possessif

 

définitions

possessif ​​​ , possessive ​​​ adjectif et nom masculin

Grammaire Qui marque une relation d'appartenance, un rapport (de possession, de dépendance, etc.). Adjectifs, pronoms possessifs (mon, ton, son… ; mien, tien, sien…). —  nom masculin Un possessif.
Psych. Qui s'exerce, agit dans un sens d'appropriation. Sentiments possessifs. ➙ exclusif. —  Il est jaloux et très possessif (➙ possessivité).
 

synonymes

possessif, possessive adjectif

abusif, exclusif, jaloux

[Psych.] captatif

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Depuis la veille elle donnait à l'appellation un sens multiplié, à la fois possessif et reconnaissant.Victor Margueritte (1866-1942)
Le pronom possessif prend le genre et le nombre du nom qu'il remplace.Albert Méras (1880-1926)
Et, dans sa bouche, ce « mes » possessif était empreint de fierté maternelle.Jules Verne (1828-1905)
Le m, par exemple, exprimera le possessif de la première personne.Auguste de Gérando (1819-1849)
Si ce nom lui-même est au pluriel, ayant par conséquent la terminaison ob, le pronom possessif change ob en loob, comme celui de la première catégorie.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
On exprime le possessif au moyen de lettres placées à la fin du mot.Auguste de Gérando (1819-1849)
Le comparatif s'exprime de différentes manières : au moyen de l'adjectif déterminé en il, précédé de l'article possessif u, souvent changé aujourd'hui en i ou y devant les voyelles.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
Donnez la règle pour l'accord du pronom possessif.Albert Méras (1880-1926)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POSSESSIF » adj. m.

Terme de Grammaire, qui se dit des pronoms denotans la jouïssance, ou seigneurie de quelque chose, soit en particulier, soit en commun. Mon, ton, son, le mien, le tien, le sien, le nostre, le vostre, le leur, sont des pronoms possessifs.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020