insociable

définitions

insociable ​​​ adjectif

littéraire (personnes) Qui n'est pas sociable (cf. asocial). ➙ ours.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle danse mal, et, si on parle d'elle, c'est uniquement à cause de son humeur insociable, et de ses bizarreries méchantes.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Je suis insociable, et m'en voilà cruellement puni, pensa-t-il.Stendhal (1783-1842)
Et elle en rougissait, elle sentait parfaitement que cela, trop souvent, la rendait insupportable, insociable.Émile Zola (1840-1902)
Il était insociable ; il se laissa mourir de faim.Anatole France (1844-1924)
Cette enveloppe glacée, cette morgue insociable, cette attitude rigide, couvrent souvent un être bon et tendre.Hippolyte Taine (1828-1893)
L'homme insociable est celui qui n'a pas besoin de tous ces gens-là.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Qu'elle fût sotte, acariâtre, insociable, qu'elle n'eût ni cœur ni âme, peu importait, il épousait la dot.Alexis Bouvier (1836-1892)
Comme partout, il a montré ici son caractère intolérable, son invraisemblable orgueil, et il a laissé le souvenir du plus insociable des hommes.Guy de Maupassant (1850-1893)
Au contraire, s'il déteste sa femme, s'il la tient pour un être insociable, il est enchanté de mettre l'homme qui la courtisait dans la nécessité morale d'épouser une furie.Hugues Le Roux (1860-1925)
Alors ce petit homme devenait furieux, insociable, volcanique.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Le résultat n'est pas l'indifférence, comme on croirait, mais l'antipathie et la haine, non la simple négation de la société, mais son contraire, la société travaillant activement à devenir insociable.Jules Michelet (1798-1874)
Mais son caractère jaloux et insociable commençait à lui valoir les froideurs du suprême distributeur des grâces.Adolphe Thiers (1797-1877)
Après cela, dites-en ce que vous voudrez ; vous savez que je ne suis pas d'un caractère insociable, et si quelquefois je suis un peu farouche, cela dépend des circonstances.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Eh bien, si je ne suis pas trop insociable ce soir, j'irai dîner avec vous ; mais ne m'attendez pas.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INSOCIABLE » adj. m. & f.

Qui ne peut estre joint, meslé ni associé. La Physique trouve souvent des corps qui sont insociables, qui ne se peuvent lier, mesler, ni accorder. l'eau & le feu sont des estres insociables.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020