matras

 

définitions

matras ​​​ nom masculin

Archéologie Gros trait d'arbalète terminé par une tête cylindrique ou quadrangulaire.

matras ​​​ nom masculin

Technique Récipient au col étroit et long (utilisé en alchimie, puis en chimie).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On introduit toutes ces substances dans un matras qu'on expose à une température de 40 à 50° pendant quelques heures.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Ce n'étaient que bonbonnes, que cylindres, que matras.Jules Lermina (1839-1915)
On aurait pu les comparer à ces matras de verre qu'on trouve dans le laboratoire des chimistes.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Breughel n'eût pas manqué d'y adjoindre soit un matras, soit une cornue.Champfleury (1821-1889)
Ursus possédait une cornue et un matras ; il faisait de la transmutation ; il vendait des panacées.Victor Hugo (1802-1885)
On entendait bouillir des liquides dans les matras de quelques fourneaux de terre.Paul Adam (1862-1920)
En pesant le matras avant & après l'opération, il est facile de connoître la quantité d'eau qui s'est ainsi rassemblée.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Autour d'eux les grandes bassines de cuivre reluisaient, les matras avançaient leur bec pointu, les poêlons décoraient le mur.Gustave Flaubert (1821-1880)
Mais les meilleures de toutes les capsules à évaporer, sont des fonds de cornue & des portions de matras de verre.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Sur le fourneau étaient accumulés en désordre toutes sortes de vases, des fioles de grès, des cornues de verre, des matras de charbon.Victor Hugo (1802-1885)
En continuant ainsi pendant plusieurs mois, avec cinq ou six de ces matras, & en renouvellant de tems en tems le mercure, on parvient à obtenir quelques onces de cet oxide.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MATRAS » subst. masc.

Vaisseau de verre dont se servent les Chymistes pour leurs distillations & autres operations. Il est fait en forme d'une bouteille qui a un col fort long & estroit. On lutte les matras avec de la terre, quand on les veut mettre sur un feu bien ardent. On les scelle du sceau d'hermes, quand on les veut bien boucher.
 
MATRAS, signifie aussi le trait de ces grosses arbalestes qui se bandent avec des ressorts. Ce dard ancien avoit une grosse teste, & ne perçoit pas, mais meurtrissoit : d'où vient qu'on disoit aussi matrasser, pour dire, assommer de coups. On dit d'un estourdi, qu'il s'en va comme un matras desempenné, quand il n'est pas fourni des choses necessaires pour sa course. Ce mot est du vieux Gaulois tres-ancien dans la Langue. Les Latins ont dit matara & mataris, en parlant des armes Gauloises, comme on recueille des Commentaires de Cesar.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020