Email catcher

offensant

Définition

Définition de offensant ​​​ , offensante ​​​ adjectif

Qui offense. ➙ blessant, injurieux.

Synonymes

Synonymes de offensant, offensante adjectif

blessant, désobligeant, grossier, injurieux, insultant, mortifiant, outrageant

Exemples

Phrases avec le mot offensant

Ce serait notamment le cas si le caractère offensant de la marque se trouvait relégué en arrière-plan ou encore estompé par les éléments graphiques.Légipresse, 2020, Yann Basire, Stefan Martin (Cairn.info)
Cet esprit de réforme l'amène à proposer des réécritures possibles des pièces offensantes.Littératures classiques, 2019, Larry Norman (Cairn.info)
Dans la même veine idéologique, l'expression littéraire servait à envoyer des messages politiques et était perçue par les lecteurs de manière offensante.Matériaux pour l'histoire de notre temps, 2014, Stanislav Sretenović, Guershom Le Boëtté (Cairn.info)
Toutefois, ces différences pourraient être interprétées comme étant sensibles, voire offensantes.Europarl
Elle intervenait pour résoudre les conflits conjugaux, parce que les conflits sociaux étaient jugés offensants pour les esprits de la terre.Histoire & mesure, 2020, Thomas Gibson (Cairn.info)
Elle ordonne d'évacuer les odeurs offensantes, d'effacer les senteurs mesquines, de recouvrir les effluves arachnéens d'une seconde peau.Médium, 2013, Robert Damien (Cairn.info)
L'amour où nul sentiment, nulle intelligence ne se mêle à la sensation me semble offensant envers moi-même.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Dans le même mouvement apparaît également l'opportunité d'imputer des causes à cette expérience offensante.Politix, 2014, Florian Pedrot (Cairn.info)
Ce n'est au bout du compte qu'une comédie offensante, une simagrée de liberté.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Devenue spirituelle, la comtesse comprenait admirablement combien ce sentiment devait être offensant, et trouvait horrible de le confier à son cher petit mari.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il n'a sans doute pas eu de mots trop sévères pour condamner les responsables de ces actes offensants.Cités, 2003, Pierre Melandri (Cairn.info)
La flamme sauvage de ses yeux ne trahissait nulle velléité offensante.Daniel Lesueur (1854-1921)
J'essayai vainement de lui plaire ; elle me répondit avec une sécheresse presque offensante.Adelaïde de Souza (1761-1836)
Environ un cinquième des sujets étudiés étaient opposés à la pénalisation des propos publics offensants en raison de leur rapport à l'autonomie.Déviance et Société, 2018, Laura Beth Nielsen, Cyril Le Roy (Cairn.info)
Cette résolution toute sage qu'elle fut en elle-même, avait l'apparence d'un soupçon offensant pour le gouvernement.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Cette étude a montré le lien que les sujets établissent entre ces expériences et la question des propos publics offensants et de la liberté d'expression.Déviance et Société, 2018, Laura Beth Nielsen, Cyril Le Roy (Cairn.info)
C'est un tort, une in-justice, une parole offensante, contraire au droit.La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation, 2007, Marguerite Perdriault (Cairn.info)
La publicité, qui a généré plus de 120 millions de commentaires, est considérée par les utilisateurs des réseaux sociaux comme offensante pour la deuxième économie mondiale.Ouest-France, 21/11/2018
A la vérité, personne ne lui avait encore laissé soupçonner la partie offensante des propos du public.Stendhal (1783-1842)
Cependant, d'une façon générale, on peut dire que, dans le contexte postcommuniste, elles tendent à être affectives plutôt qu'effectives, et offensantes plutôt qu'offensives.Revue d'Histoire de la Shoah, 2011, Michael Shafir, Christophe Carreau (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de OFFENSANT, ANTE adj.

Qui choque, qui nuit, qui blesse. Les Injures sont des paroles offensantes. Ce sont des choses offensantes, de faire des cabales contre quelqu'un pour nuire à sa fortune, blesser sa reputation, &c.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.