gracieux

 

définitions

gracieux ​​​ , gracieuse ​​​ adjectif

Qui a de la grâce, de l'agrément ; qui est aimable. ➙ charmant, élégant, gentil; s'oppose à disgracieux. Un corps svelte et gracieux. Une enfant gracieuse.
Qui est accordé, sans être dû, sans que rien soit exigé en retour. ➙ bénévole, gratuit. Prêter un concours gracieux. À titre gracieux : gratuitement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, je dis, pruderie sans humeur, car la pruderie des femmes bien nées, qui n'affectent rien, est quelque chose de très gracieux.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Il leur faut pour cela des compagnons plaisants, faciles, gracieux, des confrères aimables, des hommes entendus et sachant le monde.Anatole France (1844-1924)
Elle arrosait des grenadiers en fleurs et, pendant plus d'un quart d'heure, caché derrière le treillis d'une fenêtre de la maison de son hôte, il suivit ses mouvements gracieux.Hector France (1837-1908)
La nature avait beaucoup fait pour lui, et il aurait été difficile de trouver un modèle aussi parfait et aussi gracieux ; il avait alors vingt-six ans.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Toute offre de ce type est faite à titre gracieux, c'est-à-dire sans reconnaître de responsabilité juridique et sans créer de précédent juridique.Europarl
Je n'aurai point de mauvais procédé ; je ne veux, je ne dois avoir point de procédé gracieux.François Guizot (1787-1874)
Sa robe brillait quand elle en secouait les plis gracieux, de même que ses cheveux scintillaient à chaque mouvement de sa tête souriante.Paul Féval (1816-1887)
Je connais les vieilles formes de votre justice, et les gracieux préludes de vos actes tyranniques.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ces vers sont faciles, gracieux, spirituels, et l'on n'y pourrait reconnaître un seul mot inspiré par la nécessité de la rime.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Du grand, du majestueux vers le centre de la capitale, on pourra passer au gracieux et descendre même au joli, vers les bords de cette immense cité.Victor Fournel (1829-1894)
Cela est d'un tour facile et gracieux, avec un air de mélancolie riante qui me plaît beaucoup.Anatole France (1844-1924)
C'est un tableau sombre et dur de la vie rurale, mais les modèles vivants sont-ils gracieux et sémillants !Edmond Lepelletier (1846-1913)
Avec ces mouvements gracieux et empreints d'une volupté enivrante dont les courtisanes du grand monde ont le secret, elle s'approcha d'un petit meuble, et, se penchant, elle écrivit quelques lignes.Jules Lermina (1839-1915)
Elle accompagna ces offres de tout ce que l'esprit a de plus gracieux, de tout ce que le cœur a de plus touchant.Jean-Nicolas Bouilly (1763-1842)
Ce n'est qu'un temple en miniature, mais les membres en sont si bien proportionnés dans leur petitesse qu'on ne saurait rien concevoir de plus fin et de plus gracieux.Gaston Maspero (1846-1916)
La marquise demeurait fort belle, et, sous ses cheveux argentés, ses traits, un peu las, étaient encore nobles et gracieux.Émile Blémont (1839-1927)
Elle adorait encore plus se sentir maniée par les mains habiles des jeunes filles qui la dévêtaient et la rhabillaient en la faisant pivoter doucement devant son reflet gracieux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les éléments, les puissances subalternes et la mythologie avec leurs attributs, se précipitaient sur les traces de leur gracieux souverain.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Gracieux avait le cœur si léger, qu'à chaque pas ses forces redoublaient avec son espoir.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Mais le sol y fait des plis gracieux et il est semé de bouquets d'arbres.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRACIEUX, EUSE » adj.

Qui a de l'agréement, de la politesse, de la douceur, de la civilité. Un Prince qui a l'air, l'accueil gracieux, se fait aimer de tout le monde.
 
GRACIEUX, se dit figurément du stile, d'un pinceau. un livre escrit d'un stile gracieux se fait lire davantage. Il y a des Peintres qui ont le pinceau plus gracieux les uns que les autres. On appelle en Chancellerie Romaine des provisions de Benefice en forme gracieuse quand elles sont accordées sur une information de vie & moeurs, en vertu de quoy on se met en possession sans demander le visa de l'Ordinaire.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020