tuteur

 

définitions

tuteur ​​​ , tutrice ​​​ nom

nom
Personne chargée de veiller sur un mineur ou un incapable majeur, de gérer ses biens, et de le représenter dans les actes juridiques. Le tuteur et son pupille.
Enseignant qui suit et conseille un élève.
nom masculin Tige, armature fixée dans le sol pour soutenir ou redresser des plantes. ➙ perche, rame.
 

synonymes

tuteur nom masculin

piquet, bâton, échalas, étai, perche, rame

tuteur, tutrice nom

[Droit] responsable

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je compris que l'on ferait bien les choses et que mon tuteur ne regardait pas à la dépense.Roger Dombre (1859-1914)
Êtes-vous mon père, mon oncle, mon tuteur, pour vous arroger de tels droits sur moi ?Théophile Gautier (1811-1872)
Il était autrement confiant et dispos lorsqu'il s'était séparé, la dernière fois, de son tuteur.Georges Eekhoud (1854-1927)
Ginguené n'avait point d'enfans ; mais depuis 1805, il était devenu le tuteur, le père d'un orphelin anglais.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Il fut le tuteur universel de tous les mineurs nobles ; il maria les nobles héritières à qui il voulut.Jules Michelet (1798-1874)
Mon cousin me fut donné pour tuteur et se trouva ainsi en possession de la nouvelle fortune que je devais à l'indemnité.Émile Souvestre (1806-1854)
Nous avions dit tout cela à voix basse, sachant bien que les oreilles de mon tuteur étaient les plus fines parmi les plus fines.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
J'étais restée trois ou quatre mois sans être présentée à mon tuteur, lorsqu'un jour je vis entrer dans ma chambre un homme jeune encore que je ne connaissais pas.Eugène Sue (1804-1857)
Il sent que les hommes et lui-même oscillent et ploient ainsi que des arbustes sans tuteur.Marc Elder (1884-1933)
Pour lui, en qualité de parent, de tuteur, son devoir était d'appeler, de consulter un physician...Paul Mahalin (1838-1899)
Le bon tuteur a eu soin de parcourir ces différents objets pour en rendre compte à mademoiselle sa fille.Dorothée de Dino (1793-1862)
En la remettant dans son fauteuil, je crus sentir une odeur qui ne m'était pas inconnue ; en me tournant, j'aperçus mon tuteur dans la chambre.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Si tu m'agrées pour tuteur, je le placerai pour le mieux, et je t'en servirai la rente jusqu'à ta majorité.George Sand (1804-1876)
Elle mit le plat sur la table, toucha tranquillement du doigt mon tuteur au bras, pour lui notifier que le dîner était prêt, et disparut.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Après dîner, on plaça devant mon tuteur une bouteille de vieux porto ; il était évident qu'il se connaissait en vins, et les deux dames nous laissèrent.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
La reine, qui va avoir douze ans, aura-t-elle immédiatement un curateur au lieu d'un tuteur, et le choisira-t-elle elle-même ?François Guizot (1787-1874)
Béniowski, loin de calmer la tête ardente de son petit-neveu, lui promit de le déclarer unique héritier de sa starostie, s'il parvenait à se faire rendre justice de son tuteur.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Des voisins charitables, aussitôt mis au courant de l'aventure, s'empressèrent de prévenir le tuteur du vaurien, et sa vertueuse épouse.Arsène Bessette (1873-1921)
Elle commençait à croire qu'on peut vivre heureux en ce monde, lorsqu'elle perdit son tuteur, qui lui légua la maison qu'il habitait.Lucien Biart (1828-1897)
Il n'est pas tuteur légal, celui-là, et pour qu'il ait la tutelle de son enfant naturel reconnu, il faut qu'elle lui soit conférée par le conseil de famille.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TUTEUR » s. m. « TUTRICE » s. f.

Qui est esleu pour avoir soin de la personne & des biens des enfans qu'un pere ou une mere ont laissé en bas âge. Un tuteur honoraire, est celuy qui n'a que le soin de la direction des affaires d'un mineur de qualité. Un tuteur oneraire, est celuy qui les sollicite, qui reçoit leurs revenus, & qui rend compte. Un mariage d'un mineur sans l'autorité de son tuteur, est invalide. Cette femme a agy en ce procez tant en son nom, que comme mere & tutrice de ses enfans. On dit d'un homme qui veut agir librement, qui ne se laisse point gouverner, qu'il ne veut point de tuteur. Un subrogé tuteur, est celuy qui deffend le mineur, quand son tuteur a quelques actions à diriger contre luy. C'est aussi celuy qui assiste à l'inventaire que fait le tuteur, afin qu'il y ait un contradicteur legitime.
Vidéos Granny Smith, par Alain Rey Granny Smith, par Alain Rey

La pomme Granny Smith, littéralement « mémé Smith », tire son nom d’une dame âgée, Mrs Smith, qui fut la première à en produire ! Découvrez l’histoire du nom de cette variété de pomme, avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020