pistolet

définitions

pistolet ​​​ nom masculin

Arme à feu courte et portative. Pistolet automatique. —  Jouet analogue. Pistolet à eau.
Pulvérisateur de peinture, de vernis. Peinture au pistolet.
Embout en forme de pistolet du tuyau de distribution d'une pompe à essence.
au figuré Un drôle de pistolet : un individu bizarre.
par analogie de forme
(Belgique) Petit pain.
familier Urinal.

synonymes

pistolet nom masculin

revolver, arme (à feu), soufflant (argot), feu (familier), flingue (familier), pétard (familier), calibre (argot), rif (argot), rigolo (argot, vieilli)

[autres armes] browning, colt, matador, mauser, parabellum, taser

[Peinture] aérographe, pistolet-pulvérisateur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le grand orateur, blessé d'une balle de pistolet, dormait dans un cercueil ; et le grand amour, meurtri de mille meurtrissures, agonisait dans le secret d'une âme.Daniel Lesueur (1854-1921)
A ces mots j'envoie mon pistolet par-dessus le bord, et j'attends mon homme sans dire une parole, sans faire même un geste.Édouard Corbière (1793-1875)
Une fois on tira un coup de pistolet dans son carrosse, et on coupa le nez à un de ses gens.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Elle avait aperçu le comte le pistolet à la main, elle voyait deux épées sur une table, elle s'élança.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est impossible de négocier si on ne souhaite pas négocier et qu’en même temps, on veut avoir un pistolet dans la poche.Europarl
Si j'avais réfléchi, j'aurais bien pensé qu'il ne pouvait s'exposer à réveiller toute la maison en tirant un coup de pistolet à cette heure de la nuit.Paul Féval (1816-1887)
On dit qu'on lui offrit un pistolet ; ce qu'il y a de sûr c'est que, dans cette chambre il périt.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Cyprienne ne répliqua point, mais on pouvait voir qu'elle renonçait avec chagrin à l'idée de faire le coup de pistolet.Paul Féval (1816-1887)
Puis on l'amena jusqu'à une des cannes piquées en terre et on lui remit son pistolet.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il élève son pistolet, il m'ajuste : la balle part et me traverse les chairs du bras gauche, du bras avec lequel je me tenais à un calehauban.Édouard Corbière (1793-1875)
Moins de huit jours après, il fut pris d'un mal subit qui l'enleva avec la rapidité foudroyante d'une balle de pistolet.Émile Gaboriau (1832-1873)
On n'éteignait plus les lumières et l'on attendait le jour, le pistolet au poing, dans les plus affreux cauchemars.Paul Mahalin (1838-1899)
Tu montes à cheval, tu chantes de l'italien, tu tires le pistolet, à ce qu'on m'a dit !George Sand (1804-1876)
Si résolu, qu'en rentrant chez lui, il chercha parmi ses curiosités un vieux pistolet à pierre et se mit à le charger...Émile Gaboriau (1832-1873)
Au bout d'une heure, on vit se profiler sur l'horizon la silhouette de deux hussards français, postés en vedette, le pistolet haut.Albert Vandal (1853-1910)
Il était alors, racontait-il toujours, sorti un pistolet de chaque main ; mais les rebelles s'étaient jetés sur lui.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quand vous jugerez la chose à point, et qu'il sera temps de l'arrêter, vous tirerez un coup de pistolet.Victor Hugo (1802-1885)
Il choisit le pistolet, et le rendez-vous fut donné pour le lendemain de grand matin.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Donnez-moi ce pistolet que vous m'avez promis, pour que je me brûle la cervelle à l'instant ; vous serez vengés.Gustave Aimard (1818-1883)
Celui-ci sort, rentre et tire à bout portant un coup de pistolet dont le général est blessé.Albert Du Casse (1813-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PISTOLET » s. m.

est une petite arme à feu que les Cavaliers portent à l'arçon de la selle. Il y a des pistolets d'arçon, des pistolets de ceinture, & des pistolets de poche ; des pistolets à roüet & à fusil. On dit une paire de pistolets, des fourreaux de pistolets.
 
On dit à l'armée, Faire le coup de pistolet, quand un Cavalier sort des rangs, & va deffier quelqu'un des ennemis à faire un combat singulier contre luy avec le pistolet. On le dit figurément dans les disputes, ou conversations, quand quelqu'un vient brusquement faire un argument, une proposition, & puis se retire.
 
PISTOLET, est aussi un nom de monnoye qu'on a donné aux écus d'Italie, d'Espagne, de Savoye, de Bourgogne & de Suisse, & aux demi-pistoles, qui étoient de même valeur par la raison qui vient d'être alleguée.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020