mériter

 

définitions

mériter ​​​ verbe transitif

(personnes) Être, par sa conduite, en droit d'obtenir (un avantage) ou exposé à subir (un inconvénient). ➙ encourir. Mériter l'estime, la reconnaissance de qqn. —  Il l'a bien mérité (→ c'est bien fait, il ne l'a pas volé). —  au participe passé Un repos bien mérité. —  Elle méritait de réussir.
(choses) Ceci mérite réflexion. —  locution proverbiale Tout travail mérite salaire.
Être digne d'avoir (qqn) à ses côtés, dans sa vie. Elle ne méritait pas de tels amis.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je mérite

tu mérites

il mérite / elle mérite

nous méritons

vous méritez

ils méritent / elles méritent

imparfait

je méritais

tu méritais

il méritait / elle méritait

nous méritions

vous méritiez

ils méritaient / elles méritaient

passé simple

je méritai

tu méritas

il mérita / elle mérita

nous méritâmes

vous méritâtes

ils méritèrent / elles méritèrent

futur simple

je mériterai

tu mériteras

il méritera / elle méritera

nous mériterons

vous mériterez

ils mériteront / elles mériteront

 

synonymes

mériter verbe transitif

valoir, être digne de, valoir la peine de

donner droit à, justifier

encourir, être passible de, risquer

réclamer, exiger

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En cette période sombre du point de vue économique, si nous voulons mériter le respect de nos contribuables, nous devons traiter leur argent avec respect.Europarl
Tout cela leur donnait une idée forte et élevée de ce que doit être un homme, pour mériter d'être appelé de ce nom, et un patriote, comme nous disons.Émile Faguet (1847-1916)
A côté des gens de cette espèce, il y avait tous les vagabonds qui, sans mériter une sentence d'outlawry, avaient fui le village ou la ferme auxquels ils étaient attachés.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Enfin, j'espère que, hors du théâtre de la guerre, tu pourras continuer à te rendre utile et à mériter l'estime de ton nouveau commandant.Hector Berlioz (1803-1869)
Dans un rapport probablement pavé de bonnes intentions, seul le point 20, qui concerne la racine du mal, à savoir la misère dans le tiers-monde, me paraît mériter l'approbation.Europarl
Va, tu seras à moi ; je veux être le sauveur de ton père, pour mériter de devenir son fils.Victor Hugo (1802-1885)
Quiconque vous aimez doit le mériter et la personne qui a produit sur vous l'effet que vous nous avez décrit doit être noble et intelligente.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Or, nous savons tous que, en ce qui concerne les types de produits protégés par une marque, il est peu probable qu'une marque puisse mériter la qualification de dominante.Europarl
Si le chantier naval cédait et acceptait ces conditions, ce serait pour ainsi dire la fin de ce chantier symbolique qui a consenti tant d'efforts pour mériter de l'aide.Europarl
Vous avez donc visiblement abusé d'un pouvoir que vous pouviez mériter par un bon usage.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Il aura vu que tout mon désir était de mériter un peu de la sienne, puisqu'il est le mari de celle que j'aime comme une sœur...Paul de Kock (1793-1871)
Ce fut alors qu'il acheva de mériter la gloire qu'on lui a depuis accordée, celle d'avoir perfectionné les mauvaises mœurs.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Il en résulte que ceux qui réclament le plus de respect pour leur charge font aussi le moins d'efforts pour mériter ce respect.Charles Wagner (1852-1918)
Vous me ferez sans doute le même reproche ; mais ayant tant de choses à vous dire, comment ne pas le mériter en partie ?Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Les femmes ne gardent bien que les petites confidences, pour mériter un jour par là de recevoir les grands aveux, et de les répandre.Pierre Louÿs (1870-1925)
Les louanges sincères font naître en vous l'ambition de les mériter ; la critique injuste vous choque, et vous préférez l'ignorer.Dorothée de Dino (1793-1862)
Une qui aurait cédé ne se devrait rien autre que des blâmes : elle estimait mériter aussi quelque éloge.Edmond Haraucourt (1856-1941)
C'est le propre des stratégies de ne mériter leur nom que si elles peuvent être menées de longue haleine.Europarl
Nous devons mériter et assumer activement nos responsabilités dans le cadre de ces nouvelles missions.Europarl
Le monde peut dire ce qu'il lui plaît, je me contenterai de ne pas mériter (dans cette occasion) qu'on parle mal de moi.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MERITER » verbe act.

Faire une action bonne, ou mauvaise, à qui on doive donner une recompense, ou un chastiment. Un verre d'eau donné au nom de Dieu merite le Ciel, disent les Cathol. Rom. La trahison de Judas a merité une damnation éternelle. On deferoit les honneurs du triomphe à ceux qui avoient bien merité de la Republique, qui luy avoient conquis des Provinces.
 
MERITER, signifie aussi, avoir de bonnes, ou mauvaises qualitez, qui attirent l'honneur, ou le mépris. Ce Livre ne meritoit pas d'estre imprimé, d'estre conservé à la posterité. Cette Dame merite bien qu'on l'aime, qu'on la serve.
 
MERITÉ, ÉE. part. & adj.
 
On dit proverbialement, qu'un homme merite, ou ne merite pas de vivre, quand il a des qualitez sociables, ou contraires à la societé, qui le font rechercher, ou fuir.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020