tempête

 

définitions

tempête ​​​ nom féminin

Violente perturbation atmosphérique ; vent rapide qui souffle en rafales, souvent accompagné d'orage. ➙ bourrasque, cyclone, ouragan, tourmente. —  Tempête de neige, chutes de neige avec un vent violent. —  Tempête solaire*, magnétique*.
spécialement Ce temps sur la mer, provoquant l'agitation des eaux.
en apposition Lampe-tempête, briquet-tempête, dont la flamme protégée ne s'éteint pas par grand vent.
par métaphore ou au figuré Agitation, trouble. —  locution Une tempête dans un verre d'eau, beaucoup d'agitation pour rien. Déchaîner la tempête, des tempêtes, provoquer de vives protestations.
Une tempête de, une explosion subite de. Une tempête d'applaudissements.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'étais ballotté comme au milieu d'une tempête ; j'entendis des bruits autour de moi ; je me dressai d'un bond : l'eau brillait, tout était calme.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais l'hiver ne faisait que commencer, et on devait craindre qu'une nouvelle tempête ne comblât ce fossé en quelques heures.Jules Verne (1828-1905)
Il pleuvait, et la pluie battait les vitres avec un tintement qui rappelait une certaine nuit de tempête...Théophile Gautier (1811-1872)
La tempête sera affreuse... affreuse, je le sens là, me dit-il en enfonçant ses ongles dans sa poitrine velue...Eugène Sue (1804-1857)
Voilà ce qui nous attend et je pense que ce calme que nous connaissons actuellement présage peut-être une tempête lorsque nous serons confrontés aux conséquences de l'élargissement.Europarl
Les dangers auxquels on est exposé au milieu d'une tempête, sont assez nombreux pour qu'on cherche à détruire les préjugés que l'ignorance ou la frayeur fait naître.Ernest Deharme (1838?-1916)
L'horizon offrait tous les signes d'une longue tempête ; la mer y paraissait confondue avec le ciel.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Qui sème le vent, récolte la tempête : je ne suis pas la première à le dire.Europarl
La tempête a occasionné de sérieux dégâts détruisant des propriétés, des services et des équipements publics dans les communautés tant rurales qu'urbaines, et provoquant des coupures de courant généralisées.Europarl
Ces hommes, les seuls qui pussent affronter avec quelque chance de succès ces eaux furieuses, montaient les seules embarcations qui pussent résister à cette tempête.Jules Verne (1828-1905)
Par malheur, le vent qui sauve ressemble beaucoup au vent qui détruit ; la bonne brise, toujours ambitieuse, devient tempête quelquefois.Joseph Méry (1797-1866)
A une si grande tempête, que pouvoient opposer les généraux des aides et les élus des bailliages ?Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
La tempête nous avait poussés très loin des côtes où nous avions accoutumé de faire la course.Marcel Schwob (1867-1905)
Elle se renversait de tous les côtés, pareille à une fleur que la tempête agite.Gustave Flaubert (1821-1880)
Au large on peut, parfois, fuir devant la tempête, et voir ses menaces se borner à des dégâts matériels.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
La tempête était au nord, et je regrettais d'être partie, pour ne pas en supporter les derniers coups, s'ils devaient être funestes à ce que j'aimais plus que moi-même.Ida Saint-Elme (1776-1845)
La ville de bois se fit attendre, et n'arriva qu'à moitié brisée par la tempête.Jules Michelet (1798-1874)
Est-ce d'ailleurs trahir mon mandat que de réfléchir sur les causes de la tempête elle-même, et m'efforcer d'agir sur ces causes ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Car, à la marée noire, se sont ajoutés les dégâts de la tempête, et dans beaucoup d'endroits.Europarl
Après la tempête, qui nous a entraînés au large, le défaut de vent qui nous empêche de revenir vers la terre !Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TEMPESTE » s. f.

Orage qui s'excite par les vents, la pluye, le tonnerre. Les ouragans sont les plus dangereuses tempestes. La mer Balthique est fort sujette aux tempestes. Les vaisseaux sont souvent battus, écartez & brisez par la tempeste. Les tempestes de terre arrachent les arbres, découvrent les métairies. Les mariniers appellent fortunal, temporal, l'amarour du temps, les gros temps, la grosse mer, la tempeste, le mauvais temps.
 
TEMPESTE, se dit figurément en choses morales, des troubles, des persecutions qui se font ou contre le general, ou contre le particulier. Voilà une grosse armée qu'on leve, on ne sçait où viendra fondre la tempeste ; il sera difficile de conjurer cette tempeste. Il s'est élevé une grande tempeste contre cet Auteur. Il s'est mis dans un Couvent à l'abri de la tempeste.
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020