meute

 

définitions

meute ​​​ nom féminin

Troupe de chiens dressés pour la chasse à courre.
par extension Bande de chiens ou d'autres animaux proches. Les loups vivent en meute.
au figuré Bande, troupe de gens acharnés à la poursuite, à la perte de qqn. La meute des photographes.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quelques minutes plus tard, les quatre chevaux partaient au petit galop dans la direction indiquée par les aboiements lointains de la meute.Paul Bourget (1852-1935)
La première frénésie passée, la meute se forme en groupe autour de son capitaine, prête à se ruer à la poursuite d'un ptarmigan, d'un lièvre ou d'un renard.Louis Boussenard (1847-1910)
Bientôt la session commencera, bientôt j'apparaîtrai à la tribune nationale, bientôt j'imposerai silence à cette meute impuissante...Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Théodore, comme le mieux monté et le meilleur écuyer, talonnait la meute avec une ardeur incroyable.Théophile Gautier (1811-1872)
Comment, en effet, maintenir l'ordre dans cette meute assez nombreuse déjà, et composée d'éléments ou de tempéraments si hétérogènes !Louis Boussenard (1847-1910)
La meute indienne terminait le combat à sa manière, sans aucun souci des lois de la guerre, de l'honneur et de l'humanité.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Le soir venu, on attache le roi de chaque meute près de son traîneau ; sujets et sujettes l'entourent, se couchent à ses pieds.Élie Reclus (1827-1904)
Brusquement la meute se met à vociférer en chœur, à la stupéfaction des hommes qui n'en peuvent croire leurs oreilles.Louis Boussenard (1847-1910)
C'était son succès de la veille qui continuait, cette meute d'hommes l'avait suivie à la trace.Émile Zola (1840-1902)
Il me semblait que, du premier coup, elles allaient flairer sa présence comme une meute évente un gibier.Paul Féval (1816-1887)
Il n'a pas plutôt entendu un bruit insolite qu'il est sur pied et se dérobe, débûche et entraîne la meute à des distances considérables.René Martin (1846-1925)
Aussi ne vois-je que des cerfs aux abois, traqués par la meute de leurs créanciers.Honoré de Balzac (1799-1850)
J'aurais préféré mourir sur le champ de bataille plutôt que d'être à la merci d'une pareille meute de rats-d'eau dans leur terrier.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
En effet, des cris lointains nous arrivaient par-dessus l'oasis ; la meute était déjà à une demi-lieue de son chenil.Eugène Fromentin (1820-1876)
Ils étaient à peine arrivés aux deux tiers de la place, qu'une meute de chiens se précipita en aboyant.Ernest Capendu (1826-1868)
A peine avais-je fini cette réflexion, que j'entendis l'aboiement lointain d'un chien, puis d'un second ; quelques instants après, je distinguai les hurlements de toute une meute.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Puis tout se tut comme pour écouter les aboiements d'une meute, le son du cor, tous les bruits d'une chasse.George Sand (1804-1876)
Et elle n'était pas seule, car ce fut bien au loin qu'il me sembla entendre, très assourdi pourtant, le bruit de la meute enragée de faim.Eugène Chavette (1827-1902)
D'autres – le reste – impotents, estropiés, remuent, se coulent, rampent, se faufilent dans les coins, prenant des formes de taupes, de pauvres bêtes vulnérables que pourchasse la meute épouvantable des obus.Henri Barbusse (1873-1935)
Les chasseurs le saluent de cris sauvages, brandissent leurs poignards, et se lancent à sa poursuite comme une meute.Élie Reclus (1827-1904)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MEUTE » subst. fem.

Terme collectif. Assemblage de plusieurs chiens dressez à courir le lievre, le cerf ou autre gibier. Une meute de chiens courans. On faisoit autrefois les meutes de chiens d'une robbe, c'est à dire, tout d'un poil. On appelle le chien le mieux dressé, une clef de meute, celuy qui meine les autres. On appelle chiens de meute, les premiers chiens qu'on donne au laisser courre ; & vieille meute, les second chiens qu'on donne aprés les premiers. On a dit quelquefois esmeute, parce que ce sont des chiens qui esmeuvent & destournent le cerf. Ce mot vient du Latin movere, & de mota, qui a signifié quelquefois une expedition de guerre.
 
MEUTE, se dit quelquefois d'une trouppe de cerfs. On a couru un cerf qui estoit en la plus belle meute. On le dit aussi quelquefois du giste.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020