mentor

définitions

mentor ​​​ nom masculin

littéraire Guide, conseiller sage et expérimenté. ➙ pygmalion. Des mentors.
Recommandation officielle pour coach.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chacun de nous soccupait de ses affaires ; notre amitié était inaltérable, et je ne désirais pas dautre mentor.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
De qui me suis-je élue le mentor ici ?George Sand (1804-1876)
De plus, il se trouvait que cet inepte garçon, dont il devenait le mentor, était lié avec le misérable.Émile Gaboriau (1832-1873)
La vicomtesse suivit fidèlement le conseil de son mentor.George Sand (1804-1876)
Un jour il laissa même entendre à son mentor les affinités qu'il se découvrait avec ces mauvais petits bougres.Georges Eekhoud (1854-1927)
Mentor dit de fort bonnes choses, mais un peu hardies.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mentor, qui voyait son trouble, prit la parole, comme s'il eût voulu l'interrompre, et tâcha de le consoler, en lui donnant toutes les louanges qu'il méritait.François de Fénelon (1651-1715)
Mentor, qui l'aperçut, se hâta d'augmenter cette défiance, pour jeter la division dans les esprits de tous ces peuples.François de Fénelon (1651-1715)
Mentor, ayant achevé de mettre les ennemis en désordre, les tailla en pièces, et poussa les fuyards jusque dans les forêts.François de Fénelon (1651-1715)
Mentor lui avait conseillé de les envoyer dans cette guerre.François de Fénelon (1651-1715)
Mais il eut le malheur de n'avoir point près de lui un sage mentor.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Un homme âgé, espèce de mentor, les accompagnait, mais n'avait pas le sabre à la main.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Mentor parut dans ce danger, non-seulement ferme et intrépide, mais encore plus gai qu'à l'ordinaire ; c'était lui qui m'encourageait ; je sentais qu'il m'inspirait une force invincible.François de Fénelon (1651-1715)
Elle entra dans le monde sans guide ni mentor... et cependant sans conseils, sans surveillance, jamais elle ne fit une fausse démarche ni une faute !...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Du moment que mon sage mentor m'encourageait, je crus devoir persévérer dans cette façon de faire parler mon cœur et j'avançai la jambe dans la direction voulue.Eugène Chavette (1827-1902)
A l'aspect de mon mentor, se montrant comme un fantôme, je reste stupéfait, et, à l'ardeur qui circulait dans mes veines, succède un froid glacial.Édouard Corbière (1793-1875)
Mentor était bien aise de le voir dans cet embarras, et ne faisait pas semblant de le remarquer.François de Fénelon (1651-1715)
Je crois qu'il supposait en moi un mentor arriéré, capable de le surprendre en défaut musical, et cela lui était désagréable.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Chacun de nous s'occupait de ses affaires ; notre amitié était inaltérable, et je ne désirais pas d'autre mentor.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Appelée au rôle de mentor, vous ne pouvez pas avoir l'air d'en avoir besoin d'un vous-même.Louise d'Alq (1840-1910)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

16/09/2021