Email catcher

portier

Définition

Définition de portier ​​​ , portière ​​​ nom

Personne qui garde une porte. ➙ concierge. nom masculin Le portier de l'hôtel. ➙ gardien. nom (dans une communauté religieuse) en apposition Sœur portière.
nom masculin Portier électronique : digicode, interphone, etc.

Synonymes

Synonymes de portier, portière nom

concierge, gardien, huissier

[Sport] gardien de but, goal

Exemples

Phrases avec le mot portier

Autre poste primordial pour la surveillance de l'établissement : celui de portier.Revue du Nord, 2016, Olivier Ryckebusch (Cairn.info)
Félicie le fit avertir par le portier qu'on l'attendait dans une voiture.Anatole France (1844-1924)
Lui dit le portier en l'arrêtant au passage.Henry Murger (1822-1861)
Enfin elle a averti le portier que je viendrais enlever tout ce que le propriétaire ne gardait pas, et nous sommes revenues ici.Eugène Sue (1804-1857)
Puis plus rien, jusqu'à ce que le portier vendéen commette l'interdit.Ouest-France, 30/09/2012
Il a été gendarme, puis portier de l'usine d'une localité proche.Langages, 2004, Andrée Tabouret-Keller (Cairn.info)
C'est ainsi par exemple que, peu de temps avant son arrivée, le portier de la légation a été arrêté, soupçonné d'espionnage.Relations internationales, 2007, Gergely Fejèrdy (Cairn.info)
On ne s'attend pas forcément à une telle rapidité et une telle souplesse chez un portier de 2,02 m pour 99 kg.Ouest-France, Christophe DELACROIX, 13/05/2021
De retour sur la pelouse, les banlieusards présentaient quelques velléités offensives sans réel danger pour le portier saumurois.Ouest-France, 08/12/2012
Coquau d'une très belle frappe obligeait le portier visiteur à se coucher pour capter le ballon (58').Ouest-France, 08/12/2012
Forcé de ressortir ivre de son lit pour donner des instructions au portier, il descend dans l'obscurité jusqu'à sept étages sans trouver la loge.Sigila, 2011, Adrien Le Bihan (Cairn.info)
Je m'échappai un moment après, sans être aperçu du portier.Abbé Prévost (1697-1763)
L'immeuble accueillait aussi une salle de fitness, un jardin, et un portier 24/24.Capital, 09/04/2020, « Et pendant ce temps-là... ces célébrités vendent leurs villas à… »
À partir de 22 heures, il faut demander la clé au portier de nuit.Le Coq-héron, 2009, Angela Graf-Nold (Cairn.info)
Puis presque aussitôt la porte s'ouvrit, le portier entra.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
On ne peut pas encenser un gardien qui a pris trois buts, mais le portier lavallois a repoussé l'échéance autant qu'il l'a pu.Ouest-France, Sylvian BAUDRY, 06/03/2020
Alors, devant son insistance, le frère portier fait venir les autres frères.Insistance, 2012, Pascal Quignard (Cairn.info)
Surtout, il manque une occasion en or, sur laquelle il ouvre trop son pied et ne cadre pas face au portier olympien (29').Ouest-France, 20/04/2019
Je descendis dans l'intention de m'informer s'il n'étoit venu personne me demander ; le portier étoit encore au lit.Joseph Fiévée (1767-1839)
Alors qu'il avait un rôle de vice-capitaine la saison dernière, le portier de 22 ans montre des signes inquiétants.Ouest-France, Vivien DUVAL, 02/08/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PORTIER, IERE s. m. & f.

Qui est commis pour garder la porte d'une grande maison, d'un College, d'un Couvent. Les Suisses sont les Portiers des Grands Seigneurs. Les Portiers des Colleges sont d'ordinaire des Savetiers. C'est une des bonnes places du Couvent, d'estre Portier, ou Portiere.
 
PORTIERE, se dit aussi d'une garniture de porte, d'un grand rideau qu'on met en dehors pour empêcher l'entrée du vent. On appelle aussi la portiere d'un coche, d'un carrosse, le lieu par où on y monte, où on en descend. Avalez la portiere. On est bien incommodé à la portiere d'un coche. On appelle burlesquement une charrette, un carrosse à trente-six portieres.

Définition ancienne de PORTIERE adj. f.

se dit des brebis qui sont en âge de porter. Il y a dans ce troupeau tant de brebis portieres.
 
On appelle aussi lices portieres, des chiennes qu'on fait couvrir pour avoir de leur race, & qui font tous les ans deux portées.
 
On appelle aussi portieres, les cornes de la matrice en la plus-part des animaux, qu'on appelle aussi la trompe.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.