perche

définitions

perche ​​​ nom féminin

Poisson d'eau douce, à chair estimée.

perche ​​​ nom féminin

Grande tige de bois. ➙ gaule ; gaffe ; tuteur. —  Les perches d'un téléski. —  Perche à son, qui supporte le micro.
Saut à la perche : saut en hauteur en prenant appui sur une perche (➙ perchiste).
locution Tendre la perche à qqn, lui fournir une occasion de se tirer d'embarras.
familier, péjoratif Personne grande et maigre. ➙ échalas.

perché ​​​ , perchée ​​​ adjectif

Placé sur un endroit élevé. Une femme perchée sur de hauts talons.
Une voix haut perchée, aiguë.

synonymes

perche nom féminin

gaule, bâton, croc, tige

[de prise de son] girafe

grande perche

échalas, escogriffe, girafe

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « perche »

C'était un long personnage, tellement maigre qu'à cette distance il se dessinait comme une perche sur l'horizon.Eugène Chavette (1827-1902)
On y descendait au moyen d'un perche, dans laquelle étaient pratiquées des entailles pour poser le pied.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Quand ils en avaient trouvé un à leur convenance, ils appuyaient au milieu une longue perche, s'élançaient du pied gauche, atteignaient l'autre bord, puis recommençaient.Gustave Flaubert (1821-1880)
Chacun se perche sur sa valise, ou se couche par terre, et on attend là jusqu'à cinq heures du matin.Gaston Tissandier (1843-1899)
André, appuyé sur une longue perche à crochets de fer qu'il plongeait dans l'eau et retirait tour à tour, poussait comme les autres le bateau, qui s'avançait ainsi lentement.Augustine Fouillée (1833-1923)
En m'embarquant, j'avertis ma famille d'élever une perche avec un morceau de toile à voile.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Pour former le peloton, l'homme de section prenait les deux bouts de chaque perche ; pour rompre, le caporal reprenait le bout de sa perche.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
En entrant dans le bateau, je ne sais pas si j'avais déjà des idées, mais la perche me trembla dans la main.Paul Féval (1816-1887)
Je fis porter un baquet et une perche au bas de l'escalier, décidée à risquer la traversée.Judith Gautier (1845-1917)
Un certain nombre de paysages où, tout en haut d'une colline dominant la mer, se voit un homme portant sur l'épaule une perche où sont attachés deux paquets d'herbes.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Lorsque la perche était bien enfoncée et bien tenue à l'avant, le bac s'arrêtait, allait de côté, ou tournait sur lui-même ; mais le flot était trop fort.Alfred de Musset (1810-1857)
A cinq ans, l'andouiller moyen se bifurque et souvent il en pousse un autre en arrière de la perche.René Martin (1846-1925)
Jacques, debout à l'avant, appuyait de toute sa puissance sur sa perche ; il nous jetait, par instants, de rapides regards, puis se remettait silencieusement à la besogne.Émile Zola (1840-1902)
Aux extrémités d'une longue perche sont fixées les attaches d'un hamac dans lequel le promeneur est étendu.Ernest Deharme (1838?-1916)
Les employés du gaz, leur longue perche sur l'épaule, passaient en courant, et, un à un, sur toute la ligne des boulevards, les réverbères s'illuminaient.Émile Gaboriau (1832-1873)
Une perche mobile, jouant à l'extrémité d'un pieu solidement enfoncé dans le sol, sert à tirer l'eau.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
En lui tendant une perche de filet en guise de rampe, il parvint à l'amener sur le plancher des vaches.Eugène Chavette (1827-1902)
Si l'on voyage pendant la nuit, on passe sur la perche une toile cirée pour se garantir de la rosée, qui est dangereuse dans ce pays.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Alors il jeta la perche au fond du chaland et s'assit, découragé, sur le bord.Paul Féval (1816-1887)
Elle est haute comme une perche ; elle a gardé toutes les petites gentillesses des pensionnaires.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire

Exemples de « perché »

