mener

 

définitions

mener ​​​ | ​​​ verbe transitif

Faire aller (qqn) avec soi.
Mener à, en, dans ; mener (+ infinitif) : conduire en accompagnant ou en commandant. ➙ amener, emmener. Mener un enfant à l'école.
Être en tête de (un cortège, une série, un résultat sportif). locution Mener la danse. —  sans complément Cette équipe mène deux (à) zéro.
Diriger. Mener qqn au doigt* et à l'œil.
Faire aller en contrôlant. ➙ piloter. locution Mener sa barque.
au figuré Faire marcher, évoluer sous sa direction. Mener rondement une affaire. —  Mener à… Mener qqch. à bien.
(choses)
Transporter. ➙ amener, conduire. Un taxi vous mènera à la gare.
Permettre d'aller d'un lieu à un autre. Où mène cette route ? —  Cela peut vous mener loin, avoir de graves conséquences.
Géométrie Tracer. Mener une parallèle à une droite.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je mène

tu mènes

il mène / elle mène

nous menons

vous menez

ils mènent / elles mènent

imparfait

je menais

tu menais

il menait / elle menait

nous menions

vous meniez

ils menaient / elles menaient

passé simple

je menai

tu menas

il mena / elle mena

nous menâmes

vous menâtes

ils menèrent / elles menèrent

futur simple

je mènerai

tu mèneras

il mènera / elle mènera

nous mènerons

vous mènerez

ils mèneront / elles mèneront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce constat doit conduire à une redéfinition des politiques à mener dans la recherche, l’enseignement, les soins de santé, la prévention et la protection sociale.Europarl
Les médecins continueront de mener à bien des contrôles stricts sur les substances dangereuses, comme il se doit.Europarl
En d'autres mots, il faut mener les évaluations nécessaires à l'intérieur de la législation relative aux ingrédients alimentaires ou aux édulcorants.Europarl
Elles agissent en réseaux et recourent aux technologies les plus sophistiquées pour mener à bien leurs opérations criminelles.Europarl
Il est clair que les partis politiques doivent être en mesure de mener une existence autonome.Europarl
À propos de l'élargissement, peut-on le mener à bien sans une augmentation des ressources financières ?Europarl
Je suis satisfaite des projets visant à mener la vie dure aux employeurs et aux personnes privées qui emploient des personnes illégalement.Europarl
Il nous faut une stratégie préventive qui tienne compte de nos faiblesses et de nos tendances dans notre souhait de mener une existence diplomatiquement confortable.Europarl
Nous souhaitons également la mener en concertation avec les parlements nationaux, les élus locaux, les organisations non gouvernementales, les milieux socio-professionnels et les médias.Europarl
C'est pour cette raison, je pense, que nous devrions être en mesure de mener les négociations de telle façon que cela soit possible.Europarl
Le fait est pourtant que même les médicaments antirétroviraux disponibles ont d’importants effets secondaires et qu’il est bien sûr impossible de mener une vie normale.Europarl
L'orientation des actions possibles à mener au titre du fonds d'affectation spéciale semble ne pas appartenir à ce domaine.Europarl
Je tiens également à expliquer d’emblée comment nous entendons mener la présidence au cours des prochaines semaines.Europarl
Cela peut mener à empêcher la recherche, à renforcer la position de monopole dans l'industrie pharmaceutique et à accroître les dépenses de soins de santé en excluant la concurrence.Europarl
Il ne faut pas uniquement mener ce dialogue lorsqu'il y a pénurie, en cas de « marché vendeur » ou quand c'est notre intérêt.Europarl
Dans de telles circonstances, une aide réelle signifierait leur permettre de mener des actions collectives, quel que soit le lieu où ils achètent des biens et des services.Europarl
Il est à notre avis important qu'ils puissent continuer à mener une politique de coopération indépendante en leurs noms propres.Europarl
Quiconque aspire à renforcer la séance plénière et à mener ici de grands débats politiques – ce qui représente un objectif louable – doit également consolider la responsabilité des commissions.Europarl
Les droits à pension sont réduits, de sorte que la pauvreté est préprogrammée, en particulier pour celles qui choisissent de mener une vie indépendante et de rester célibataire.Europarl
Le fait qu'un petit nombre de pays a autorisé l'utilisation de cette hormone ne peut mener à l'affaiblissement des normes sanitaires au niveau international.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MENER » v. act.

Guider, conduire, marcher le premier pour montrer le chemin. L'Evangile dit que si un aveugle mene l'autre, ils tomberont tous deux dans la fosse. Il faut avoir un guide qui vous mene dans les bois, dans les montagnes, de peur de vous égarer. Les Postillons & messagers menent les voyageurs, les couriers avec leurs hardes & leur valise. Ce mot vient du Latin minere, qu'on a employé en ce même sens. Menage. Borel le derive de manu agere, comme si on escrivoit mainer.
 
MENER, se dit aussi à l'égard des animaux. David menoit paistre les brebis. Les Dictateurs Romains ont mené la charuë. Les Marchands menent des bestiaux au marché, aux Foires. Ce Cocher mene bien le carrosse. Entre les animaux qui vont en trouppe, comme les oyes, les canards, les moutons, il y en a un qui mene les autres. Le chien mene la meute. Les levriers se menent en l'aisse.
 
