lycée

 

définitions

lycée ​​​ nom masculin

Établissement public d'enseignement secondaire (général ou professionnel). Les professeurs d'un lycée. ➙ athénée (Belgique), cégep (Canada), gymnase (Suisse) ; collège.
Époque des études secondaires. Elle ne l'a pas revu depuis le lycée.
 

synonymes

lycée nom masculin

établissement, école, bahut (familier), boîte (familier), athénée (Belgique), cégep (Québec), gymnase (Suisse)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un coin de paysage leur rappela l'émotion d'une promenade, au temps du lycée et des jeudis.Edmond Haraucourt (1856-1941)
S'étant lui-même borné à l'achèvement de ses études de lycée, il possédait néanmoins des connaissances approfondies de littérature et d'histoire russes et il m'apparaissait comme très instruit.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Mon frère quitta le lycée au mois d'août de cette année, n'ayant plus qu'à se présenter aux examens du baccalauréat.Ernest Daudet (1837-1921)
C'est à l'école primaire, au collège et au lycée que ces techniques nouvelles doivent être apprises.Europarl
Les plus intelligents, les gloires du lycée, portaient des noms qui sonnaient à l'allemande ; surtout des noms de villes.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Bref, nous communions tous aujourd'hui dans une bienveillance mutuelle très sincère et, d'ailleurs, très aisée, et dans l'attachement au vénérable et glorieux lycée qui nous a formés.Jules Lemaître (1853-1914)
Il n'y a, tout compte fait, qu'un système rationnel, mettre ses garçons au lycée et ses filles au couvent.Oscar Méténier (1859-1913)
Je pense à mes camarades, aux récréations et aux promenades pendant lesquelles on joue à des jeux de lycée qui sont plus savants et plus beaux que ceux de l'école.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Mais, lycée monumental et votre orgueil, combien vous étiez petit à côté de mon ennui !Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Je ne suis plus un prodige et j'ai laissé à d'autres la gloire de représenter le lycée au concours général.Georges Darien (1862-1921)
Je conçus que la sévérité paternelle s'était apaisée et qu'un lycée avait accueilli le jouvenceau, que les moines avaient rejeté.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Le lycée me représentait des camarades, et j'avais déjà des poings si vigoureux que je n'avais peur de personne.Paul Bourget (1852-1935)
Tel vous le voyez aujourd'hui, tel il était à quatorze ans, sur les bancs du lycée, lorsqu'il achevait sa troisième.Émile Gaboriau (1832-1873)
S'il avait été rebelle à toutes les études du lycée, il s'y était instruit de quantité de choses que les professeurs n'enseignent pas.Émile Gaboriau (1832-1873)
En fait toute l'éducation qu'elle donne se borne à la lourde et brutale discipline du lycée, destinée uniquement à maintenir le silence dans les salles où sont enfermés les élèves.Gustave Le Bon (1841-1931)
J'ai pris au lycée l'habitude de dormir, avec l'air de lire mon livre, les coudes cimentés sur la table, le menton au creux de mes mains.Jules Renard (1864-1910)
Les professeurs avides se font attribuer un grand nombre d'heures, et, en dehors du lycée, ils ne font plus rien : le niveau du corps enseignant baisse d'autant.Jules Legras (1866-1939)
De huit à dix heures, il avait fait une classe dans cette même école aux petits garçons encore trop faibles pour suivre le lycée.Paul Bourget (1852-1935)
Pierre devait s'y rendre chaque jour après le lycée pour aider dans le service des médecins.Magdeleine Du Genestoux (1873-1942)
Elle arrivait là bien en avance, s'impatientait, jetait sur la porte du lycée des regards d'amoureuse venue la première au rendez-vous.François Coppée (1842-1908)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LYCÉE » s. m.

C'est le nom de la fameuse Escole où Aristote expliquoit sa Philosophie à Athenes.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020