provocant

 

définitions

provocant ​​​ , provocante ​​​ adjectif

Qui provoque ou tend à provoquer qqn, à le pousser à des sentiments ou à des actes violents. Attitude provocante. ➙ agressif.
Qui incite au désir, au trouble des sens. Une femme provocante. Un décolleté provocant.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il avait retourné sa chaise, il fumait dans le nez de tout le monde, envoyant des clignements d'yeux aux femmes, regardant les hommes d'un air provocant.Émile Zola (1840-1902)
Pourtant rien en elle n'était provocant et elle paraissait triste.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Quand il la trouvait seule, leur entretien prenait invariablement de part et d'autre le tour ironique et sourdement provocant où ils excellaient tous deux.Octave Feuillet (1821-1890)
Ce que l'on tente de faire est plus qu'exaspérant et provocant.Europarl
Chantés pour la première fois dans la rue avec l'assentiment d'un gouvernement bourgeois républicain, ils avaient un air jeune et bon garçon nullement provocant.Charles Péguy (1873-1914)
La guêpe, insaisissable et affolante, l'ennemi invisible, le plus provocant et le plus moqueur des ennemis !Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Il n'avait pas son air provocant d'habitude, il promenait ses petits yeux troubles, regardait les gens l'un après l'autre.Émile Zola (1840-1902)
Elle eut tout le long du jour un air de triomphe et le regard provocant.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Aussi bien, en dehors même de ce calcul, n'eût-il jamais approuvé ce qu'il y avait parfois de provocant et d'exclusif dans les polémiques de certaines feuilles doctrinaires.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Leur costume, gracieux et provocant à la fois, prête au charme de ces créatures.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Elle l'écoutait, refusant encore de la tête, avec son rire provocant de blonde grasse.Émile Zola (1840-1902)
Claude, ragaillardi par ce souffle de lutte, s'animait, se fâchait, écoutait maintenant monter les rires du public, l'air provocant, comme s'il eût entendu siffler des balles.Émile Zola (1840-1902)
Je remarquai que l'institutrice avait un peu rougi en me jetant un rapide coup d'œil où il y avait quelque chose de fier et de provocant.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
En ce moment, il oubliait le roi et sa haine, et sa cour de hautains gentilshommes qui l'avaient dévisagé d'un air provocant.Michel Zévaco (1860-1918)
Et il ne pouvait, malgré son effort, se détourner de ce visage que l'œil fermé rendait si provocant, troué de fossettes, comme pâmé de désirs.Émile Zola (1840-1902)
Sa courte personne frémit ; ses mains prestes attrapent les deux poignées de bois ; et il se campe, la poitrine bombée, l'air provocant.André Beaunier (1869-1925)
Arrogant et provocant avec les hommes, c'était justement les femmes qui le maîtrisaient et le menaient à leur gré.Marcel Prévost (1862-1941)
Dans un mouvement que j'essayai de rendre harmonieux et souple, et même provocant, je me suis agenouillée en face de lui.Octave Mirbeau (1848-1917)
Élu député en 1831, conservateur résolu, implacable, provocant, il n'était pas d'humeur à jouer les rôles muets.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020