pesant

 

définitions

pesant ​​​ , pesante ​​​ adjectif et nom masculin

Qui pèse lourd. ➙ lourd.
nom masculin Valoir* son pesant d'or, de cacahouètes, de moutarde.
au figuré Pénible à supporter.
Qui donne une impression de lourdeur. Une démarche pesante.
(abstrait) Un esprit pesant.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La résistance aux antibiotiques est en effet le plus grand risque pesant sur la santé animale et humaine auquel nous soyons confrontés.Europarl
Nous arrivons le soir dans un village enfoui parmi les ormeaux et les grenadiers en fleurs ; l'air y est pesant, les figures y sont émaciées et pâles.Pierre Loti (1850-1923)
Endormis d'un sommeil pesant qui ne leur laissait aucun souvenir, ils avaient été très-surpris de se retrouver dans leur cabine.Jules Verne (1828-1905)
Est-ce le mien que je n'ai acheté qu'un sou ou les vôtres si peu solides et qui vous ont coûté tant de livres pesant d'argent ?Bathild Bouniol (1815-1877)
Les mesures les plus encourageantes seraient certainement celles qui réduiraient les risques pesant sur ceux qui, précisément, envisagent des investissements dans l'efficacité énergétique.Europarl
Il ne lui avait même pas semblé pesant tant la colère décuplait ses forces ; et ses doigts n'avaient gardé aucune impression précise qui put favoriser des présomptions.Marc Elder (1884-1933)
Ce que le rapporteur appelle «charges fiscales pesant sur le travail» ne désigne rien d'autre que l'argent des salariés.Europarl
Quatrième piste : la piste de la réduction des charges pesant sur le travail, qu'elles soient fiscales ou parafiscales.Europarl
Il s'applique en général uniquement aux autoroutes et seulement aux véhicules pesant 12 tonnes ou plus.Europarl
C'est avec des peaux de vache pesant quinze à dix-huit livres, qu'on confectionne ces schakos.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Nous leur avons aussi vu des piques d'un bois noir, dur et pesant, qui ressemble au bois de fer.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Ils ont échoué à protéger les investissements, échoué à écarter les menaces pesant sur l'emploi.Europarl
C'est ici que nous devons appliquer le principe coût/bénéfice, en pesant les avantages et les inconvénients.Europarl
Le paquet eût été volumineux et pesant ; puis, on eût vite trouvé la provenance d'une telle quantité d'argent monnayé.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
La première opération à faire est de déterminer la capacité de ce ballon ; on y parvient en l'emplissant d'eau, & en le pesant pour en connoître la quantité.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Mais ce pesant bien-être, où lassoupissement vous plonge, menlevait toute peur et je continuais tout doucement à dormir.Frédéric Mistral (1830-1914)
Pausole, que les éclats du bronze avaient fini par distraire de son pesant et doux sommeil, se mit alors sur son séant, et, peu après, fut en bas du lit.Pierre Louÿs (1870-1925)
En fait, la principale menace pesant sur la stabilité du pays émane du traitement réservé au problème de la minorité albanaise.Europarl
Après tout, de nombreuses entreprises de taille moyenne utilisent des véhicules pesant entre 3,5 et 12 tonnes.Europarl
Ils rompent l'équilibre indispensable entre les intérêts des consommateurs, d'une part, et les obligations et les contraintes pesant sur les producteurs, d'autre part.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PESANT, ANTE » adj. & parfois subst.

Terme relatif opposé à leger. Ce qui tend à occuper le lieu le plus bas. L'or est le plus pesant des metaux. Ce fardeau est bien pesant. L'objet de la Statique est le pesant & le leger.
 
PESANT, se dit aussi de ce qui a un poids reglé & certain. Un escu d'or est pesant, quand il est du poids de l'Ordonnance. On n'est obligé de recevoir dans le commerce que de la monnoye pesante. On vend tant le cent pesant de fer, de cuivre.
 
PESANT, se dit encore de ce qui est tardif, lent, paresseux. L'asne est un animal pesant & paresseux. L'âge rend les vieillards pesants & tardifs. Ce carrosse est trop pesant, on a de la peine à le faire rouler. On dit aussi, qu'on a la teste pesante, le corps pesant, lors qu'on les a chargez d'humeurs qui empêchent la vivacité de leurs actions.
 
PESANT, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Les gens du Nord ont d'ordinaire l'esprit plus pesant, plus lourd, que ceux du Midy. Une couronne est bien pesante sur la teste. C'est une charge bien pesante qu'un fardeau de quatrevingts ans. Le soin de nourrir & de pourvoir tant d'enfans est bien pesant sur les espaules d'un pauvre pere, cela est pesant & grief.
 
PESANT, se dit aussi au Manege d'un cheval qui s'abandonne trop sur la bride, qui a trop d'appuy, qui pese à la main.
 
On dit proverbialement d'un homme qu'on veut loüer, qu'il vaut son pesant d'or ; & de celuy qu'on veut railler, qu'il vaut son pesant de plomb.
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020