poisson

 

définitions

poisson ​​​ nom masculin

Animal aquatique vertébré, muni de nageoires et de branchies. ➙ ichtyo-, pisci-. Les ouïes d'un poisson. Arêtes, écailles de poisson. Poissons de rivière ; de mer. Jeunes poissons. ➙ alevin. —  Élevage des poissons. ➙ pisciculture. Prendre des poissons. ➙ pêcher.
collectif Prendre du poisson. Marchand de poisson.
Poisson-chat. ➙ silure. Poisson-clown (voir ce mot). Poisson-épée. ➙ espadon. Poisson-lune. ➙ môle. Poisson-scie*. Poisson-perroquet. ➙ scare. Poisson volant : poisson des mers chaudes, capable de bondir hors de l'eau. Poisson rouge : cyprin doré.
locution Être comme un poisson dans l'eau, se trouver dans son élément. —  proverbe Petit poisson deviendra grand, cette personne, cette chose se développera. —  familier Engueuler qqn comme du poisson pourri, l'invectiver. —  Finir en queue de poisson : sans conclusion satisfaisante. —  Faire une queue de poisson à un conducteur, après avoir doublé, se rabattre brusquement devant lui.
au pluriel (avec majuscule). Constellation zodiacale et douzième signe du zodiaque (19 février-20 mars). —  Être Poissons, de ce signe.
Poisson d'argent (insecte). ➙ lépisme.
locution Poisson d'avril*.
 

synonymes

poisson nom masculin

[collectif] marée, poissonnaille (familier), poiscaille (populaire), [petit] fretin, menuaille (vieux), menuise (vieux)

[jeune] alevin, nourrain

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La toute dernière des choses que nous devrions faire, c'est d'accorder des subventions qui vont contribuer à faire disparaître le poisson – c'est la politique de la déraison.Europarl
En raison de la quantité de poisson qu'ils jettent à la mer, nos pêcheurs sont persuadés qu'il y a plus de ressources que ne veulent le laisser entendre les scientifiques.Europarl
Voudraient-ils que nous en revenions à utiliser des déchets de poisson dans l’alimentation des ruminants ?Europarl
C'est la raison pour laquelle cela n'est proposé que pour la viande, la volaille et le poisson dans les aliments transformés.Europarl
Il pourrait notamment s'avérer difficile d'exclure la présence de protéines d'animaux terrestres dans les farines de poisson ou des aliments contenant de telles farines.Europarl
Il doit exister un moyen de stopper le rejet de poisson sain, car les stocks ne sont pas suffisants, et nous devons nous assurer qu'ils sont reconstitués.Europarl
Ignorer cette dimension reviendrait à confondre l’exploitation totale du poisson et la préservation d’une ressource halieutique.Europarl
Je suis convaincue qu'en combinant ces différentes stratégies, nous parviendrons à réduire de manière significative les rejets inutiles de poisson comestible de bonne qualité.Europarl
Même lorsqu'ils sont plus chanceux, ils n'ont pas de contrôle sur le prix du poisson pêché.Europarl
Je n'ai encore jamais vu de vache au bord d'un fossé en train de chercher un petit poisson.Europarl
D'une part, ils améliorent l'approvisionnement du marché communautaire en poisson ; d'autre part, ils peuvent contribuer à réduire la surcapacité de la flotte de pêche.Europarl
Tout ajout à la jauge brute nous retire l'autorisation, bien que cela n'entraîne nullement un ajout à la capacité de transport ni aux arrivages de poisson.Europarl
Voilà pourquoi les députés qui soutiennent le plus la pêche – comme ils disent – devraient méditer cette lapalissade : sans poisson, pas de pêche.Europarl
On sait qu'à l'annonce du poulet «dioxiné», les consommateurs se sont rués sur le poisson alors que nous savons aussi que le poisson est engraissé par les mêmes aliments.Europarl
Ils seraient plus appropriés dans un règlement sur des aides à la protection des espèces de poisson, et le rapporteur est donc d'avis qu'ils ne devraient pas être approuvés.Europarl
Nous ne pouvons pas répercuter le problème sur le secteur du poisson plat parce que le cabillaud y apparaît comme capture accessoire.Europarl
Les commerçants écossais, des agents de traitement du poisson aux fermiers, des fabricants aux travailleurs du secteur touristique, sont contraints de concourir avec une main attachée dans le dos.Europarl
En outre, nous serons tous d'accord sur le fait que, pour améliorer notre régime, les médecins nous recommandent de consommer plus de poisson.Europarl
Le problème des farines de poisson, produit dérivé de la pêche industrielle de juvéniles, pratique nuisible à la régénération des stocks, suscite une vive inquiétude.Europarl
Je serais ravi de discuter d’un point controversé, à savoir la question des farines de poisson.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POISSON » subst. masc.

