expirant

définitions

expirant ​​​ , expirante ​​​ adjectif

Qui est près d'expirer. ➙ agonisant, mourant.
Qui finit, qui va cesser d'être. Une flamme expirante.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son domestique de confiance, qui se tenait dehors, entra et le trouva étendu et sans parole, et expirant.Eugène Fromentin (1820-1876)
Sans doute, le bohémien avait eu en expirant une hallucination en rapport avec sa triste et méchante vie.George Sand (1804-1876)
Triuniak s'élança vers le jeune homme qui gisait horriblement mutilé près du corps expirant du monarque des montagnes groënlandaises.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il la trouva sur un lit, les bras pendants, pâle, défigurée, un chien expirant à ses pieds, une écuelle pleine de brouet noir.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Mais je ne suis point mourant de faim et expirant sur une terre stérile qui ne produise pas de subsistances.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
C'était quelque chose de brusque et de rauque dans les derniers mots d'une phrase gaie, quelque chose d'affaibli et d'expirant à la fin d'une phrase triste.Marcel Proust (1871-1922)
Tout à coup une dernière convulsion ébranla l'animal expirant, et les symptômes de vie cessèrent.Victor Hugo (1802-1885)
Entendez-vous le son expirant des dernières cloches de nos villes et villages incendiés se répandant en sanglots entre les pierres branlantes et les ruines informes ?Jean Massart (1865-1925)
Et afin de ne négliger aucun moyen de ranimer le zèle expirant des populations, il décida d'y envoyer aussi des commissaires distingués par leurs lumières et leur patriotisme.François-Xavier Garneau (1809-1866)
De temps en temps, le vague craquement d'une boiserie, quelque souffle lointain de l'orage expirant, ou un gémissement étouffé sorti de l'alcôve, interrompaient faiblement le silence.Charles de Bernard (1804-1850)
La plupart pensèrent sans doute, en expirant, que la pyramide s'écroulait sur eux, ne pouvant s'imaginer que des poings d'homme eussent autant de ressemblance avec des pierres de taille.Émile Zola (1840-1902)
Le grand danger, si tous ces points supplémentaires devaient être inscrits à l'ordre du jour, est que le délai expirant en décembre 2000 ne serait sûrement pas respecté.Europarl
Cette échauffourée fut prise pour ce qu'elle valait, c'est-à-dire pour une de ces imprudences qui caractérisent un parti expirant.Adolphe Thiers (1797-1877)
Alors un nouvel esprit commence à ranimer le corps expirant de la puissance autrichienne, et le prompt changement des affaires décèle la main vigoureuse qui les dirige.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Le cerf expirant cherche un refuge dans le lac ; de cris de triomphe annoncent que tout est fini.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ses traits, horriblement convulsionnés, offrent dans leur ensemble affreux l'expression des sentimens qu'elle a éprouvés en expirant ; son front glacé porte l'empreinte de l'épouvante qui vient de causer son trépas....Édouard Corbière (1793-1875)
De même nous voyons autour du plaisir expirant une multitude d'êtres empressés à le réveiller, à le ranimer.Charles Wagner (1852-1918)
Je ne pus voir, sans compassion profonde, ce représentant de la nationalité celtique, ce défenseur expirant d'une langue et d'une poésie expirantes.Jules Michelet (1798-1874)
Ce mot du génie expirant, c'est le cri général de la nature, et il retentit de monde en monde.Jules Michelet (1798-1874)
De belles œuvres, élégantes de forme, légèrement émancipées, honoraient, dans sa défaite, le système expirant.Alexandre Vinet (1797-1847)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions L'herbe est toujours plus verte ailleurs L'herbe est toujours plus verte ailleurs

On croit toujours que les autres sont mieux lotis, qu’on trouvera mieux ailleurs.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 28/06/2021