malentendu

 

définitions

malentendu ​​​ nom masculin

Divergence d'interprétation entre personnes qui croyaient se comprendre. ➙ méprise, quiproquo. —  C'est un simple malentendu (le désaccord peut prendre fin).
Mésentente sentimentale.
 

synonymes

malentendu nom masculin

méprise, ambiguïté, confusion, équivoque, erreur, quiproquo, maldonne (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est clair que le malentendu vient notamment de ce fameux principe du pays d’origine.Europarl
Casimir est incapable d'un mensonge et il ne peut avoir de raison pour vous éviter ; ainsi, tout cela est le résultat d'un malentendu.George Sand (1804-1876)
Tout est dit maintenant, et il semble que désormais le malentendu qui a menacé un moment l'entente des deux frères ne se renouvellera pas.Ernest Daudet (1837-1921)
Il s'en alla toujours courant chez les parents, pour savoir si cela était vrai ; on en venait de recevoir la nouvelle ; mais, par un malentendu, il comprit que c'était l'aîné.Éliphas Lévi (1810-1875)
Je voudrais tout d'abord dissiper un malentendu, car il est évident qu'une erreur technique s'est glissée quelque part.Europarl
Il y a eu dans ma vie plus d'un malentendu cruel ; celui-ci fut le plus cruel de tous.Louis Énault (1824-1900)
Pour ce qui est de la première partie de l'amendement 14, il semble y avoir un malentendu.Europarl
Il me paraît quand même impossible que nous ne puissions pas savoir dans les trois minutes où il est pour lever le malentendu.Europarl
Je voudrais relever un malentendu qui s'insinue de temps à autre lorsque l'on parle du rythme du processus.Europarl
Il importe de dissiper tout malentendu sur les termes convenus durant la phase de négociations à l'adhésion.Europarl
De là ce malentendu entre les classes intelligentes et le corps d'officiers, malentendu qu'il serait puéril de nier...Gustave Le Bon (1841-1931)
Le projet de résolution formule toutefois un certain nombre de critiques et de recommandations qui témoignent d'un malentendu sur la nature même du rapport annuel.Europarl
J'espère qu'il ne s'agissait que d'un malentendu et qu'une telle mesure, qu'il serait impossible d'accepter, ne sera pas mise en œuvre.Europarl
S'il y a malentendu quant à l'ordre de la liste, je pourrai l'expliquer après notre débat.Europarl
Dansaert, qu'ils interrogèrent, évita de répondre : certainement, on déplorait le malentendu, on ferait tout au monde afin d'amener une entente ; mais il ne précisait pas.Émile Zola (1840-1902)
Il n'y est pas question d'autorités civiles ; il faut qu'il y ait là-dessous quelque malentendu que je ne puis encore expliquer.Albert Du Casse (1813-1893)
Faisons donc en sorte, ma fille, qu'il n'y ait plus de malentendu à cet égard.George Sand (1804-1876)
J'estime que le fait d'avoir clarifié ce point et d'éviter ainsi tout malentendu futur est un progrès vraiment essentiel.Europarl
Il semble y avoir eu un total malentendu au sujet de ces fonds de restructuration.Europarl
Je précise cela pour éviter que des procédures mystérieuses et techniques ne viennent provoquer un malentendu à ce sujet.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MALENTENDU » subst. masc.

Erreur & surprise. Beaucoup d'entreprises manquent, parce qu'il y a du malentendu, lors qu'on a pris une chose pour une autre.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020