pépinière

définitions

pépinière ​​​ nom féminin

Terrain où l'on fait pousser de jeunes arbres destinés à être replantés ou à recevoir des greffes.
au figuré Ce qui fournit un grand nombre de personnes qualifiées. Ce pays est une pépinière de savants. ➙ vivier.
Pépinière d'entreprises : structure offrant des aides pratiques, des conseils pour aider les jeunes entreprises.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce n'est encore là qu'une pépinière où nous choisissons les plantes robustes destinées à être transplantées dans la forêt sacrée.George Sand (1804-1876)
Sa famille avait toujours été une pépinière d'illustres médecins, de savants naturalistes et d'intègres magistrats.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On sentait que la reine avait formé à son école cette pépinière de l'aristocratie roumaine, dont le français est la langue usuelle.Pierre Loti (1850-1923)
Par cette porte on se rend à une belle allée de platanes, près de laquelle s'étend la pépinière départementale.Amédée Delorme (1850-1936)
L'entraînement de ces mineurs et leur insertion dans la pépinière du sport à haut niveau intervient, dans de nombreux cas, avant même leur scolarité.Europarl
Nous marchions à l'aventure, et le plus souvent, nous ne dépassions pas la pépinière dont les allées étaient les mieux abritées.Marguerite Audoux (1863-1937)
D'ailleurs lorsqu'un ours ravage une pépinière d'érables à sucre, au printemps, on est toujours sûr qu'il renversera tous les godets à sirops, et gaspillera plus qu'il ne mange.Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
La pépinière des petites et moyennes entreprises comprend des milliers d'essais fragiles qui alimentent les grandes entreprises en effectifs et en idées.Europarl
Je partis et m'envolai vers la partie de la pépinière où les jardiniers établissent les couches sur lesquelles ils cultivent des fleurs.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Les quatre mille boursiers que nous prendrons dans les pensionnats, seront aussi une pépinière de sujets dont nous nous emparerons dans le même but.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les semis n'avaient pas bougé ; peut-être fallait-il, afin de leur donner un peu d'air, gratter légèrement le sol de la pépinière ?Paul Arène (1843-1896)
Sans doute tu ne devines pas que je suis là, veillant sur ta pépinière, sur tes terrasses, sur les trésors que tu délaisses !George Sand (1804-1876)
Tous mes secrets de chasse se réduisent à ma pépinière touffue de chardons et de centaurées.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Le tout est ceint par les fossés de ma pépinière, dont les arbres sont aujourd'hui d'une vigueur et d'une beauté ravissantes.George Sand (1804-1876)
Dans cet intervalle, il avait pris femme, il était devenu père, et il avait augmenté son jardin d'une belle pépinière, au milieu de laquelle il a fait passer un ruisseau.George Sand (1804-1876)
Des milliers d'arbrisseaux, serrés les uns contre les autres, et protégés par des capuchons contre le vent du désert, grandissent dans le limon humide d'une vaste pépinière.Fernand Neurey (1874-1934)
Mon herbier est complet, mes souliers tirent à leur fin, et pendant ce temps-là ma pépinière bourgeonne sans moi.George Sand (1804-1876)
Moi-même, qui n'ai rien détourné, mais qui subis une servitude imposée par les propriétaires des fonds voisins, je suis prêt à payer pour le cours d'eau qui arrose ma pépinière.André Theuriet (1833-1907)
Elles sont situées sur les terrains de l'ancienne pépinière du roi, que ce prince avoit achetés.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Je pense qu'un expert de la pépinière viticole français doit pouvoir effectuer aussi des greffes pour les marchés allemand et italien, et vice versa.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PEPINIERE » s. f.

Lieu où on a semé des pepins, où on éleve des arbres à pepin. Dans les grands jardins on en reserve un canton pour faire une pepiniere. On le dit aussi improprement des autres sortes d'arbres qu'on y éleve.
 
PEPINIERE, se dit figurément en Morale. La France est une pepiniere de soldats, c'est à dire, elle abonde en soldats. L'Université de Paris est la pepiniere des sciences.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020