paralysie

 

définitions

paralysie ​​​ nom féminin

Diminution ou privation complète de la capacité de mouvement, de la sensibilité. Paralysie partielle (➙ hémiplégie, paraplégie), complète.
au figuré Impossibilité d'agir, de s'extérioriser, de fonctionner. La paralysie des transports.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toutefois, elle devrait s'assurer qu'un système efficace de contrôles et de contre-pouvoirs soit en place, qui permette d'éviter la paralysie politique que le pays a connue par le passé.Europarl
Il l'ouvrit, lut les certificats des deux médecins concluant à une paralysie de la moelle.Émile Zola (1840-1902)
Quand ils sortaient de leur paralysie, ils volaient dans la chambre, d'abord avec gaîté, puis avec inquiétude, et je leur faisais ouvrir la fenêtre.George Sand (1804-1876)
Il s'appuya sur une canne, qu'il gardait même dans l'appartement, et se retira d'une marche pénible, les reins déjà gagnés par la paralysie.Émile Zola (1840-1902)
La crise financière a entraîné le gel et la paralysie des investissements privés, des crédits privés.Europarl
Très peu de temps après il tomba en paralysie, et me fit venir près de lui.George Sand (1804-1876)
Ces accès de timidité aboutissent, chez ceux qui les traversent, ou bien à une paralysie entière du vouloir ou bien à des fureurs de résolution effrénée.Paul Bourget (1852-1935)
Il faut donc faire face à deux menaces, celle de l'éclatement et celle de la paralysie.Europarl
Nous en voyons quelque peu les prodromes dans la paralysie qui nous a frappés ces derniers mois.Europarl
Il commençait d'être attaqué d'une paralysie ; elle le conduisit au tombeau ; son bras gauche avait un mouvement convulsif qu'il était obligé de contenir avec sa main droite.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Je ne pus y résister ; mes forces m'abandonnèrent, et je tombai, comme atteint de paralysie.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Pendant cette semaine, et surtout les premiers jours, tout me fut souffrance, commencement de paralysie au cœur, blessure à la vanité, blessure à l'âme.Honoré de Balzac (1799-1850)
Puis, vers la fin de cette année, le bonhomme fut enfin, à l'âge de quatre-vingt-deux ans, pris par une paralysie qui fit de rapides progrès.Honoré de Balzac (1799-1850)
Tant de richesses tombent, pour ainsi dire, en paralysie ; plus de circulation, plus de commerce, plus d'arts, plus de manufactures.Montesquieu (1689-1755)
Tout son être était cloué sur place ; une étrange paralysie le tenait immobile, et déjà il cherchait des raisons pour ne pas rentrer ce soir avec elle.René Boylesve (1867-1926)
Peu lui importait cette paralysie organisée ; on n'augmentait pas les impôts ; et si on ne faisait rien pour elle, on ne lui demandait rien.Louis Ulbach (1822-1889)
Pourquoi sa mère, née à la campagne, solide, d'une bonne et belle santé, avait-elle tout à coup été frappée de paralysie ?Hector Malot (1830-1907)
Nous n'obtiendrons rien en affirmant que la tâche est trop vaste si ce n'est une paralysie.Europarl
Force est de constater que cette situation provoque, selon nous, une paralysie de l’intégration.Europarl
Comme l'ont dit les deux commissaires, nous avons constaté une paralysie, une indifférence inhumaine, de même qu'une inconduite totale du monde sur les plans moral et politique.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARALYSIE » s. f.

Terme de Medecine. Maladie causée par une resolution de nerfs, qui rend le corps entrepris & sans mouvement, ou quelqu'une de ses parties. La paralysie est parfaite, quand il y a privation du mouvement & du sentiment tout ensemble. L'imparfaite est lors que l'un de ces deux est aboli, & que l'autre demeure. La paralysie d'un costé du corps seulement se nomme hemiplegie, c'est à dire, resolution de la moitié du corps. La paralysie universelle arrive quand la teste demeurant en son entier, les parties qui sont au dessous sont destituées de sentiment & de mouvement ; mais quand cela n'arrive qu'à quelque membre, comme au bras ou à la jambe, on l'appelle particuliere ; & quand ces membres sont seulement engourdis & hebetez, les Medecins l'appellent stupeur. La cause de la paralysie est une pituite espaisse qui bouche entierement les nerfs, & empesche que l'esprit animal ne soit distribué en la partie où il est inseré. Dans la paralysie universelle la moëlle de l'espine du dos est entierement offensée. Dans la particuliere elle l'est seulement à l'endroit du nerf qui sert au mouvement du membre perclus. La paralysie se fait souvent d'une legere apoplexie, & alors elle est proprement appellée paraplegie. Le mot de paralysie vient du Grec paralyo, qui signifie je délie, parce que cette maladie détend les nerfs, & leur oste leur vigueur ordinaire.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020