portier

 

définitions

portier ​​​ , portière ​​​ nom

Personne qui garde une porte. ➙ concierge. —  nom masculin Le portier de l'hôtel. ➙ gardien. —  nom (dans une communauté religieuse) en apposition Sœur portière.
nom masculin Portier électronique : digicode, interphone, etc.
 

synonymes

portier, portière nom

concierge, gardien, huissier

[Sport] gardien de but, goal

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il fit comprendre au portier que la maison le touchait moins que les locataires, et que parmi ces locataires une seule famille occupait sa pensée.Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Mon portier les conduit alors lui-même à mon appartement, où ils m'entourent, m'expriment l'attachement et la reconnaissance qu'ils me portent, par des gestes parlants et d'une expression ravissante.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Vous devrez faire connaissance avec le portier chargé de la garde de la maison que vous avez l'intention d'occuper, même avant d'y avoir arrêté un appartement.Émile Marco de Saint-Hilaire (1796-1877)
Elle allait acheter un journal, pour lire cette note dont lui avait parlé le portier.Daniel Lesueur (1854-1921)
Je fis venir tous mes gens et surtout mon portier : tous me jurèrent ne rien savoir et ne pouvoir rien m'apprendre sur cet événement.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Si la porte est fermée et barricadée c'est sans doute parce que le portier est allé chercher du secours.Alfred Assollant (1827-1886)
Du moins ce collègue, en demandant un asile au vestibule d'une maison opulente, avait expliqué ainsi l'origine de ses infortunes de portier.Joseph Méry (1797-1866)
Le prince regarda autour de lui ; puis il alla frapper à une maison ; mais lorsque le portier vint ouvrir il ne sut que demander.Judith Gautier (1845-1917)
Néanmoins je ne puis pas laisser cette belle personne attendre en vain toute la nuit, et je dois la prévenir que le portier a fermé la porte.Judith Gautier (1845-1917)
Le portier l'annonça par trois coups de timbre, juste le temps de traverser la cour.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Cette maison mystérieuse a sans doute un portier, deux portiers plutôt, puisqu'il y a deux portes, mais personne jamais ne les a vus.Émile Gaboriau (1832-1873)
Si vous voulez visiter notre maison d'hiver dont je suis le portier, vous en avez le temps, car ces milords n'en finissent pas quand ils se racontent leurs aventures.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Demain je reviendrai vous voir... monsieur le portier, je n'ai pas besoin de vous recommander le plus grand silence sur tout ceci !Paul de Kock (1793-1871)
Un homme et une femme – le portier et son épouse – qui sommeillaient à demi, le nez sur un journal, se dressèrent en sursaut.Émile Gaboriau (1832-1873)
Caulaincourt est excellent pour moi, il a recommandé devant moi à son portier de me laisser toujours entrer quand je me présenterais, à quelque moment que ce fût.George Sand (1804-1876)
Je descendis dans l'intention de m'informer s'il n'étoit venu personne me demander ; le portier étoit encore au lit.Joseph Fiévée (1767-1839)
Cest accident extraordinaire occasiona les comtes de s'enquerir du portier paravant laissé seul au chasteau pour le garder, que vouloit dire ce changement.Paul Lacroix (1806-1884)
Il se pencha par la fenêtre, et cria au portier d'aller chercher des grogs au cabaret.Gustave Flaubert (1821-1880)
Cependant le vieux portier ne parlait encore de cette aventure que pour se dire : 40 francs d'étrennes et 20 francs que j'ai reçus du jeune homme : total 60 francs.Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Ta petite lettre que le portier m'a donnée comme je sortais, m'a remis le cœur à l'aise.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PORTIER, IERE » s. m. & f.

Qui est commis pour garder la porte d'une grande maison, d'un College, d'un Couvent. Les Suisses sont les Portiers des Grands Seigneurs. Les Portiers des Colleges sont d'ordinaire des Savetiers. C'est une des bonnes places du Couvent, d'estre Portier, ou Portiere.
 
PORTIERE, se dit aussi d'une garniture de porte, d'un grand rideau qu'on met en dehors pour empêcher l'entrée du vent. On appelle aussi la portiere d'un coche, d'un carrosse, le lieu par où on y monte, où on en descend. Avalez la portiere. On est bien incommodé à la portiere d'un coche. On appelle burlesquement une charrette, un carrosse à trente-six portieres.

Définition de « PORTIERE » adj. f.

se dit des brebis qui sont en âge de porter. Il y a dans ce troupeau tant de brebis portieres.
 
On appelle aussi lices portieres, des chiennes qu'on fait couvrir pour avoir de leur race, & qui font tous les ans deux portées.
 
On appelle aussi portieres, les cornes de la matrice en la plus-part des animaux, qu'on appelle aussi la trompe.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert

Baclofène, Hygge, latte... voici une grille consacrée aux mots ayant intégré l'édition 2020 du Petit Robert. Réservée aux experts !

19/02/2020