Email catcher

étourdi

Définition

Définition de étourdi ​​​ , étourdie ​​​ adjectif et nom

adjectif Qui agit sans réflexion, ne porte pas attention à ce qu'il fait. ➙ distrait, irréfléchi, léger. C'est un enfant étourdi.
spécialement Qui oublie, égare facilement ; qui manque de mémoire et d'organisation. Vous êtes trop étourdi pour faire ce travail.
nom Un étourdi, une étourdie. Vous vous conduisez comme un étourdi. ➙ distrait, écervelé, étourneau (2).

Synonymes

Synonymes de étourdi, étourdie

adjectif

distrait, écervelé, évaporé, imprudent, inattentif, insouciant, irréfléchi, léger, éventé (vieux)

nom

hurluberlu, étourneau (familier), tête de linotte (familier), tête en l'air (familier), tête folle (familier), tête à l'évent (familier, vieux)

Synonymes de être très étourdi

ne pas avoir de tête

Exemples

Phrases avec le mot étourdi

Mai s'évadait, non pas à l'étourdie, mais avec préméditation.Émile Gaboriau (1832-1873)
Chloroformé, ou étourdi, le conseiller git, inanimé, entre leurs mains, dans la voiture.ADEN, 2016, Pierre-Frédéric Charpentier (Cairn.info)
Cet enfant-là d'ailleurs est un étourdi qui ne vaut probable ment pas sa mère.George Sand (1804-1876)
En retard dans ses interventions, étourdi dans sa relance, il a aussi eu du mal à se situer quand ses vis-à-vis naviguaient entre les lignes.Ouest-France, 15/06/2021
Petit tour des bons plans de dernière minute réservés aux étourdis ou aux réfractaires.Ouest-France, Jérémy MOUFFOK, 14/02/2017
Innocent, puisqu'on n'a qu'à lui ouvrir le ventre pour en retirer, un peu étourdis et gluants, 6 chevreaux ou une grand-mère et sa petite-fille.Études sur la mort, 2019, Alix Noble Burnand (Cairn.info)
Un élève étourdi qui aura oublié un cahier ou un manuel.Ouest-France, 10/06/2021
Sans doute étourdi par l'air marin, son conseil général a investi en 2001 pas loin de 210 millions d'euros dans deux car-ferrys.Capital, 06/04/2009, « Faut-il supprimer les départements ? »
Les enfants, sauront le rappeler aux étourdis tout au long de l'été.Ouest-France, 07/07/2018
La chaleur étouffante du wagon l'avait étourdi, la vue des misères entassées là faisait saigner sa chair pitoyable.Émile Zola (1840-1902)
J'espère que ce jeune étourdi s'acquittera de ses devoirs avec prudence.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Et il poursuit : la seconde langue est-elle un état d'intoxication, où l'on se sent un peu étourdi, dans le flou, incapable d'articuler comme d'habitude ?Raison présente, 2018, Marie Hermet (Cairn.info)
Alcala s'en rendait compte, mais la gorge serrée, il regardait, étourdi, le pauvre homme et ne songeait pas à rire.Le monde juif, 1991 (Cairn.info)
Les quelques habitants croisés étaient un peu étourdis lorsqu'ils ont appris la dramatique nouvelle.Ouest-France, 05/09/2021
Heureusement, l'un des zombies, sans doute étourdi, avait laissé une des portes ouvertes.Ouest-France, Léa SOULA, 01/11/2018
Je fis revenir l'étourdi de cette première opinion, et je lui annonçai que je l'avais choisi pour mon second dans l'entreprise que je méditais.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il en est tout étourdi, comme incrédule, comme s'il avait pensé pouvoir faire tomber la porte ou la traverser.Dialogue, 2013, Benoît Bayle (Cairn.info)
Elles témoignent d'une ignorance qui n'a d'excuse que la jeunesse – relative – de celui qui les lance à l'étourdie.Revue d'Histoire de la Shoah, 2010, Jules Isaac (Cairn.info)
Si quelque oiseau étourdi fait bruire à mon oreille ses ailes haletantes, je m'élance, je monte encore, j'aspire à des mondes nouveaux.Charles Nodier (1780-1844)
L'animal, ayant son éleveur toujours à ses côtés, sera étourdi puis déposé dans le caisson, où il sera saigné.Ouest-France, 29/07/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESTOURDI s. m.

Imprudent, inconsideré qui fait les choses avec precipitation, & sans en considerer les suites. Il ne faut pas prendre garde à ce qu'il dit, c'est un estourdi, qui fait toutes les choses en estourdi, inconsiderément. Menage derive ce mot de l'Italien stordito, & cite Fauchet, qui croit plus vraisemblablement qu'il vient d'estour ; ayant appellé estourdis, ceux qui dans les estours estoient affoiblis & comme endormis à force de coups.
 
ESTOURDI, se dit proverbialement en ces phrases. On dit qu'un homme est estourdi comme un haneton, comme le premier coup de Matines ; qu'il est estourdi du bateau, lors qu'il a été battu ou fatigué, qu'il n'est plus en estat de se deffendre. On dit aussi, qu'un homme n'a été ni fou, ni estourdi, lors qu'il a sceu profiter d'un desordre, d'un embarras où il s'est trouvé, qu'il s'en est sauvé, ou en a tiré quelque avantage.
 
On dit aussi adverbialement, Faire une chose à l'estourdie, pour dire, brusquement & sans reflexion.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l’automne Top 10 des mots de l’automne

Le retour de l’automne s’accompagne souvent d’une saveur douce-amère. Certains craignent la baisse de la luminosité et le premier rhume de la...

Marjorie Jean 28/09/2022