désobligeant

 

définitions

désobligeant ​​​ , désobligeante ​​​ adjectif

Qui désoblige ; peu aimable. ➙ désagréable. Être désobligeant envers qqn. Remarque désobligeante.
 

synonymes

désobligeant, désobligeante adjectif

désagréable, blessant, déplaisant, discourtois, malveillant, sec, vexant

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces procédés auraient eu tout d'abord quelque chose de brutal, de désobligeant pour ses amis et pour ses serviteurs.Jules Verne (1828-1905)
Sois sévère, sois désobligeant avec elle au besoin, afin que nous ne soyons pas forcés de lui dire ce que vous êtes l'un à l'autre.George Sand (1804-1876)
Il a toujours été rude et désobligeant pour les êtres qu'il chérissait ; comment ne l'eût-il pas été pour ceux qu'il haïssait ?George Sand (1804-1876)
Il est beaucoup trop intelligent pour se froisser de cette plaisanterie stupide qui n'a quoi que ce soit de désobligeant.Marcel Proust (1871-1922)
Mais elle était arrivée un instant trop tard ; j'avais accepté, el il eût été désobligeant de rendre.Émile Faguet (1847-1916)
Quand on a été pendant vingt-cinq ans commissaire de police, il en reste quelque chose, et on a dans l'œil un je ne sais quoi qui peut paraître désobligeant.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Ce que vous faites là est très-désobligeant pour moi, et vous n'êtes guère soigneux de me faire respecter.George Sand (1804-1876)
Comme il n'existait depuis long-temps avant son mariage rien d'intime entre nous, et qu'il y allait pour moi d'un grand intérêt, je m'irritai de ce désobligeant silence.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Il y avait dans tout ce visage quelque chose de désobligeant, de rechigné, d'acide, comme s'il eût été journellement lavé avec du vinaigre.Charles de Bernard (1804-1850)
Une telle apologie, si elle n'était très courte, seulement indiquée, aurait quelque chose de désobligeant : on ne défend pas les droits de l'intelligence, puisqu'ils sont absolus.Remy de Gourmont (1858-1915)
Et dix-huitième siècle encore le goût très marqué et aussi désobligeant que possible de l'obscénité.Émile Faguet (1847-1916)
L'étalage continuel de ce monde inaccessible a quelque chose d'impertinent et de désobligeant : vous nous faites bien durement sentir que nous ne sommes pas « nés ».Jules Lemaître (1853-1914)
Le cocher prit l'air désobligeant qu'adoptent ses pareils pour se conformer à une indication dont ils ne comprennent pas le but.Daniel Lesueur (1854-1921)
D'abord, il n'est pas vrai que les correspondances intimes récemment publiées ne nous aient rien apporté que d'insignifiant ou de désobligeant pour des mémoires respectées.Jules Lemaître (1853-1914)
Je retrouvai un personnage froid, guindé, désobligeant, silencieux, enfin une telle métamorphose que je n'y comprenais plus rien.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Si je me taisais sur ce sujet, vous pourriez avec raison penser que je vous cache un jugement désobligeant de mon estimable voisin.Émile Zola (1840-1902)
Il me semblerait désobligeant de vous dire que non, mais il serait également trop hâtif de ma part de vous donner une réponse en ce moment.Europarl
Il s'y prit habilement et par d'heureux détours, sans me dire un seul mot désobligeant, car c'était une personne très polie.Anatole France (1844-1924)
Il vaut mieux que je m'arrête là tout court que de suivre ces idées, dans lesquelles ceux que j'aime le plus verraient peut-être quelque chose de désobligeant.Denis Diderot (1713-1784)
Quelque chose est plus désobligeant que les lacunes : ce sont les commérages et les obscénités.Émile Faguet (1847-1916)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESOBLIGEANT, ANTE » adj.

Qui fait quelque, desplaisir, qui rend quelque mauvais office, qui commet quelque incivilité envers quelqu'un. Celuy qui fait des railleries de ses amis est desobligeant. Celuy qui va sur son marché, qui traverse son dessein, est desobligeant. Un homme qui reproche à une fille qu'elle est âgée, est desobligeant.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020