Email catcher

quiproquo

Définition

Définition de quiproquo ​​​ nom masculin

Erreur qui consiste à prendre une personne, une chose pour une autre ; malentendu qui en résulte. Des quiproquos comiques.

Synonymes

Synonymes de quiproquo nom masculin

malentendu, confusion, maldonne, méprise, embrouillamini (familier)

Combinaisons

Mots qui s'emploient fréquemment avec quiproquo

verbe + quiproquo

Exemples

Phrases avec le mot quiproquo

Un vaudeville avec, au coeur de l'intrigue, un quiproquo essentiel.Ouest-France, Maxime PIONNEAU, 22/03/2017
D'une part, le quiproquo peut être révélé par un apport de connaissances très important et imprévu en provenance de l'environnement.Revue française de gestion, 2006, Mathias Szpirglas (Cairn.info)
Les entreprises de séduction des uns et des autres seront démasquées à la suite de quiproquos désopilants.Ouest-France, 08/08/2013
Le prétexte à un déchaînement de bons mots, de plaisanteries, de quiproquos, de rebondissements.Ouest-France, 18/03/2014
Ces quatre personnes passèrent ainsi toute la nuit, sans qu'aucune d'elles s'aperçût de cet étrange quiproquo.Bussy-Rabutin (1618-1693)
De fait, ce déplacement permet l'éclosion d'un clivage et d'un quiproquo durables.Revue de métaphysique et de morale, 2017, Isabelle Thomas-Fogiel (Cairn.info)
Une histoire familiale avec les quiproquos comme il va de soi.Ouest-France, 09/02/2018
Au programme : quiproquos, répliques piquantes et jeux de scènes alertes.Ouest-France, 24/01/2020
En attendant, toutes ces incertitudes et quiproquos n'ont pas aidé les salariés intéressés par la mesure.Capital, 10/01/2019, « Indemnités chômage après démission : non, ce n'est pas encore… »
C'est un nouveau quiproquo qui a entouré l'élargissement du pass sanitaire.Capital, 23/07/2021, « Pass sanitaire : voici comment la jauge va vraiment s'appliquer… »
De part et d'autre semblent régner l'ambiguïté et le quiproquo.Cliniques méditerranéennes, 2002, Patricia Cotti (Cairn.info)
On s'habitue à cette mode comme au reste ; mais, au début, que de temps perdu et de quiproquos !Jules Legras (1866-1939)
Il est accueilli par trois soeurs, qui décident de le protéger à l'insu du reste de la communauté, provoquant nombre de quiproquos et rebondissements.Ouest-France, 02/02/2017
Attention cependant à la confidentialité des échanges, qui n'est pas garantie, et à l'orthographe qui, lorsqu'elle est massacrée, peut entraîner des quiproquos.Capital, 04/05/2010, « Mieux tirer parti des outils high-tech »
De là, nous avons tenté d'élaborer un embryon de typologie de quiproquo.Revue française de gestion, 2006, Mathias Szpirglas (Cairn.info)
Elle advient lorsque l'individu se retrouve dans la situation de vulnérabilité où l'a placé le quiproquo ou le malentendu.Civilisations, 2017, Edgar Tasia (Cairn.info)
La commission de la culture estime, en effet, qu'il existe aujourd'hui un quiproquo sur la manière d'aborder le développement de ces nouvelles technologies numériques.Europarl
Dans ces deux romans l'ambiguïté des situations et le quiproquo sont entretenus et mis en avant, le trait est forcé.Perspectives Psy, 2013, Gilles Tréhel (Cairn.info)
Le quiproquo de cet homme dût bien vous amuser ?Antoine Antoine de Saint-Gervais (1776-1836)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de QUI PRO QUO s. m.

Terme Latin qui signifie une mesprise d'un Apothicaire, qui donne à une personne une medecine preparée pour une autre, ou qui y met une autre drogue que celle qui est ordonnée : d'où est venu le proverbe : Dieu nous garde d'un qui pro quo d'Apothicaire, &c. d'un &c. de Notaire.
 
QUI PRO QUO, se dit aussi par extension en toutes sortes d'autres affaires. Toute cette intrigue est venuë d'un mal-entendu, d'un qui pro quo, d'une Lettre donnée pour une autre.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022