encourir

 

définitions

encourir ​​​ verbe transitif

littéraire Se mettre dans le cas de subir (qqch. de fâcheux). ➙ s'exposer à, mériter. Vous allez encourir des reproches. —  au participe passé Les peines encourues.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'encours

tu encours

il encourt / elle encourt

nous encourons

vous encourez

ils encourent / elles encourent

imparfait

j'encourais

tu encourais

il encourait / elle encourait

nous encourions

vous encouriez

ils encouraient / elles encouraient

passé simple

j'encourus

tu encourus

il encourut / elle encourut

nous encourûmes

vous encourûtes

ils encoururent / elles encoururent

futur simple

j'encourrai

tu encourras

il encourra / elle encourra

nous encourrons

vous encourrez

ils encourront / elles encourront

 

synonymes

encourir verbe transitif

s'exposer à, mériter, être passible de, risquer, tomber sous le coup de

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans le même temps, l'obligation de fournir un étiquetage détaillé doit s'accompagner de procédures permettant aux fabricants de satisfaire à cette obligation sans encourir trop de difficultés techniques.Europarl
Toujours juste et porté par sa nature à l'indulgence, il avait su se faire adorer, et encourir sa disgrâce était pour les élèves le plus sévère des châtiments.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Lorsqu'il s'agissait d'un écrit de polémique, la loi était surtout étroitement observée, et nul ne pouvait s'y soustraire sans encourir le blâme sévère de ses confrères.Joseph Bertrand (1822-1900)
Les complices du ravisseur devaient encourir la même peine que lui ; mais s'ils étaient de condition servile, ils devaient être condamnés au feu.Paul Lacroix (1806-1884)
Mais nous ne pouvons pour autant approuver par la même occasion la motivation de ces mesures qui est de créer 1254 postes supplémentaires sans encourir de dépenses supplémentaires.Europarl
Malgré les excitations des meneurs, les membres du clergé français, avant de violer la loi, hésiteront devant les pénalités à encourir.Aristide Briand (1862-1932)
Ma femme et mes enfants me supplièrent alors d'accepter toutes les conditions plutôt que d'encourir une ruine complète.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Mais si elles peuvent parfois encourir une part de responsabilité, elles ne peuvent en aucun cas expliquer le mal dans toute son ampleur.Europarl
Elles ne se soumettent pas aux tests nécessaires de crainte de la stigmatisation qu’elles pourraient encourir et transmettent donc la maladie à leur famille.Europarl
Nos instructions sont précises, et je ne saurais y contrevenir sans compromettre ma situation... et sans encourir des reproches qu'il est de ma dignité d'éviter.Jules Lermina (1839-1915)
Apprenez pourtant que, vous voyant aller en voyage, moi aussi je vas m'encourir à travers routes, comme vous.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Je ne voudrais pas encourir le reproche de faire passer les gens par la cuisine et de trop m'arrêter aux détails du métier.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Elle ne passait jamais devant sans l'admirer, et elle avait recommandé au jardinier qu'on ne s'avisât pas d'y toucher, sous peine d'encourir sa colère et les reproches de sa marraine.Alfred de Musset (1810-1857)
Heureuse et belle langue italienne, dans laquelle on peut écrire de telles choses sans paraître exagéré et sans encourir le ridicule !Stendhal (1783-1842)
La responsabilité qu'elles leur font encourir devrait, ce me semble, suffire pour les faire réfléchir à l'occasion.Alphonse Karr (1808-1890)
Plusieurs des vôtres en ont témoigné le désir, et nous ne voulons pas encourir le reproche de nous y être refusés.Pierre Daru (1767-1829)
Celui qui voudrait trop hasarder dans un poëme épique, pourrait bien encourir le blâme sévère du bon goût français ; mais celui qui ne hasarderait rien n'en serait pas moins dédaigné.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les petites sociétés se verraient contraintes d’encourir des dépenses énormes, d’une part pour n’enfreindre aucun brevet et, d’autre part, pour défendre ses propres actions en justice.Europarl
Bon nombre de ces fonds ainsi que leurs investisseurs aisés, privés ou institutionnels, ont pu encourir des pertes – certaines lourdes – ces derniers mois.Europarl
En cas de litiges ou d’infractions, il faut, en théorie, entamer des procédures, encourir des frais de justice, etc. dans tous ces pays.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENCOURIR » v. n.

Tomber dans la disgrace d'un superieur, meriter les peines portées par la loy, ou le reproche public. La desobeïssance d'Adam luy fit en courir la colere de Dieu. Les rebelles aux commandements de l'Eglise encourent les censures ecclesiastiques. Les Magistrats declarent les peines portées par les loix encouruës, quand on les a transgressées. On dit que l'excommunication est encouruë de plein droit ipso facto, lors qu'il n'est point necessaire que le Juge prononce sur l'action, & que l'on tombe dans la peine en la commettant.
 
ENCOURU, UË. part.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020