nerf

 

définitions

nerf ​​​ nom masculin

vieux Ligament, tendon des muscles. Viande pleine de nerfs. ➙ nerveux.
Nerf de bœuf : matraque faite d'un ligament de bœuf desséché.
au figuré Force active, énergie. Avoir du nerf. —  familier Allons, du nerf ! —  locution Le nerf de la guerre*.
Reliure Cordelette au dos d'un livre relié, qui forme une saillie (➙ nervure).
Filament qui relie un centre nerveux (moelle, cerveau) à un organe ou à une structure organique. ➙ neur(o)-. Nerf moteur, nerf sensitif. Le nerf sciatique.
Les nerfs, considérés comme ce qui supporte les excitations extérieures ou les tensions intérieures. Avoir les nerfs fragiles, solides. —  locution C'est un paquet de nerfs, une personne très nerveuse. Porter, taper sur les nerfs. ➙ exaspérer. Avoir les nerfs à vif, familier en pelote ; à fleur de peau : être facilement énervé. Être, vivre sur les nerfs. Passer ses nerfs sur qqn, reporter son énervement sur qqn. Être à bout de nerfs, surexcité. —  Crise de nerfs : cris, pleurs, gestes désordonnés (➙ hystérie). Piquer une crise de nerfs. —  La guerre* des nerfs.
 

synonymes

nerf nom masculin

dynamisme, énergie, force, muscle, ressort

concision, vigueur

porter, taper sur les nerfs de

agacer, crisper, énerver, excéder, hérisser, horripiler, irriter, tomber sur les nerfs de (Québec), mettre en boule (familier), porter, taper sur le système (familier), courir sur le haricot à (très familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un morceau de veau, blanc comme du poulet, pas un nerf, et pesant cinq livres !Comtesse de Ségur (1799-1874)
Quant à ce que l'on nomme force, vigueur, nerf, énergie, élan, je prétends ne plus m'en servir que pour monter dans mon étoile.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Quand il vit cela, le paysan saisit son fouet par le milieu, son grand fouet de houx, droit, fort et souple comme un nerf de bœuf.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le nerf grand sympathique est la source de la vie des organes, la respiration, la circulation, la digestion, etc., etc.Stendhal (1783-1842)
Assurément, ce n'est ni notre rétine ni notre nerf optique qui les voit, pas plus que ce n'est notre oreille qui les entend.Camille Flammarion (1842-1925)
Ça cassait le bras au monde, par traîtrise ; mais ça n'était seulement pas capable d'emplir une fille, tellement ça manquait de nerf !Émile Zola (1840-1902)
Son nerf auditif est également d'une extrême sensibilité, et il peut percevoir, paraît-il, le bruit des fourmis qui travaillent au fond d'une fourmilière.Jules Verne (1828-1905)
Elle montre combien cette dernière qualité est le nerf de cet art pour lequel les livres ont des proportions toutes faites, qui n'engendrent que des ouvrages dénués de tout caractère.Eugène Delacroix (1798-1863)
L'orchestre était composé d'excellents artistes, dont quelques-uns sont devenus célèbres ; l'enthousiasme du chef passait dans la vaillante troupe ; mais le nerf de la guerre manquait.Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Ils peuvent même du bout de ce nerf durci leur enlever un petit bout de l'oreille, s'ils le jugent convenable.Jules Verne (1828-1905)
Il a l'intuition de la vérité ; si l'homme, en général, comprend mieux le muscle et l'os, nous comprenons mieux le nerf et la vie.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
La musique du dithyrambe de ce socialiste antique était pâle, sans nerf, et semblait accompagnée par des trompettes de carton.Hector Berlioz (1803-1869)
Le nerf auditif, très exercé chez lui, avait surpris un bruit sourd, comme eût été un murmure lointain.Jules Verne (1828-1905)
En général, l'éducation dévote, habituant l'esprit à l'espoir du miracle, à l'attente du surnaturel, détruit la foi en soi, le nerf, l'activité de l'homme.Jules Michelet (1798-1874)
L'ouvrier le sépare alors de la pierre avec un nerf sec qu'il passe entre deux et qui fait l'office d'une scie.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Et puis enfin, c'est sans malice que nous nous servons de ces mots-là, mais tout bonnement pour orner un peu notre langage et lui donner du nerf.Eugène Le Roy (1836-1907)
Mais, par rapport à l'œil, rien n'est changé : les objets continuent à se peindre sur la rétine ; l'iris reste contractile ; le nerf optique est parfaitement sensible.Gustave Baguenault de Puchesse (1843-1922)
La science a-t-elle besoin de prouver qu'il y a un nerf de la cinquième paire qui va de la bouche au cœur et de là plus bas ?Octave Uzanne (1851-1931)
Si l'objet volé a une valeur moindre, il sera marqué au fer chaud et recevra 150 coups de nerf.Ernest Michel (1837-1896)
Il faut que cela ait fait tressaillir quelque nerf, car l'os n'a pas souffert, et je m'en ressens à peine.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NERF » subst. masc.

