malséant

 

définitions

malséant ​​​ , malséante ​​​ adjectif

littéraire Contraire à la bienséance. ➙ choquant, incongru, inconvenant. —  impersonnel Il serait malséant de refuser. ➙ déplacé.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'où l'on en conclut assez généralement que les hommes graves n'ont pas besoin de plaisir et qu'il serait malséant de leur en offrir.Charles Wagner (1852-1918)
Jugez combien il serait malséant de nous rencontrer là...Paul Adam (1862-1920)
Le digne homme a pu avoir un jour un léger hoquet, que la haineuse servante a exagéré, transformé en un bruit plus malséant.Jules Lemaître (1853-1914)
À qui cela pourrait-il paraître étrange ou malséant ?Hector Berlioz (1803-1869)
Sa belle figure douce n'avait pas un pli malséant, mais ses lèvres étaient pâles et comme violacées.George Sand (1804-1876)
Il serait malséant que les conditions du combat suivissent le choix des adversaires.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
D'ailleurs, ces lions ne viennent pas contre vous, c'est un présent que l'on envoie au roi ; il serait malséant de les retenir et de retarder leur voyage.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
L'hôte et l'hôtesse avaient un air si engageant, la table à l'aspect tentateur était si vaste et si abondamment fournie, qu'il eût été malséant de ne point s'y asseoir.Jules Verne (1828-1905)
Par intervalles même, l'accent devient vulgaire et le geste malséant ; les locutions nouvelles du boulevard ou de la rue s'épanouissent sur des lèvres aristocratiques.Charles Turgeon (1855-1934)
Déjà l'autre soir, chez vous, j'ai trouvé votre ton grossier et malséant.Alphonse Daudet (1840-1897)
Cependant il faut reconnaître que, si vous enlevez à l'homme l'idée d'une existence au-delà du tombeau, alors la véritable mesure de la conduite humaine est : le convenable et le malséant.Auguste Angellier (1848-1911)
Encore n'avais-je rien dit de malséant, et m'étais-je tenu dans les bornes d'un langage conforme à mon âge et à mon éducation.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MALSEANT, ANTE » adj.

Qui n'est pas honneste, ni convenable à l'estat d'une personne, à son âge, à sa profession. Il est malseant à un Conseiller de joüer des Comedies, même par divertissement. Il est malseant à une vieille de s'habiller de couleurs éclatantes. Il est malseant à une fille d'estre hardie & effrontée.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert

Baclofène, Hygge, latte... voici une grille consacrée aux mots ayant intégré l'édition 2020 du Petit Robert. Réservée aux experts !

19/02/2020