Email catcher

malavisé

Définition

Définition de malavisé ​​​ , malavisée ​​​ adjectif et nom

littéraire Qui n'est pas avisé, qui agit sans discernement. ➙ étourdi, imprudent. nom Un malavisé.

Synonymes

Synonymes de malavisé, malavisée adjectif

inconsidéré, écervelé, étourdi, imprudent, inconséquent, maladroit, sot

Exemples

Phrases avec le mot malavisé

Ai-je jamais dépassé, dans le cours de cette lutte malavisée, la mesure délicate d'une protection fraternelle ?Octave Feuillet (1821-1890)
J'aurais été fort malheureux et fort malavisé si, avec les ressources dont nous disposons, je n'avais eu la clé du mystère.Émile Blémont (1839-1927)
Hélas, cette fois, son concert trio a été quelque peu terni par un ingénieur du son malavisé.Ouest-France, Raphaël FRESNAIS, 22/11/2017
Malheur à qui se permettait alors de rire ou de se moquer : il envoyait aux bêtes le plaisant malavisé.Paul Lacroix (1806-1884)
À côté des dispositions économiques de fond, le gouvernement a décrété des mesures complémentaires, peut-être malavisées.Revue critique de droit international privé, 2015, Jonathan Pratter, Christelle Chalas, Horatia Muir Watt (Cairn.info)
Dans un monde qui récompense la production capitaliste, celui qui veut échapper au risque est malavisé de consacrer du temps et de l'argent à la reproduction.Population, 2002, Peter McDonald (Cairn.info)
Il avait aussi de grands talents politiques et un jugement consommé ; car il n'y a pas d'action dans sa vie qu'on puisse critiquer comme malavisée.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Subversive, malavisée, périlleuse dans ses conséquences, l'alliance américaine s'attirait le grief supplémentaire, et non des moindres, de heurter les principes intangibles du droit international.Le débat, 2004, Ran Halévi (Cairn.info)
Pour terminer, j'ajouterai que nous ne devons pas commettre l'erreur de ne pas investir dans l'avenir à cause d'un désir malavisé d'économiser de l'argent.Europarl
La résistance des chercheurs est tout à fait capable de bloquer de tels projets malavisés.Recherches en soins infirmiers, 2015, Yves Gingras (Cairn.info)
Et puis cet enleveur de petites filles ne serait pas un mari sérieux ; il est aussi malavisé, aussi écervelé, aussi impertinent que votre serviteur.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Mettre en cause cet engagement serait malavisé pour deux raisons.politique étrangère, 2016, John McLaughlin, Cécile Tarpinian (Cairn.info)
Le fait de s'intéresser essentiellement aux solutions politiques dans le domaine de la santé en soi peut, dès lors, donner lieu à des politiques malavisées.Revue française d'économie, 2014, Erik Schokkaert, Carine Van de Voorde (Cairn.info)
On trouve le gouvernement injuste, parce qu'il les improuve, et imprudent, malavisé, parce qu'il ne s'empresse pas de les accueillir.François Guizot (1787-1874)
Il serait toutefois malavisé d'alléger la fiscalité avant que les finances publiques n'aient été remises sur la voie de la viabilité.Études économiques de l'OCDE, 2006 (Cairn.info)
Mais il serait malavisé de faire reposer cette reconnaissance sur la seule justice pénale.Revue Projet, 2018, Denis Salas, Olivia Mons, Martin de Lalaubie, Jean Merckaert (Cairn.info)
Dans d'autres situations, en raison d'une agriculture malavisée, de la dérivation ou encore de l'engorgement des cours d'eau naturels, le sol peut devenir plus humide.Ecologie & Politique, 2008, George Perkins Marsh (Cairn.info)
Pour peu qu'un malavisé en redemande quelque chose, je m'effraie, je m'indigne, j'échappe par tous les moyens.Émile Souvestre (1806-1854)
Il fonctionne en encourageant la concurrence des idées, diminuant ainsi la probabilité que des idées malavisées prévalent.Revue d'économie financière, 2017, Thomas Palley (Cairn.info)
D'abord, donc, le chef d'accusation : le peuple se voit accusé par tous les écrivains d'être inconstant et malavisé.Le Philosophoire, 2020, Adrien Louis (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MALADVISÉ, ÉE adj. & subst

Imprudent, qui dit ou fait des choses mal à propos, & sans y prendre garde. Vous estes un temeraire, un maladvisé, de luy reprocher sa faute à son nez. Cette femme est maladvisée de se remarier ayant tant d'enfants.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l'année 2023 Top 10 des mots de l'année 2023

Pour la première fois, Le Robert présente le Top 10 des mots ayant marqué l’année qui vient de s’écouler. Sélectionnés à partir des statistiques...

La rédaction des Éditions Le Robert 08/01/2024
sondage de la semaine