joli

 

définitions

joli ​​​ , jolie ​​​ adjectif, adverbe et nom masculin

Très agréable à voir. ➙ gracieux, mignon. Jolie fille. Elle est jolie comme un cœur. Joli garçon. —  Une jolie maison. ➙ ravissant.
Très agréable à entendre. Jolie voix.
adverbe Faire joli. ➙ bien.
familier Digne de retenir l'attention, qui mérite d'être considéré. Une jolie somme. ➙ considérable, coquet. Réussir un joli coup. —  locution C'est bien joli, mais… : ce n'est pas sans intérêt, mais…
ironique Un joli coco : un individu peu recommandable.
nom masculin C'est du joli !, c'est mal (→ c'est du beau, c'est du propre).
 

synonymes

joli, jolie adjectif

agréable, beau, aimable, attrayant, charmant, gentil, gracieux, mignon, pimpant, ravissant, chouette (familier), avenant (littéraire), [femme] gironde (familier, vieilli)

[familier] avantageux, important, intéressant

[familier] substantiel, important, beau (familier), coquet (familier), gentil (familier), rondelet (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sémiramis eut un grand succès et fut jouée quinze fois de suite, ce qui était très joli pour l'époque.Gaston Maugras (1850-1927)
Eh bien, pourquoi maman a-t-elle toujours gardé sa placidité souriante, son joli scintillement fixe d'étoile ?Michel Corday (1869-1937)
Les petits paysans sont assis sur des bancs, par rang de taille, et l'aspect de leurs chemises rouges alignées est joli.Jules Legras (1866-1939)
Elle lui tendit les deux mains, en souriant de son joli sourire aimable ; et ils se regardèrent pendant quelques secondes, au fond des yeux.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est très joli de dire que la libéralisation massive des télécommunications et de la société de l'information générera des emplois.Europarl
Le seul effort que l'on discerne dans cette peinture facile et brillante, c'est l'effort vers le « joli », qui fit beaucoup plus pour sa popularité que pour sa gloire véritable.Armand Dayot (1851-1934)
Son mari a l'air d'un enfant de douze ans : il est petit, joli, blanc et couleur de rose, n'a pas l'apparence de barbe.Maurice Fleury (1856-1921)
La sécurité juridique est importante pour tous, mais les règles et réglementations n'existent pas que pour faire joli.Europarl
Le joli nom à donner à un homme qui doute qu'il y ait un lieu pareil.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
C'est un joli métier que celui pour lequel une jeune actrice espagnole a quitté sa profession.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il était gracieux et joli auprès des monstres de guerre, des monstres de fer, des vilains monstres accroupis sur l'eau.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ce joli costume contrastait avec la veste simple de l'aîné, sur laquelle se rabattait le col tout uni de sa chemise.Honoré de Balzac (1799-1850)
Vous avez bien marqué la nuance dans votre joli conte ; mais vous n'en avez pas assez tiré de parti ; en ce genre, comme en beaucoup d'autres, prophétiser, c'est amener l'événement.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Ma femme est dans une besogne formidable : elle fait mes rideaux, des appliques de vieilles fleurs de soie sur du velours, et je vous affirme que c'est un joli travail.Émile Zola (1840-1902)
Nous descendîmes dans la salle à manger ; j'y trouvai un petit garçon de mon âge, joli comme les amours.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Le chant d'une rainette troublait seul le profond silence de ce joli coin de forêt.Jacques Fernay (1849-?)
Celle-ci, d'autre part, ne voit en lui qu'un joli garçon sans valeur, un simple « titre à vendre ».Marcel Boulenger (1873-1932)
Sans cela, ne serais-je point trop heureuse avec un joli garçon comme celui que j'ai ?Madame de Sévigné (1626-1696)
Elle se les représentait dans leur joli presbytère, si bien arrangé par les soins de leur protecteur.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Je me dis cela tous les soirs, et puis le lendemain je me laisse prendre à ce joli regard.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JOLI, IE » adj. & substantif.

Mediocrement beau, agreable par sa gentillesse, par ses manieres. Cette femme est jolie, bien prise dans sa taille. son humeur est jolie, enjoüée, caressante. C'est mal loüer une femme, un bastiment, un ouvrage de leur donner du joli. le joli est le cousin germain du laid. on dit, qu'une chose passe le joli, pour dire, qu'elle est belle. Menage tient que ce mot vient de julius, derivé du Grec joulos, qui signifie prima lanugo, ou plutost de jovialis, parce qu'on a dit autrefois jouli.
 
JOLI, se dit aussi des animaux, & des choses inanimées. Voilà un joli rossignol, une jolie chienne, un joli cabinet, un joli meuble, un habit fort joli, une jolie garniture. Ceux qui vendent des verres crient par les rues, verre joli.
 
JOLI, se dit aussi en Morale, de l'esprit, & de ses productions, particulierement des petits ouvrages. Catulle estoit un joli esprit, Voiture a fait quantité de jolis rond eaux, & sonnets, de jolies lettres. Les François excellent à faire de jolies chansons, de jolis airs. cet escolier a bien profité, il s'est fait joli garçon.
 
On dit proverbialement & ironiquement, qu'un homme s'est fait joli garçon. Lors qu'il s'est ruiné par la desbauche. On le dit aussi en plusieurs autres choses qu'on veut mespriser. Voilà un joli entretien, un joli compliment à me faire.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020