noirceur

 

définitions

noirceur ​​​ nom féminin

littéraire Couleur de ce qui est noir. La noirceur du corbeau.
(Canada) Obscurité. À la noirceur : à la nuit tombée.
littéraire Méchanceté odieuse. ➙ perfidie. La noirceur d'une trahison.
 

synonymes

noirceur nom féminin

saleté, crasse

perfidie, atrocité, bassesse, horreur, indignité, infamie, méchanceté, monstruosité, scélératesse (vieux ou littéraire), vilenie (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle était là, monsieur, à gauche, derrière une pointe que la noirceur vous dérobe à présent.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
J'ai quelquefois des rêveries dans ces bois, d'une telle noirceur, que j'en reviens plus changée que d'un accès de fièvre.Madame de Sévigné (1626-1696)
Fière avec les superbes, mais humble avec toi, sera toujours cette ame, dans sa noirceur la plus amère.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le jeune homme, interdit de la noirceur de l'accusation, n'eut ni la force de répondre, ni celle de s'enfuir.Denis Diderot (1713-1784)
Il m'est doux de penser à vous ; mais l'absence jette une certaine amertume qui serre le cœur : ce sera pour ce soir la noirceur des pensées.Madame de Sévigné (1626-1696)
Elle s'aperçut bientôt qu'elle n'arriverait pas à son but en se montrant si franchement méchante, et elle résolut de déguiser sa noirceur sous le voile de la vertu.Pamphile Le May (1837-1918)
J'oppose une petite barbarie à beaucoup de rigueur ; une noirceur innocente à une dissimulation hypocrite, et je la fais échec et mat.Jacques Cazotte (1719-1792)
Ajoutez que le troisième ou le quatrième acte prendrait une noirceur abominable, en éclatant sans la préparation des deux premiers.Émile Zola (1840-1902)
Ce vagabondage aux mille vacarmes qui avait fourmillé là avait fait place à on ne sait quelle farouche noirceur vide.Victor Hugo (1802-1885)
Cile avait beaucoup de conscience, mais seulement à l'égard des fautes ou des péchés dont elle comprenait la noirceur.Pierre Louÿs (1870-1925)
La témérité, la noirceur et l'ingratitude furent imputées à l'imagination d'un poëte, qui n'avait d'autre tort que d'avoir rêvé et peint plus beau que nature.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais la régente connaissait mieux l'homme ; il était de ceux dont la joie cache une noirceur ; elle eût été bien plus rassurée de le voir soucieux.Octave Féré (1815-1875)
Ses premières tentatives échouèrent ; mais elles furent toutes marquées d'un caractère de noirceur et d'atrocité.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Impossible de rien distinguer ; on était dans une noirceur rougeâtre ; qui entrait là était subitement sourd et aveugle, sourd du bruit, aveugle de la fumée.Victor Hugo (1802-1885)
Ce qui n'eût été que de la candeur avec tout autre devient une étourderie avec vous, et me mènerait à une noirceur si je cédais à votre demande.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
La santé et la maladie ont leur fondement dans le corps de l'animal, la blancheur et la noirceur dans le corps seulement.Charles de Rémusat (1797-1875)
Sans rancune contre les lumières éteintes, contre la noirceur du ciel, ils demandaient très humblement pour nos âmes une lueur, – oh !Remy de Gourmont (1858-1915)
Ne brusquons rien, se dit-il ; par les efforts qu'il fera pour se débarrasser de moi, je pourrai juger de la noirceur du projet qu'il nous prépare.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Mais vous aurez peut-être le courage de reconnaître la noirceur de cette âme, s'il y a une âme dans ce corps...Eugène Sue (1804-1857)
Trois tilleuls, dont la cour était dérobée au soleil, nouaient la noirceur de leurs branches dans l'air nourricier.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NOIRCEUR » s. m.

Qualité qui rend une chose noire. Cette Ancre n'a pas assez de Noirceur. La Noirceur du teint gaste bien un visage.
 
NOIRCEUR, se dit aussi d'une tache ou salisseure. Vous avez de petites noirceurs au visage, ce sont quelques taches d'ancre, ou de Charbon.
 
NOIRCEUR, se dit figurément en choses morales, de l'énormité d'un crime. La Noirceur de cette trahison fait horreur à tous les gens de bien. La noirceur de son esprit est à apprehender.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020