Animal qui vit dans les eaux. Il y a des poissons de mer, & des poissons de riviere ; d'autres qui vont dans toutes les eaux, comme les saumons, les aloses, &c. Les castors, les loutres, les crocodiles, sont moitié chair, & moitié poisson, ils vivent dans l'eau & sur terre. On appelle poissons cetacées, les gros poissons, comme les baleines & les tiburons ; des poissons testacées & ostracées, ceux qui ont des coquilles & de grosses escailles, comme les tortuës & les huistres. On dit le musse, les ouïes ou bronchies des poissons ; les nageoires des poissons ; de la colle de poisson ; des boutiques, des reservoirs de poisson. Les Poëtes appellent les poissons, les peuples escaillés. On appelle les jours maigres, jours de poisson. Sur la mer on appelle poisson vert, celuy qui vient d'être salé, & est encore tout moite ; & poisson sec, celuy qui est salé & seché. Ce mot vient de piscione, formé de piscis. Menage. François Willughbei de la Societé Royale d'Angleterre a publié en 1676. un excellent Livre de l'Histoire des Poissons, qu'il appelle Icthyographie. Rondelet avoit fait auparavant l'Histoire des Poissons.
 
On appelle en termes de Marine poissons royaux, les dauphins, esturgeons, saumons & truites, lesquels appartiennent au Roy seul, quand ils sont trouvés eschoüez sur le bord de la mer, à la difference des baleines, marsoins, veaux de mer, thons, souffleurs & autres poissons à lard, qui sont partagés comme simples espaves. Cela est reglé par le titre 7. du livre 5. de l'Ordonnance de la Marine. La coustume de Normandie appelle aussi poissons royaux, generalement tout le poisson qui est digne de la table du Roy, comme vives, surmulets, qui sont les rougets, les haubars qui sont brignes, ou loubines, &c. Sur la mer Athlantique il y a une infinité de poissons volants qui sont la proye des dauphins, des bonites & des albicores, quand ils sont dans la mer ; & dés qu'ils s'élevent en l'air, ils y rencontrent des oiseaux semblables à nos hirondelles de mer qui les prennent.
 
POISSONS, au plurier, est une Constellation qui fait le XII. Signe du Zodiaque, où le Soleil entre au mois de Fevrier. Elle est dans la partie Australe. Elle a 34. estoilles, selon Ptolomée, & 39. selon Quepler, qui sont de la quatriéme ou cinquiéme grandeur, à la reserve d'une qui est de la troisiéme. C'est une des Maisons de Jupiter, & l'exaltation de Venus.
 
Les poissons sont appellés diversement en blason. Les dauphins sont toûjours courbez ; les bars ou barbeaux adossez ; les chabots peris en pal. Quand ils sont en fasce on les represente nageants, & on n'exprime point leur assiette, mais seulement lors qu'ils sont en pal ou en bande.
 
POISSON, est aussi une petite mesure de liqueurs qui contient la moitié du demi-septier de Paris. On prend quelquefois trois poissons de lait d'asnesse. Ce mot en ce sens vient de potio, & on devroit dire posson.
 
POISSON, se dit proverbialement en ces phrases. On dit d'un grand goulu, qu'il avaleroit la mer & les poissons. On dit d'un homme à son aise, qui est en une bonne condition, qu'il est heureux comme le poisson dans l'eau. On dit de celui qui vit fort retiré, dont on ne connoist pas l'humeur, qu'on ne sçait s'il est chair ou poisson. On appelle chere de Commissaire, quand on sert chair & poisson. Ce proverbe n'a commencé que du temps des Huguenots, car il falloit que les repas qu'on donnoit les jours maigres aux Commissaires des Chambres mi-parties fussent servis en chair & en poisson, afin que chacun en mangeast suivant le devoir de sa Religion. On dit aussi, que les gros poissons mangent les petits, pour dire, que les Puissans oppriment les foibles. Ce proverbe est ancien, & c'est une façon de parler qui se trouve dans Polybe & dans Varron. On dit aussi d'un present qu'un pauvre fait à un riche, que c'est un petit poisson pour en avoir un gros. On dit aussi, que la sausse vaut mieux que le poisson, quand l'accessoire vaut mieux que le principal. On dit aussi d'un homme qu'on a convaincu, qu'on l'a rendu muet comme un poisson. On dit aussi de celui qui a de la peine à digerer quelque affront, quelque injure, qu'il ne sçait à quelle sausse manger ce poisson. On appelle aussi un maquereau, un poisson d'Avril. Le peuple dit ironiquement à celuy qui a mis le pied dans l'eau, qu'il a pesché un poisson.
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020