misanthrope

définitions

misanthrope ​​​ nom et adjectif

nom Personne qui manifeste de l'aversion pour le genre humain.
par extension Personne qui aime la solitude, évite la société. ➙ ours, sauvage, solitaire. « Le Misanthrope » (pièce de Molière).
adjectif Qui évite de fréquenter ses semblables. ➙ insociable.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il se dit misanthrope et c'est un misanthrope pittoresque et romantique, le misanthrope de la passion.Anatole France (1844-1924)
Le seul reproche que j'aye à lui faire, c'est qu'il na pas imité parfaitement son modèle, je voudrois bien être comme son misanthrope, c'est un honnête homme.Amédée Rouc (1828-1902)
La pauvreté, les railleries du collège avaient un instant refoulé cette tendresse au dedans de lui, l'avaient rendu sauvage et misanthrope, sans que pourtant l'envie effleurât jamais son âme.Gabriel Monod (1844-1912)
Il plaça ce qu'il apportait sur une des pierres les plus éloignées à la disposition du misanthrope.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Malheureusement, cette idéologie extrêmement pernicieuse, misanthrope et généralement antichrétienne continue aujourd'hui à faire des victimes et à avoir des représentants.Europarl
Il n'avait absolument plus rien à faire, sinon à mourir d'ennui et il devint un misanthrope résolu.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
J'ai bien le droit d'être maussade dans ma conscience, et plus misanthrope que jamais dans les derniers jours de ma vie....George Sand (1804-1876)
Il voyait en noir, et n'avait peut-être pas le droit d'être misanthrope, n'étant pas meilleur et plus aimant qu'un autre.George Sand (1804-1876)
Misanthrope à l'égard du présent, il est d'un optimisme fou dans le passé et dans l'avenir.Jules Lemaître (1853-1914)
Il était là bien seul, bien ermite, bien poëte : mais aussi bien rêveur, bien mélancolique, et peu à peu il y devint bien misanthrope.George Sand (1804-1876)
L'idée de m'épouser pourrait vous paraître bouffonne, mais j'aurai bientôt une propriété de deux cents âmes, actuellement possédée par un misanthrope, méprisez-le.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
On parle beaucoup de démocratie, par le temps qui court, – ou qui dégringole, comme disait un misanthrope de ma connaissance.Paul Bourget (1852-1935)
Raymond n'était point un misanthrope aussi consommé que l'homme de la montagne ; il n'est pas donné à tout le monde d'être parfait dans son métier.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Alexis est un jeune homme bien infortuné ; mais aussi il est trop susceptible, trop misanthrope.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Gardez-toi de l'illusion et des paradoxes du misanthrope : l'homme mécontent du présent, suppose au passé une perfection mensongère, qui n'est que le masque de son chagrin.Volney (1757-1820)
Toi seul me restes sur la terre, ton amitié m'est bien chère, il ne me reste plus pour devenir misanthrope qu'à la perdre et te voir me trahir...Albert Du Casse (1813-1893)
Je ne voudrais pas, cependant, que l'on me crût tellement quinteux, chagrin, misanthrope, que de considérer l'artiste comme une sorte de loup-garou.Charles Gounod (1818-1893)
L'artiste rêveur, le musicien philosophe et un peu misanthrope est bientôt revenu à la paix fertile de sa solitude.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
J'étais malade, j'étais misanthrope ; tu t'es fais fort de me guérir ; tu m'as beaucoup attendrie, j'en conviens.George Sand (1804-1876)
Un pessimiste n'est pas nécessairement un homme qui affirme la prédominance du mal sur le bien dans l'univers, ni un misanthrope, un hypocondre ou un désespéré.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MISANTROPE » subst. masc.

Qui hait les hommes, la nature humaine en general à cause de sa sottise, ou de sa mechanceté. Lucien a escrit un Dialogue de Timon le Misantrope. Le Misantrope de Moliere.
 
MISANTROPE, signifie quelquefois simplement, bourru, avare, qui ne veut voir personne. C'est un misantrope qui ne reçoit pas compagnie, qui ne donne à manger à personne.
 
MISANTROPE, est aussi un nom que quelques-uns ont donné à ces petites chaises roulantes qui sont si estroites, qu'il n'y sçauroit tenir qu'une personne, pour dire, que le maistre est un bourru qui ne veut mener personne avec luy.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020