Elle avisa, perché au bout d'une branche, un bouvreuil qui la regardait ; mais les bouvreuils ne se scandalisent de rien.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Pendant que j'étais, comme un oiseau de mer, perché au haut de mon observatoire, j'aperçus une goëlette naviguant sous le pavillon brésilien.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il a beau être là, perché sur son orgue, je prétends lui enseigner la musique, à ce barbare !George Sand (1804-1876)
J'avais presque vidé mes poches, quand la motte de terre sur laquelle j'étais perché se détacha brusquement et glissa dans le bassin.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
En fait de château, il n'y avait plus guère que des ruines, des murs écroulés, des vestiges de tours, le tout perché sur une roche assez haute.Marie Quinton (1854-1933)
Il entend un perroquet perché sur un arbre qui se moque de lui et de ses échanges.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Ce perroquet qui crève les yeux au fils du roi ; ce roi qui va pérorer le perroquet perché sur le haut d'un pin ; cela n'est pas d'un goût bien exquis.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Je remonte dans les airs, je cherche et enfin je t'aperçois perché sur ton rocher.Alfred Assollant (1827-1886)
Il lève les yeux et aperçoit un moineau déjà âgé, perché sur une branche d'arbre.Claudius Ferrand (1868-1930)
En se retournant, il aperçut le violonaire, perché sur un rocher gris et cherchant à rattraper, entre deux rafales, son air de contredanse.Pierre Loti (1850-1923)
Perché sur les larges épaules du forgeron, je regardais au loin si je ne découvrirais pas quelques traces des forçats.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Ils avaient hâte d'arriver à leur couvent perché sur le plateau, dans les pinèdes, au sommet de la colline.Jean Aicard (1848-1921)
Le pédicure est assis, mais le hibou, comme la femme, se tient perché tout le jour sur ses pattes.Victor Fournel (1829-1894)
Du haut du piédestal, où j'étais toujours perché, je lui promis solennellement que je n'aurais jamais l'indignité de lui voler sa découverte.Prosper Mérimée (1803-1870)
Donatello l'avait mal perché, mais très noblement, sur un cheval calme, de bon mouvement et aujourd'hui atteint de vert de gris.Aimery de Comminges (1862-1925)
Juste au-dessus de leur tête, perché dans un des arbres qui les abritaient, l'oiseau s'égosillait toujours.Guy de Maupassant (1850-1893)
Lively portait des jupons courts ; et l'oiseau blanc pouvait aisément apercevoir les beautés dont il faisait l'éloge du haut du turban sur lequel il était perché.Denis Diderot (1713-1784)
Il est autrement plus important que le coq de girouette qui est, il est vrai, très haut perché, mais ne sait même pas piailler et encore moins coqueriquer.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il revoyait le cocher immobile, haut perché sur le siège, la baronne consultant son carnet, comme chez elle, glaces closes.Émile Zola (1840-1902)
Avez-vous vu quelquefois là un cormoran, qui, – perché sur une patte, – considère d'un air si mélancolique l'eau du bassin, veuve de poisson ?Alfred Delvau (1825-1867)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PERCHÉ, ÉE » adj.

En termes de Blason on dit un oiseau perché, lors qu'il est peint sur une perche d'un autre esmail. Il portoit d'azur à l'espervier à vol étendu, lié, perché & grilletté d'argent.

Définition de « PERCHE » s. f.

Gaule, piece de bois longue & menuë. On se sert de perches à faire des treilles, des espaliers, des clostures de jardins. On abat les noix & les pommes avec la perche. Ce mot vient du Latin pertica.
 
PERCHE, se dit aussi des bastons étendus pour y poser quelque chose. Les Blanchisseuses ont des perches à leurs fenestres pour y faire secher leur linge. Les Fauconniers mettent leurs oiseaux sur la perche. Les Tourneurs ont une perche pliante & qui fait ressort, où ils attachent la corde de leur tour.
 
PERCHE, est aussi une mesure de longueurs. Chez les Romains & les Geometres elle est de dix pieds. En France elle est differente suivant les lieux, de 18. 20. 22. & jusqu'à 27. pieds. L'arpent de terre doit contenir 100. perches. Chez les Auteurs on l'appelle aussi verge, corde & chaisne ; & les Latins l'ont appellée funis, corda, catena & decempeda.
 
PERCHE, en termes de Venerie, se dit du marrein, de la rameure d'un cerf, ou du tronc de chaque teste de cerf où sont attachez les andouilliers. Une perche chevillée de huit cors. On le dit aussi du Daim, du chevreuil & du bouc sauvage. On se sert aussi de ce terme en Blason.
 
PERCHE, est aussi un poisson d'eau douce, blanc & à petites écailles, qui mange les autres poissons comme le brochet ; mais le brochet ne peut pas manger la perche, parce qu'elle a un aisleron piquant qu'elle herisse à son approche. En Latin perca, ou pertica. Il y a des perches de mer aussi-bien que de riviere.
 
On dit proverbialement, Se battre à la perche, pour dire, Ne se faire pas grand mal, non plus que des oiseaux qui sont attachez sur la perche.