mourant

 

définitions

mourant ​​​ , mourante ​​​ adjectif et nom

Qui se meurt ; qui va mourir. ➙ agonisant, expirant. —  nom Les dernières volontés d'un mourant.
littéraire Qui cesse, s'arrête, finit. ➙ éteint. Une flamme mourante.
 

synonymes

mourant, mourante adjectif

moribond, agonisant, expirant, à l'article de la mort, qui a un pied dans la tombe (familier), qui sent le sapin (familier), subclaquant (familier)

faible, affaibli, déclinant, expirant

[littéraire] langoureux, languide

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On ne dit pas à un mourant : je vais vous sauver en donnant à votre corps une secousse violente, une action qui, peut-être, le rappellera à la vie.Maurice Fleury (1856-1921)
Mon frère était là ; il a suivi, heure par heure, ce drame intime, que la grande place tenue par le mourant allait transformer en un drame historique.Ernest Daudet (1837-1921)
Il lui fait entendre en mourant, que sa consolation serait de lui laisser sa fille, dont il croyait faire le bonheur en la lui donnant.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Il aimait l'argent, prenait volontiers, mais donnait de même ; souvent prodigue dans ses dons, il n'a presque rien laissé en mourant.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Je m'y rendis donc, et je le trouvai où je l'avais laissé : – au fait il ne pouvait sortir, – mais il était presque mourant de faim.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Il me semble que la plus grande preuve d'attachement qu'on puisse revendiquer, c'est d'avoir occupé les dernières pensées d'un mourant.George Sand (1804-1876)
Si tu savais quelle consolation on trouve, en mourant, à voir des êtres qui vous regrettent et qui aiment !Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Ce qui l'est encore plus, c'est qu'il n'a point laissé de grands biens ; il était aussi riche en entrant à la cour, qu'il l'était en mourant.Madame de Sévigné (1626-1696)
Et, sans se prononcer pour la soumission, il amollissait les courages, il montrait les corons mourant de faim, il demandait sur quelles ressources comptaient les partisans de la résistance.Émile Zola (1840-1902)
Il me jura sur l'honneur de me garder le secret et de faire son possible pour que nous ne fussions pas inquiétés... il a tenu sa promesse... mais en mourant..Eugène Sue (1804-1857)
Et celle-ci eut trois siècles où elle régna vraiment dans l'entr'acte des deux mondes, l'ancien mourant et le nouveau ayant peine à commencer.Jules Michelet (1798-1874)
Cet officier, en obéissant aux ordres de ses chefs, a rempli son devoir ; faisons le nôtre en mourant s'il le faut pour la patrie et la conservation de nos droits.Charles de Bernard (1804-1850)
Je ne puis consentir à admettre que le mourant qui a proféré ces belles paroles, dans ce moment suprême, n'était pas en possession de toutes ses facultés.Charles Anglada (1806-?)
Pourtant ce mot sera le dernier qui sortira de ma bouche, et vous savez qu'on peut croire aux paroles d'un mourant.Charles de Bernard (1804-1850)
Il était retombé malade et, à bout de forces, épuisé, mourant, il avait dû solliciter un congé.Robert Du Casse (1849-1922)
Je rentrai mourant de fatigue ; j'étais sur pied depuis le matin comme un vétéran qui ne peut quitter le champ de bataille que le dernier.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Tout mourant qu'il était, il nous reçut avec tant de joie, qu'il nous fut aisé de la remarquer.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Pendant quelques instants, j'observai encore ce mourant dont la vie se retirait peu à peu.Jules Verne (1828-1905)
Peut-être étaient-ils tombés à quelques milles de la ferme, épuisés, mourant de faim et de froid ?...Jules Verne (1828-1905)
Les hommes vivant jusqu'à quatre- vingt-dix ou cent ans, ne mourant plus que de vieillesse, comme la plupart des animaux, comme les plantes !Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MOURANT, ANTE » adj.

Qui se meurt. Il n'ira pas loin, il a les yeux mourants. Il ma dit ces dernieres paroles d'une voix mourante.
 
MOURANT, se dit aussi de celuy qui se pasme de joye, ou de douleur. Il fit voir sa passion, sa langueur par ses yeux mourans.
 
MOURANT, se dit figurément des choses inanimées, du bleu mourant, c'est du bleu pasle.
 
On dit en Jurisprudence feodale, qu'il faut que les gens de main morte qui tiennent des fiefs, donnent au Seigneur un homme vivant & mourant & confiscant, pour conserver les profits du fief, & faire qu'il y puisse avoir de temps en temps des mutations.
 
MOURANT, se dit aussi subst. Cette belle personne a bien des mourans, des souspirants. Les morts & les mourans demeurez sur le champ de bataille faisoient un spectacle d'horreur.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020