MENER, se dit aussi des choses inanimées. Cette ruë mene au carrefour, à la place d'armes. Si vous suivez ce chemin, il vous menera bien loin. Cette machine, cette pompe, va toute seule, il ne faut personne par la mener. Le sacristain mene l'horloge comme il luy plaist. Ce Pilote mene bien la barque. C'est la boussole qui sert à mener le vaisseau. On dit en Geometrie, Mener une ligne d'un point & un autre. Toutes les choses vont comme on les mene.
 
MENER. signifie aussi, Accompagner dans la marche, soit par honneur, soit pour aider à marcher. Mener une Dame, luy donner la main, luy servir d'Escuyer. C'est un tel qui a mené l'Espousée au moutier, pour dire, à l'Eglise. Les nourrices menent les enfans par la lisiere. Il faut mener doucement ce vieillard, ce malade. Cet homme mene tous ses gens avec luy, quand il marche. C'estoit un President qui menoit le deuil a ce convoi.
 
MENER, signifie aussi, Donner accez, introduire quelqu'un chez un autre. Pour rendre visite à une Dame ; il faut quelqu'un qui vous mene, qui vous introduise. Je meneray disner chez vous un galant homme de mes amis. Quand le bourgeois va à la nopce, il y mene toute sa famille. Il m'a mené en sa maison de campagne.
 
MENER, signifie aussi, Commander, estre à la teste d'un corps, se faire suivre avec autorité. Les Officiers Generaux doivent sçavoir l'art de mener des troupes. Ce brave menoit à l'assaut les enfans perdus. On a mené cent pauvres gens à la boucherie. Cet Exempt mene en prison, au supplice ce criminel. On l'a mené aux galeres. Le victorieux mene en triomphe les vaincus, les esclaves.
 
On dit en termes de Chasse, Mener la queste, pour dire, la battre & rebattre pour trouver les perdrix.
 
MENER, signifie aussi, Poursuivre une personne en l'oppressant, en la maltraitant. Le General a toûjours mené battant les ennemis, ils ont esté mal-menez en plusieurs rencontres. On dit aussi, la même chose, en la dispute, au jeu, aux procez.
 
MENER, se dit aussi dans les divertissements. Un branle à mener est celuy où plusieurs personnes dansent ensemble en se tenant par la main. Le Maistre du bal est celuy qui mene danser la premiere courante. On dit aussi dans la débauche, C'est luy qui mene les autres, pour dire, qui les met en train.
 
On dit aussi, Mener les bras, pour dire, Travailler à une chose où il faut agir avec force de bras, leur donner de l'exercice. Il faudra bien mener les bras pour enfoncer ces pilotis.
 
MENER, se dit figurément en choses morales. La vie reguliere mene en Paradis. La débauche mene dans la voye de perdition, à la Greve, au gibet. La profusion mene à l'Hospital. Ce Philosophe mene une vie tranquille & reglée. Cet Epicurien mene une vie scandaleuse.
 
MENER, se dit aussi au figuré de la conduite des esprits & des affaires. Ce Seigneur est un homme imbecile, il se laisse mener, gouverner par ses domestiques. Les peuples en Republique ne se menent pas comme on voudroit. Il faut mener cet esprit, cette affaire delicatement, & avec adresse. Ce raisonnement vous menera loin, il a de terribles consequences. C'est un homme qu'on accuse, qu'on mene depuis trois mois sans rien conclurre. Il ne faut pas qu'un Juge se laisse mener par les femmes, par l'argent, par l'advis d'autruy.
 
On dit en ce sens, qu'un Intendant mene toutes les affaires d'une maison, qu'une femme mene le mesnage, qu'un Facteur mene le negoce, la boutique d'un Marchand.
 
MENER, se dit aussi de la conduitte des passions. On a mené grand deuil de la mort du Prince. Les peuples menerent grand'joye à la nouvelle du gain de cette bataille. Il a mené bien du bruit du vol qu'on luy a fait. Cette femme mene une terrible vie à son mary, le crie beaucoup, quand il fait quelque chose sans son consentement.
 
On dit aussi, qu'il faut se laisser aller suivant que le vent & la fortune nous menent. Cette provision de bois nous menera jusqu'à la fin de l'hiver. Deux mil Escus menent loin un homme qui ne fait point de dépense. On dit aussi absolument, Qui vous mene, pour dire, Quel sujet, quelle affaire vous amene, vous oblige à venir icy.
 
MENER BOIRE, est un terme de Coûturiere qui signifie, Coudre un passement sur une estoffe, & le laisser lasche sans le tirer ni le contraindre.
 
MENER, se dit proverbialement en ces phrases, On dit en menaçant un homme, qu'on le menera par un chemin où il n'y aura point de pierres, pour dire, qu'on le poursuivra vivement & sans s'arrester. On dit qu'on mene un homme par le nez comme un bufle, pour dire, qu'il se laisse tromper, qu'on en fait tout ce qu'on veut. On dit aussi, qu'un homme mene le bransle, quand il est le premier à faire quelque chose ; & sur tout en mauvaise part. On dit aussi, C'est le monde renversé, la charuë mene les boeufs.
 
MENÉ, ÉE. part. & adj.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020