pimpant

 

définitions

pimpant ​​​ , pimpante ​​​ adjectif

Qui a un air de fraîcheur et d'élégance. ➙ fringant.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il était pressé d'en finir, car au bout de moins d'un quart d'heure, il reparut pimpant.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le voilà revenu, gai, léger, pimpant comme un page.Charles le Goffic (1863-1932)
Il eut, pour le servir, une palette heureuse, chargée d'un coloris toujours frais, pimpant, et il savait mettre ses modèles dans la pose qui les faisait valoir le mieux.Armand Dayot (1851-1934)
En le voyant s'éloigner tout pimpant, ils échangèrent un coup d'œil de triomphe.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il étoit pimpant à son ordinaire ; la tête élevée, l'air content : il s'applaudissoit par distraction, & se trouvoit charmant par habitude.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
Il était aussi pimpant que sa sœur, et jouait négligemment avec son fameux lorgnon.Olga de Pitray (1835-1909)
À partir de ce moment, elle ne manqua pas de me dire bonsoir tous les jours en entrant, un joli petit bonsoir gracieux et pimpant comme elle.Alphonse Allais (1854-1905)
Et s'enlaçant, lui pimpant, mais mince, elle plantureuse, mais légère, ils tournoyèrent, coquets, souples, corrects, sur les trois temps du rythme.Louis Mullem (1836-1908)
Au sérieux et au solide, elle préfère le piquant, le brillant, le pimpant, les colifichets.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Je suis heureuse de vous retrouver si beau, si pimpant.George Sand (1804-1876)
Tout cet ensemble était gai, pimpant, agréable au regard.Jules Verne (1828-1905)
Paris de mai, si brillant, si vivant, si pimpant, entrait dans les yeux du jeune homme, le rajeunissait lui-même avec l'année...Marcel Prévost (1862-1941)
Et de là on sortait comme de sa chambre, comme d'une boîte, pimpant, verni, immaculé.Michel Corday (1869-1937)
Un jeune officier, leste, pimpant, paré d'un charmant uniforme, paraît à son tour ; le sbire donne le signal.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La miniature était là, sous le verre, avec son petit sujet microscopique et pimpant, sa forme spéciale, son angle brisé...Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PIMPANT, ANTE » adject.

Qui est leste, brave, fanfaron en habits, en train. J'ay veu ce Financier fort gueux, maintenant il est leste & pimpant, il a un train, un equippage fort pimpant ; sa femme est pimpante & magnifique.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020