appesantir

 

définitions

appesantir ​​​ verbe transitif

littéraire Rendre plus lourd, moins actif, moins agile.

s'appesantir ​​​ verbe pronominal

rare Devenir plus pesant, moins agile.
S'appesantir sur un sujet : s'y arrêter, en parler trop longuement. ➙ insister.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'appesantis

tu appesantis

il appesantit / elle appesantit

nous appesantissons

vous appesantissez

ils appesantissent / elles appesantissent

imparfait

j'appesantissais

tu appesantissais

il appesantissait / elle appesantissait

nous appesantissions

vous appesantissiez

ils appesantissaient / elles appesantissaient

passé simple

j'appesantis

tu appesantis

il appesantit / elle appesantit

nous appesantîmes

vous appesantîtes

ils appesantirent / elles appesantirent

futur simple

j'appesantirai

tu appesantiras

il appesantira / elle appesantira

nous appesantirons

vous appesantirez

ils appesantiront / elles appesantiront

 

synonymes

appesantir verbe transitif

alourdir, embarrasser, faire peser

engourdir, ralentir

s'appesantir verbe pronominal

s'alourdir

peser

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un bloc gigantesque vint s'appuyer à chacune de ses paumes étendues ; il courba la tête, et une troisième masse granitique vint s'appesantir entre ses deux épaules.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Maintenant je le hais ; maintenant je veux appesantir sur sa tête une main que j'avais étendue vers lui pour le soutenir.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Mais il est inutile de s'appesantir ici sur des détails qui ne doivent point entrer dans le sujet que je traite.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Une ivresse sans conscience d'elle-même ne menaçait donc plus d'appesantir leurs esprits et de dominer leurs résolutions.George Sand (1804-1876)
J'ai déjà eu l'occasion de m'appesantir sur la lenteur et le manque d'efficacité de nos programmes d'aide.Europarl
L'accroissement des impôts et la nécessité d'appesantir le joug du despotisme, qui en était la conséquence, furent la cause de ces troubles.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
De toutes les façons, dès qu'un incident minime lui en eût imposé la crainte, il sentit le blâme de l'opinion le narguer, s'appesantir sur lui.Hector Bernier (1886-1947)
Les corps souverains des nobles veulent appesantir leur souveraineté sur les plébéiens, et ils subissent la servitude des lois, qui établissent la liberté populaire.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Je trouve peut-être autant de plaisir qu'il m'est donné d'en éprouver maintenant à m'appesantir sur ces minutieux souvenirs de collège.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Cette ambassade ne rapporta qu'une réponse ambiguë qui ne servait qu'à appesantir le soupçon sur la malheureuse accusée.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il est inutile de s'appesantir davantage sur la ressemblance des jours des deux calendriers, et un simple coup d'œil suffit pour la trouver.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
Je ne voudrais pas engager ici une grande discussion philosophique, et m'appesantir sur le sens du mot aristocratie ; je serai très-court.François Guizot (1787-1874)
C'étaient deux points qui excitaient sa plus vive sollicitude et sur lesquels il trouvait qu'il ne pouvait jamais assez s'appesantir.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Il fallait laisser le joug s'appesantir sans retour, ou le secouer inconsidérément : l'alternative me parut inévitable.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
On est tant de fois revenu sur ce point, établi par de nombreux textes irréfutables, qu'il ne nous paraît pas fort utile de nous y appesantir à notre tour.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Alors nous commençâmes à soulager nos vaisseaux de tout ce qui pouvait les appesantir, sans épargner nos caisses d'or et d'argent.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Mais elle ne voulut pas s'appesantir et poursuivit sa marche pour échapper à sa pensée.Michel Corday (1869-1937)
Ainsi buvant, fumant et causant librement, fenêtres ouvertes, doucement caressés par la brise et par le bruit des vagues, les deux amis sentirent enfin leurs paupières s'appesantir.Alfred Assollant (1827-1886)
Il y aurait de la frivolité à s'appesantir sur la seule beauté d'une figure qui portait, d'une manière si évidente, l'empreinte d'un esprit extraordinaire.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Non est hic locus de s'appesantir sur les lumières que j'ose croire y avoir apportées ; la postérité délivrera son verdict à ce sujet, si jamais je lui en fais part.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APPESANTIR » v. act.

Rendre plus pesant. On charge de plomb & de fer les moutons des sonnettes pour les appesantir & les rendre plus lourds. l'adresse d'un Charpentier de navires est de choisir des bois qui n'appesantissent point un vaisseau.
 
APPESANTIR, se dit figurément en Morale. Dieu appesantit quelquefois sa main sur les pecheurs, pour dire, il les punit severement.
 
On le dit aussi avec le pronom personnel. Le corps s'appesantit avec l'âge, il fait plus lentement ses fonctions. l'esprit s'appesantit, pour dire, se debilite.
 
APPESANTI, IE. part. pass. & adj.
 
Ces mots viennent de pondus, poids.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020