paraphe

définitions

paraphe ​​​ ou parafe ​​​ nom masculin

Trait, marque ajouté(e) à une signature.
Signature abrégée.

synonymes

paraphe nom masculin

émargement, griffe, initiales, signature

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Celles-ci se sont soldées par un succès en juillet 2009, avec le paraphe de l'accord.Europarl
Le paraphe était bien le paraphe du marquis.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Pour lui, il lui suffisait de signer les circulaires en les ornant de toutes les élégances de son paraphe.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Gerdolle signa le dernier et agrémenta sa signature d'un paraphe triomphant.André Theuriet (1833-1907)
Et, essuyant ses yeux pleins de bonnes larmes de gaieté, il mit un paraphe au bas du papier.Michel Corday (1869-1937)
Il y a un bureau où cela s'enregistre, se certifie et se paraphe.Eugène Sue (1804-1857)
Le dernier mot de la dernière ligne fut terminé par un large trait horizontal, aussi énergiquement tracé que le paraphe napoléonien.Charles de Bernard (1804-1850)
Voici autour du paraphe qui remplace la signature les traits de convention connus de nous tous...Émile Gaboriau (1832-1873)
C'était la mode, d'écraser tout vif le paraphe des aviateurs et d'examiner ensuite les arborescences fantaisistes que l'encre fraîche avait jetées sur le papier.Michel Corday (1869-1937)
Le capitaine a montré une licence revêtue d'un paraphe du gouvernement français.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Il arriva enfin, s'excusa, couvrit le registre d'un large paraphe.Émile Zola (1840-1902)
Elle saisit un papier sur une table, trempa une plume d'oie dans l'écritoire, jeta un chiffre et un paraphe.Eugène Demolder (1862-1919)
Le juge et le médecin y apposèrent leur paraphe et le captif fat rapporté dans son cachot.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Elle tombe, comme une pierre dans l'eau dans une ondulation et un remous de lignes à la fois régulières et capricieuses, qui forment le paraphe, un petit chef-d'œuvre.Jules Renard (1864-1910)
Et il s'approche du registre ouvert et donne un reçu du condamné, qu'il signe de son nom et de son paraphe.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Le clerc signa le procès de son paraphe accoutumé.Marcel Schwob (1867-1905)
Je fis entrer le facteur et apposai sur le livre qu'il me tendait un paraphe quelconque.Arnould Galopin (1863-1934)
Une première réduction, qui a été appliquée rétroactivement à partir du 15 décembre 2009, date de paraphe de l'accord, a réduit le tarif à 148 euros la tonne.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARAFE » s. m.

Marque & caractere particulier composé de plusieurs traits de plume meslez ensemble, que chacun s'est habitué de faire toûjours de la même maniere, pour mettre au bout de son nom, & empécher qu'on ne contrefasse sa signature. Les Notaires font mettre des parafes à tous les renvois, les apostilles & les ratures d'un contract. Ceux qui ne sçavent point faire de parafe, y mettent les premieres lettres de leur nom. Le parafe du Roy est une grille, que les Secretaires du Roy mettent avant le leur en toutes les lettres qu'ils expedient. Menage derive ce mot de paragraphus.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020