Email catcher

mielleux

Définition

Définition de mielleux ​​​ , mielleuse ​​​ adjectif

péjoratif Qui a une douceur affectée. ➙ doucereux.

Synonymes

Synonymes de mielleux, mielleuse adjectif

doucereux, édulcoré, emmiellé, mièvre, onctueux, sucré, melliflu (littéraire), patelin (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot mielleux

Ce contrôle peut prendre les formes décrites plus haut : de la surveillance moralisatrice, de la culpabilité, du paternalisme autoritaire ou mielleux.Pensée plurielle, 2003, José Pinilla (Cairn.info)
L'odeur marine des algues arrivait jusqu'à moi mêlée aux parfums mielleux des troënes et à la senteur amère des genêts.Émile Souvestre (1806-1854)
Son regard mielleux, autant que la douceur de son pelage court, fait craquer plus d'un ancien.Ouest-France, Mathis PIVETTE, 09/10/2019
Celle-ci est silencieuse et se concentre sur son enfant à qui elle parle à voix base et d'un ton presque mielleux.Perspectives Psy, 2012, Leticia Solis Ponton, Jacques Fortineau (Cairn.info)
J'ai peur toutefois que sous le mielleux des concessions techniques se cache le fielleux des dérives philosophiques.Europarl
Ses manières et son langage mielleux augmentaient cette répulsion.Comtesse de Ségur (1799-1874)
La page d'accueil multiplie les déclarations de bonnes intentions et de scientificité sur un ton mielleux.Revue d'histoire de la Shoah, 2003, Gilles Karmasyn (Cairn.info)
Si l'amour finit toujours par l'emporter, il n'est jamais mielleux.Ouest-France, 30/10/2019
Rien n'était plus singulier que le contraste de ses manières rudes et disputeuses, avec les formes polies et le ton mielleux des prélats.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Taxis eut un sourire mielleux, qui s'acheva en importance.Pierre Louÿs (1870-1925)
Le bourreau dont tu parles est un bel esprit mielleux qui fait de fades sonnets.George Sand (1804-1876)
On pourrait vendre le récit mielleux du vieux briscard en quête d'honneur, proche de la sortie, de son jour de gloire.Ouest-France, 30/04/2016
Le ton est donné et il ne sera pas mielleux.Ouest-France, Anne-Flore Hervé, 20/03/2017
Les superlatifs mielleux sonnent le plus souvent creux, expriment un vide intersidéral.Ouest-France, Loïc TISSOT, 05/12/2014
Elle utilise des musiciens de talent, invités sur ses albums (ils jouent des morceaux improvisés) plutôt que les arrangements synthétisés, mielleux et fades de la plupart des chanteurs de chalga.Études Tsiganes, 2010, Carol Silverman, (Cairn.info)
La lecture de ses protestations de bonne foi et de bonnes intentions a un côté quasi mielleux.Revue d'histoire de la Shoah, 2000, Gilles Karmasyn, Gérard Panczer, Michel Fingerhut (Cairn.info)
Le ton mielleux avec lequel ils se racontent leur histoire nous incite à ne pas nous y tromper : ils n'y croient pas une seconde.TOPIQUE, 2011, Francis Drossart (Cairn.info)
Le coude sur l'espagnolette de la fenêtre, il lui parla pendant longtemps, d'un air mielleux.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le mielleux visage de la logeuse d'amour apparut dans l'entre-bâillement de cette porte.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MIELLEUX, EUSE adj.

Thales estoit en peine, pourquoy ses figues avoient un goust mielleux : sa servante luy en apprit la cause, en disant, qu'elle les avoit mises dans un pot à miel.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022