nourri

définitions

nourri ​​​ , nourrie ​​​ adjectif

Alimenté. —  locution Nourri, logé, blanchi.
au figuré Entretenu, continué ou renforcé. Tir nourri ; conversation nourrie. ➙ dense.

synonymes

nourri, nourrie adjectif

abondant, continu, gros, dense, étoffé, intense, riche

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On reconnaît à ce trait de nature le poëte sensible et l'homme nourri de l'étude des anciens.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Elle était pâle ; elle avait l'air très-lasse et un peu malade ; elle regardait sa fille endormie dans ses bras avec cet air particulier d'une mère qui a nourri son enfant.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les domestiques continuaient à l'appeler mylord ; il était bien logé, bien nourri, et son valet de chambre ne le laissait jamais sortir sans mettre de l'or dans ses poches.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Dans l'espoir de voir triompher ce terne nourri depuis vingt ans, elle s'était soumise à d'énormes privations pour pouvoir faire en toute liberté sa mise du dernier tirage de l'année.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mais ces critiques ont aussi parfois nourri des polémiques tout à fait extérieures à la directive elle-même.Europarl
C'est lui dont l'exemple vous entraîne, parce que vous le savez rempli d'instruction et nourri de sagesse.George Sand (1804-1876)
Les maux que ce pays a soufferts ne se peuvent décrire : la guerre pendant trente années y a nourri la guerre.Ernest Lavisse (1842-1922)
S'il n'est pas nourri au dehors des workhouses, il faudra qu'il soit nourri au dedans.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On se trompait, et l'image de celui qui l'avait nourri et protégé ne s'effacerait jamais de son cœur.Jules Verne (1828-1905)
Elle avait trop nourri d'inquiétudes à constater le désespoir du jeune homme pendant la dernière semaine.Paul Bourget (1852-1935)
La musique surtout était son affaire, et il ne paraissait pas concevoir que quelqu'un pût vivre sans être nourri de symphonies et d'opéras.René Boylesve (1867-1926)
Je devais croire que dans les rangs d'une classe si longtemps opprimée il aurait nourri des sentiments de justice vivaces et impatients.Marie d'Agoult (1805-1876)
Il se retourna avec une vivacité et une prestesse que n'aurait pu faire soupçonner son ventre de cavalier bien nourri.Hector France (1837-1908)
Sans avoir l'honneur d'être personnellement connu de vous, j'ai nourri des relations que j'oserais dire assez intimes avec plusieurs membres de votre respectable famille.Paul Féval (1816-1887)
Aussitôt que vous m'avez parlé de cet homme, j'ai nourri l'intention formelle de le recevoir.Paul Féval (1816-1887)
On y voit un esprit noble, élevé, vraiment philosophique, un discours nourri, pour ainsi dire, de réflexions lumineuses qui forment un texte serré et très délicat.Joseph Bertrand (1822-1900)
On se lève tard, on ne fait pas de manœuvres, on est bien nourri, on boit du bon vin.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Toutes les taches roses de son teint d'homme savamment nourri s'étaient rejointes et n'en formaient qu'une.Jules Renard (1864-1910)
Vous savez que ce malheureux avait été nourri à l'école des matérialistes du xviiie siècle.Gérard de Nerval (1808-1855)
On ne se souvient guère du dîner de la veille, et pourtant il a nourri notre corps.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

16/09/2021