Email catcher

atrabilaire

Définition

Définition de atrabilaire ​​​ adjectif et nom

Médecine, ancien Qui a rapport à l'humeur noire (ou atrabile nom féminin).
vieilli Porté à la mauvaise humeur, à la colère. ➙ bilieux. Caractère atrabilaire. nom Un vieil atrabilaire.

Synonymes

Synonymes de atrabilaire adjectif

coléreux, colérique, irascible, irritable, morose, sombre

[Médecine ancienne] bilieux, hypocondriaque, mélancolique

Synonymes de atrabile nom féminin

[vieux] humeur noire, bile noire

Exemples

Phrases avec le mot atrabilaire

Pour l'auteur atrabilaire, écrire sous la pression et dans l'urgence vire en un cauchemar que personne ne peut calmer.Les temps modernes, 2017, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Un homme atrabilaire côtoie, malgré lui, sa voisine de caravane, femme mariée, fan de série télé à l'eau de rose.Ouest-France, 26/06/2016
Au lieu de rayonner, celle-ci convoite, reste petite, mesquine, atrabilaire et dangereuse.Revue philosophique de la France et de l'étranger, 2006, Blaise Benoit (Cairn.info)
Il tournait alors le dos à son ami, le boudait durant des jours, se montrait plus atrabilaire encore avec lui qu'avec les autres.Georges Eekhoud (1854-1927)
L'heure est donc aux atrabilaires, aux intellectuels acariâtres toujours disponibles sur les plateaux télé, aux professionnels du diagnostic létal.Ouest-France, Laurent MARCHAND, 31/12/2018
Quelques accès de colère pourraient bien soigner les atrabilaires et les rendre de bonne humeur.Esprit, 2016, Jonathan Chalier, Michaël Fœssel (Cairn.info)
L'atrabilaire renvoie, dans la médecine galénique, à la bile noire qui fait les mélancoliques.Imaginaire & Inconscient, 2015, Claude-Gilbert Dubois (Cairn.info)
Le héros grec, atrabilaire, ne s'avoue pas vaincu, il déjoue les pièges imposés à son espèce.Inflexions, 2011, François Goguenheim (Cairn.info)
Ils se répandaient dans le pays, prétendaient les gens atrabilaires, comme une horde de sauterelles.Berthe de Buxy (1863-1921)
Son caractère devint encore plus atrabilaire, son esprit plus incisif, sa méchanceté plus impitoyable.Eugène Sue (1804-1857)
Ce bel ouvrage sitôt publié, voilà que nos atrabilaires de l'identité font sentir leur réaction (au double sens du terme).La Chaîne d'union, 2017, Sébastien Desprairies (Cairn.info)
L'atrabilaire séducteur est une figure de candidat à l'élection présidentielle.Pouvoirs, 2011, Jean-Louis Bourlanges (Cairn.info)
Par ailleurs, c'est une nécessité impérieuse que de débarrasser l'humanité d'un tyran sanguinaire atrabilaire qui menace la paix et la sécurité mondiales.Revue internationale et stratégique, 2004, Ghaleb Bencheikh (Cairn.info)
En cachette du capitaine atrabilaire, cet ecclésiastique lui donne à manger, le soigne et obtient chemise, habit et matelas.Ouest-France, Alan LE BLOA, 18/08/2019
Hors de là, il était atrabilaire comme un acteur comique et ne se mêlait pas au mouvement de la maison.Théophile Gautier (1811-1872)
En passant, nous vîmes que la cousine atrabilaire avait épinglé un papier sur sa porte : elle y exigeait qu'on ne la réveillât pas avant midi.Ouest-France, 14/11/2016
Vous ne voyez pas que le plus aimable des hommes est insupportable à la plus atrabilaire des femmes !George Sand (1804-1876)
Ce document atrabilaire devrait intéresser les amateurs de délectation morose et amuser sans doute, surprendre parfois, ceux qui ont connu les personnages cités.Revue philosophique de la France et de l'étranger, 2019 (Cairn.info)
Il faut veiller sans relâche sur les insomnies purulentes et les cauchemars atrabilaires.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Je sais bien que certains esprits atrabilaires trouveront – que ne trouve-t-on pas ?Henri de La Blanchère (1821-1880)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ATRABILAIRE adj. masc. & fem.

Melancolique, qui est d'un temperament où la bile noire domine. Ce mot vient du Latin ater, noir, & bilis, bile.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022