ouragan

 

définitions

ouragan ​​​ nom masculin

Forte tempête avec un vent très violent. ➙ cyclone, tornade, typhon. —  Vent violent accompagné de pluie. ➙ bourrasque, tourmente.
par métaphore Personne, sentiment, action impétueuse. La passion est un ouragan.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On passe, à demi aveuglés, brûlés, devant le foyer rouge et le moteur noir, dont le volant ronfle comme l'ouragan.Henri Barbusse (1873-1935)
D'ailleurs, le pays ne tarda pas à disparaître sous un véritable ouragan de sable, comme il ne s'en produit que trop fréquemment dans ces régions.Jules Verne (1828-1905)
La nuit était profonde, l'ouragan sifflait dans la montagne, et les avalanches se précipitaient du sommet des rocs ébranlés.Jules Verne (1828-1905)
L'ouragan se déchaîna avec une vitesse de quarante-cinq mètres à la seconde, soit près de quarante lieues à l'heure.Jules Verne (1828-1905)
Des mesures sévères ont été prises en raison de l'ouragan financier, et des emplois ont été perdus.Europarl
Ils ignoraient ce qu'il était, île ou continent, car c'est à peine s'ils savaient vers quelle partie du monde l'ouragan les avait entraînés !Jules Verne (1828-1905)
C'était bien là un ouragan, dont la source était placée dans la plus mauvaise partie du ciel.Jules Verne (1828-1905)
Ce n'est évidemment pas avec quelques projets d'aide sur place que l'on aide vraiment les pays dévastés par l'ouragan.Europarl
Pareils à l'ouragan, les soleils volent le long de leur voie ; c'est là leur route.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Un vent de tempête arrache des toitures, renverse des arbres et des personnes ; on se sent comme près d'être emporté, c'est-à-dire soulevé, par les fortes bourrasques d'un ouragan.Louis Gastine (1858-1935)
Maintenant qu'à hauteur des nuages il domine l'ouragan, il lui apparaît comme le héros unique, une statue idéale qui aurait pour socle la tempête.Michel Corday (1869-1937)
L'ouragan passe avec ses têtes fantastiques, ses yeux d'épouvante, sous les schapskas ses corps ramassés, derrière la protection des lances immuables...Paul Adam (1862-1920)
Il n'y avait que ce tonnerre, que cet ouragan de destruction, roulant au travers de cette solitude.Émile Zola (1840-1902)
Les pâtres alors, pour ramener le troupeau, le suivent dans toutes les directions, à la lueur des éclairs, en dépit de l'ouragan qui déracine les arbres, au-dessus des abîmes.Augustine Fouillée (1833-1923)
Le porcher éloigna son troupeau, se tint à distance et vit passer l'ennemi comme un ouragan.George Sand (1804-1876)
Il n'est que les roses dévastées par cette poussière d'ouragan humide pour qui celle qui partageait avec moi cette vue eut quelque pitié.Armand Silvestre (1837-1901)
Le ciel, où regardent les désespérés, était si haut, si loin, si froid, comme poli par l'ouragan.Alphonse Daudet (1840-1897)
Mais la musique, pour elle, était la langue de son âme ; et dans son jeu, il y avait eu l'écho de l'ouragan qui grondait en elle.Henri Ardel (1863-1938)
Tout fut sombre depuis cette aurore, depuis qu'un ouragan dispersa nos ailes, pétales arrachés aux fleurs !...Judith Gautier (1845-1917)
Aussi loin que mon œil put percer la nuit le val était désert, la neige continuait à tomber en silence, et l'ouragan à rugir sur la montagne.Émile Souvestre (1806-1854)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OURAGAN » subst. masc.

C'est une tempeste qui s'esleve par la contrarieté de plusieurs vents, & qui a quelque chose de pareil au siphon dont parlent Aristote & les Anciens. Il en arrive souvent vers la Chine & le Japon, & aussi au Golphe de Mexique. C'est un vent qui commence à l'Ouest, & qui en vingt heures parcourt tous les rhumbs de vent, eslevant des flots prodigieux, & comme il soufle tantost d'un costé, tantost de l'autre, les flots contraires se brisent les uns contres les autres, & font faire un naufrage infaillible aux vaisseaux. Cela arrive au changement des saisons, & il n'y a point de remede, sinon d'éviter de se trouver en mer en ce temps-là.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020