Email catcher

mitonner

Définition

Définition de mitonner ​​​ verbe

verbe intransitif Cuire longtemps à petit feu. ➙ bouillir, mijoter.
verbe transitif
Préparer soigneusement en faisant cuire longtemps. Il nous a mitonné un bon petit dîner.
au figuré Préparer tout doucement (une personne, une chose) pour un résultat. Mitonner une affaire.

Conjugaison

Conjugaison du verbe mitonner

actif

indicatif
présent

je mitonne

tu mitonnes

il mitonne / elle mitonne

nous mitonnons

vous mitonnez

ils mitonnent / elles mitonnent

imparfait

je mitonnais

tu mitonnais

il mitonnait / elle mitonnait

nous mitonnions

vous mitonniez

ils mitonnaient / elles mitonnaient

passé simple

je mitonnai

tu mitonnas

il mitonna / elle mitonna

nous mitonnâmes

vous mitonnâtes

ils mitonnèrent / elles mitonnèrent

futur simple

je mitonnerai

tu mitonneras

il mitonnera / elle mitonnera

nous mitonnerons

vous mitonnerez

ils mitonneront / elles mitonneront

Synonymes

Synonymes de mitonner

verbe intransitif

mijoter, bouillir, cuire

Exemples

Phrases avec le mot mitonner

Potentiellement de quoi trouver l'inspiration pour mitonner des millions de plats différents originaires des quatre coins du monde.Ouest-France, Samuel NOHRA, 18/10/2018
Là, il est en train de mitonner un risotto de lotte avec une bisque de homard.Ouest-France, Samuel NOHRA, 23/12/2020
Et pas question de se priver de mitonner, ensemble, des gâteaux dans la cuisine.Ouest-France, Isabelle MOREAU, 13/05/2016
Elle tombait plus bas, mendiait chez un restaurateur charitable les croûtes des clients, et faisait une panade, en les laissant mitonner le plus longtemps possible sur le fourneau d'un voisin.Émile Zola (1840-1902)
En ces temps d'isolement intense, nos toques locales proposent des recettes à mitonner avec les restes du frigo ou un produit du placard.Ouest-France, 07/05/2020
Les différentes équipes devaient présenter un plat et un dessert au jury et avaient trois heures et demie pour mitonner les deux recettes.Ouest-France, 16/03/2021
Trois des cinq ingrédients de cette cuisine ont été mis à mitonner, ensemble, cette semaine.Ouest-France, Stéphane VERNAY, 10/02/2021
Au lieu de lui mitonner une mystification de premier ordre, je l'aurais guéri de l'ennui des fièvres chaudes.Louis Ulbach (1822-1889)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MITONNER verb. act.

Faire cuire ou chauffer quelque chose à petit feu dans quelque sauce ou liqueur, afin qu'elle en soit bien imbibée. Pour faire une bonne souppe, le secret est de faire bien mitonner le pain dans du jus de viande. Ce ragoust a esté cuit & mitonné dans du jus de mouton.
 
MITONNER, se dit figurément en Morale, pour dire, Caresser, choyer une personne, la traiter favorablement, pour gagner ou pour conserver ses bonnes graces. Ce neveu mitonne bien son oncle, afin qu'il le fasse son heritier. Un galant mitonne cette vielle, afin qu'elle luy donne sa fille en mariage.
 
MITONNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer

D’un bout à l’autre de l’Hexagone, on parle toutes et tous la même langue, le français. Pourtant – quiconque a déjà voyagé en dehors de sa région...

Mathieu Avanzi 21/11/2023
sondage de la semaine