gardien

 

définitions

gardien ​​​ , gardienne ​​​ nom et adjectif

nom
Personne qui a charge de garder (qqn, un animal, un lieu, un bâtiment…). ➙ garde. Gardien de prison. ➙ geôlier (vieux), surveillant ; populaire maton. Le gardien d'un hôtel, d'un immeuble. ➙ concierge, portier. Gardien de nuit. ➙ veilleur. Gardiens d'un parking, d'un centre commercial. ➙ vigile ; gardiennage. —  Gardien de phare. —  Gardien de but : le joueur chargé de défendre le but dans un sport d'équipe (football, etc.). ➙ anglicisme goal.
(Canada) Personne qui garde des enfants. ➙ anglicisme babysitter.
adjectif Ange* gardien.
Ce qui défend, protège. ➙ défenseur, garant.
Gardien de la paix : agent de police.
adjectif français de Belgique École gardienne : école maternelle.
 

synonymes

gardien, gardienne nom

garde, sentinelle, veilleur, vigile, chaouch (Afrique du Nord)

garant, conservateur, défenseur, protecteur, tuteur

dépositaire, détenteur, consignataire, magasinier

gardien de but

goal, portier

gardien de prison

surveillant, maton (familier), garde-chiourme (vieux), geôlier (vieilli)

gardien de la paix

agent de police, policier, flic (familier), poulet (argot)

gardien d'immeuble

concierge, guichetier, huissier, portier, cerbère (plaisant)

gardien de troupeau

berger, bouvier, chevrier, dindonnier, porcher, vacher, cow-boy, gardeur, gardian (en Camargue), pasteur (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je suis le gardien des lions, et j'en ai conduit bien d'autres, mais comme ceux-là, aucun.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Mais il ne songea point à profiter lâchement de l'absence de son gardien pour s'évader.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Dites-lui que vous n'avez d'autre ambition que celle de jouer avec moi le rôle d'ange gardien.George Sand (1804-1876)
Interloqué, le gardien-chef vint à ce malheureux qui tremblait et le secoua rudement par les épaules.Arnould Galopin (1863-1934)
Vous êtes le gardien du traité et vous ne pouvez pas laisser ainsi réduire à un chiffon de papier des engagements solennels qui sont inscrits à l'article 5 du traité.Europarl
Quiconque abandonne son bien n'a plus à y repêcher, et je suis un gardien assez fidèle pour ne point souffrir les maraudeurs.George Sand (1804-1876)
Une heure ne s'écoulait pas, sans qu'un gardien vînt mettre l'œil au guichet de la porte.Jules Verne (1828-1905)
Son histoire de gardien de cimetière me rappelle un recteur d’université qui comparait son travail à celui d’un gardien de cimetière.Europarl
Il faut le rappeler ici ; il s'agit d'un savetier, d'un gardien de cimetière, d'un jeune homme qui n'a pas seize ans et de deux vieillards.Europarl
Thérèse avait de nouveau pour lui des tendresses d'ange gardien planant au-dessus de la terre.Léon de Tinseau (1842-1921)
Bonne, le ciel t'a placée près de moi comme un ange gardien, pour me préserver de moi-même.George Sand (1804-1876)
Et l'homme qui s'est donné pour le gardien loyal des intérêts du pays se prête à cette infâme exploitation de la douleur publique.Jean Massart (1865-1925)
Il y a ici un mufle de gardien, qui est toujours derrière les gens pour les pincer à ça.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Cette crise exigeait des soins spéciaux, que le gardien donnait au malade suivant les indications d'un troisième personnage.Jules Verne (1828-1905)
Il y avait dans ce phare un vieux gardien, bon serviteur, à la veille de sa retraite.Alphonse Daudet (1840-1897)
Puis il m'a dit qu'il me constituait gardien, que j'aurais une rétribution pour cela, mais que les galères m'attendaient si quelqu'un touchait aux scellés, seulement du bout du doigt.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce fut dit d'un ton ferme qui parut faire impression sur le fidèle gardien de la marquise.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
De ma place, en effet, je n'entends rien que l'eau qui clapote, et la voix du gardien qui rappelle ses chevaux, dispersés sur le bord.Alphonse Daudet (1840-1897)
Si le médiateur devait être le gardien efficace de la sécurité juridique au même titre que les médiateurs nationaux, un énorme appareil bureaucratique serait nécessaire.Europarl
La première chose qu'il aperçut alors, ce fut le journal laissé la veille par le pitoyable gardien.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GARDIEN, ENNE » s. m. & f.

Celuy qui est commis à la garde de quelque chose. Quand on execute des meubles, il n'est pas permis de les transporter, si on donne un bon gardien. cette veufve a esté establie gardienne des papiers, lors qu'on a fait Inventaire. chez elle nostre bon Ange est nostre Ange Gardien. il y a des Lettres de garde gardienne expliquees cy-dessus à Garde.
 
On appelle aussi dans quelques Couvents le Gardien, Celuy qui est le Superieur du Couvent, comme aux Capucins.
 
GARDIENS, en termes de Marine, sont des matelots divisez en plusieurs brigades, qui sont commandez par le Capitaine d'un port pour la conservation des vaisseaux qui y sont.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020