Terme d'Anatomie. C'est selon les Medecins une partie spermatique du corps de l'animal, qui naist du cerveau ou de la moelle de l'espine. Sa figure est longue & ronde. Elle est moelleuse par dedans, membraneuse par dehors, & elle porte l'esprit animal pour le sentiment & le mouvement.
 
Il y a trois sortes de nerfs, parlant generalement : les uns qui sont des ligaments pour lier les os ; & ceux-là sont insensibles. Les seconds sont les tendons, qui viennent d'une production des fibres du muscle, qui aboutissent à une espece de corde pour faire mouvoir toutes les parties du corps. Ils ont un peu de sensibilité. Et les troisiémes viennent du cerveau & de l'espine, & sont appellez par Galien, instruments du sentiment & du mouvement volontaire. Ils ont un sentiment tres-exquis. Les Anciens ont mis sept conjugaisons paires ou appariations ou accouplements de nerfs, parce que chacun a son pareil. La premiere paire ou conjugaison des nerfs, est celle des nerfs optiques, qui sert à faire la vision. La seconde paire s'espand dans les muscles qui font mouvoir les yeux & les paupieres. La troisiéme s'insere dans la tunique de la langue, qui est appellée par Galien gustative. La quatriéme jette une de ses portions dans le Palais, & l'autre dans la tunique de dessous la langue. La cinquiéme va par le passage de l'ouïe, & y seme force rameaux. La sixiéme qui est tres-ample & tres-grosse va presque par toutes les entrailles. Au sortir du gosier, elle se depart en trois rameaux qui s'appellent ordinairement recurrens. Le premier est un des principaux instruments de la voix. Le second rameau court le long des costes, & s'appelle costal. Et le troisiéme plus gros va au ventricule, & s'appelle stomachique, par le moyen duquel l'orifice du ventricule a un sentiment fort exquis. La septiéme paire qui naist presque du derriere de la teste & de la moelle de l'espine, va dans les muscles de la langue & du larinx, & les fait mouvoir. Les Modernes ont observé trente paires de nerfs principales qui sortent de la moelle de l'espine, sçavoir sept du col, douze du dos, cinq des lombes, & six de l'os sacré. Tout nerf en son origine a plusieurs filets faits de la substance de la moelle, & de la meninge deliée, lesquels se separent de la moelle peu à peu ; & quand ils s'approchent des trous des vertebres, ils se revestent de la grosse meninge, & se joignant ensemble, font un seul nerf, lequel aprés estre sorti du trou, se divise derechef en menuës cordelettes ou filaments qui ressemblent presque à une queuë de cheval. Le Sr. Raimond Vicussins Medecin de Montpellier a fait un beau Traité des nerfs, qu'il appelle Neurographie universelle, où il pretend qu'il y a plus de ramifications de nerfs dans la peau, que dans les muscles & les autres parties. Il fait voir qu'il y a plusieurs sinus dans la dure mere, superieurs, inferieurs, & lateraux. Il regarde la substance du cerveau comme un amas de petits tuyaux creux qui prennent leur origine dans les glandes Corticales, qui se viennent rendre à la moelle qui est grise & blanche, comme le cerveau, dont se ferment ensuitte les cordons des nerfs. Il en reconnoist 10. paires qui viennent du cerveau, & il soustient que les nerfs ont des arteres & des veines, mais qu'ils n'ont aucune valvule sensible. Willis en a fait aussi un Traité. Le nerf optique, le nerf caverneux &c. sont expliquez à leur ordre.
 
On dit que la desbauche, le vin, les femmes amollissent, affoiblissent les nerfs, qu'ils les relaschent. Un nerf foulé, tressailli, cause de grandes douleurs. C'est dans les nerfs que consiste la force de l'animal.
 
Nerf de Boeuf, ou de cerf, est le nerf seche qu'on tire de la partie genitale de ces animaux.
 
NERF, en termes d'Architecture, se dit de ces corps saillans en forme d'arrestes ou de nerfs au delà du nud des voutes d'ogyves.
 
On appelle au Manege, nerf ferrure, une atteinte violente que le cheval se donne aux nerfs des jambes de devant par la pince des pieds de derriere.
 
NERF, en termes de Medecins Botaniques, se dit des fibres qui paroissent eslevées sur les feuilles des arbres & des plantes, par où se communique leur nourriture.
 
NERF, en termes de Relieur, se dit de ces parties eslevées qui paroissent sur le dos d'un livre, sur lesquelles sont attachez & cousus tous ses feuillets.
 
Les Pescheurs appellent aussi les nerfs d'un espervier, les cordes qui sont attachées au bout de ce filet, & qui servent à le serrer, quand le poisson est enfermé dedans.
 
NERF, se prend quelquefois figurément pour la force. Il a bandé tous les nerfs de son esprit pour inventer cette machine, pour dire, il y a employé une forte application d'Esprit. L'argent est le nerf de la guerre, pour dire, c'est la force, le ressort qui fait agir toute l'armée.
Vidéos Granny Smith, par Alain Rey Granny Smith, par Alain Rey

La pomme Granny Smith, littéralement « mémé Smith », tire son nom d’une dame âgée, Mrs Smith, qui fut la première à en produire ! Découvrez l’histoire du nom de cette variété de pomme, avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020