/07/2021
Les quolibets des loustics qui, frais et neufs au départ, criaient « coin, coin » quand il y avait de l'eau, se raréfient, s'assombrissent.Henri Barbusse (1873-1935)
Il est des gens qui veulent à tout prix l'influence et qu'on s'occupe d'eux ; là où ils ne peuvent être oracles, ils se font loustics.Victor Hugo (1802-1885)
Pour communiquer, ces huit loustics habillés en kilt sont des champions.Ouest-France, 15/06/2019
Un loustic plus audacieux que ses congénères entreprit d'ouvrir la barrique et, oh !ADEN, 2018, Xavier Nerrière (Cairn.info)
Mais sous l'un ou l'autre nom, c'est toujours le même histrion, un matassin, un fagotin, plus souvent loustic et grotesque que cocasse ou plaisantin.La pensée de midi, 2007, Hubert Nyssen (Cairn.info)
Ravis de constater que les rivages de la soixantaine ne sont pas synonymes de naufrages : sur scène, les loustics démontrent exactement le contraire.Ouest-France, Laurent BEAUVALLET, 05/05/2016
Plus loustic et tire-au-flanc car il vit en permanence comme s'il était en situation de danger, ce qui relativise l'ordre des priorités.Hermès, 2018, Joseph Richard Moukarzel (Cairn.info)
Les loustics eux-mêmes ne songent guère à plaisanter.Louis Boussenard (1847-1910)
Car les loustics n'ont rien perdu de leur sens du sacrifice et comptent bien le montrer à grands coups de riffs sauvages.Ouest-France, 24/10/2018
Kehlmark continuait donc à s'accommoder du ton et des façons de ce loustic égrillard, sur le caractère et le fond duquel il s'était totalement mépris.Georges Eekhoud (1854-1927)
Le loustic qui l'inventa ne croyait pas dire si juste.Judith Gautier (1845-1917)
C'est que, comme indiqué précédemment, les quatre loustics ne font pas partie des gens tristes à l'esprit de sérieux malgré l'univers déprimant et parfois cruel qui est le leur.Espaces et sociétés, 2013 (Cairn.info)
Celui qui en avait fait un était regardé par les autres comme un lascar, comme un loustic, comme un luron fieffé !Frédéric Mistral (1830-1914)
Ces feux de bivouac sont le rendez-vous des blagueurs et des loustics.Charles Des Écores (1852-1905)
L'après-midi, les quatre loustics dessinent le contour de leurs mains avec un gros feutre, avant de découper la nappe.Ouest-France, Jean-Marc PINSON, 27/03/2020
Ajoutez par moments un petit sourire convulsif où l'œil, en parfait désaccord avec une bouche crispée, prenait dans son obliquité un demi-clignement loustic.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine