Email catcher

micmac

Définition

Définition de micmac ​​​ nom masculin

familier Agissements suspects. ➙ manigance.
Désordre, situation embrouillée. Quel micmac !

Synonymes

Synonymes de micmac nom masculin

manigance, agissements, combinaison, machination, manège, manœuvre, tripotage, combine (familier), magouille (familier)

Exemples

Phrases avec le mot micmac

Laisser le temps au législateur pour combler un vide juridique peut, finalement, conduire à un micmac chronologique que parfois, l'effet immédiat d'une déclaration d'inconstitutionnalité contribuerait à résoudre.Revue de science criminelle et de droit pénal comparé, 2016, Bertrand de Lamy (Cairn.info)
Ces sauvages font d'excellents matelots ; il est arrivé que des vaisseaux ont eu des équipages composés entièrement de micmacs, et ces équipages valaient les autres.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
Dans la commune, beaucoup se taisent dès qu'on aborde le sujet du micmac électoral.Ouest-France, 27/09/2020
Pour comprendre ce micmac, il faut avoir présent à l'esprit que dans les années 1920, le mark s'est littéralement effondré.Europe en formation, 2013, Jean-Pierre Gouzy (Cairn.info)
Un vrai micmac qui laisse un suspense insoutenable alors que l'on entre dans le sprint final.Ouest-France, Maxime RABE, 04/04/2021
Les micmacs étaient en place pour étouffer doucement, mais sûrement, les élans du jeune pays.Les temps modernes, 2011, Wassyla Tamzali (Cairn.info)
Censément qu'il y a du micmac équivoque et indescriptible.Paul Mahalin (1838-1899)
Puis, en 2012, un avis de recherche a été lancé contre le directeur d'un de ces micmacs financiers.Travail, genre et sociétés, 2021, Olga L. González, Stéphanie Lebassard (Cairn.info)
On aimerait le savoir, d'autant plus que ces micmacs éditoriaux finissent par donner une idée gravement erronée de l'œuvre initiale.Politique africaine, 2005 (Cairn.info)
Enfin, à voir ça, on se demande s'il n'y a pas des gens payés pour un micmac...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Car, pour le compte, la fiction du micmac à n dimensions semble bel et bien dépassée par ce qui s'annonce ici.Les temps modernes, 2005, Pierre Chevalier (Cairn.info)
Pour les sociétés, s'y retrouver dans un tel micmac relève souvent de l'exploit.Capital, 28/05/2014, « Millefeuille territorial : c’est encore pire qu’on ne l’imagine »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MICMAC subst. masc.

Quelques-uns disent miquemac. Merme populaire. Intrigue, negociation secrette & embrouillée que font quelques petites gens, qui sert d'ordinaire à tromper quelqu'un, & qu'on a peine de descouvrir. Ce Tuteur a promis sa pupille à trois ou quatre pretendans, il tire des uns & des autres, on ne connoist rien à tout ce micmac.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.