Email catcher

murer se murer

Définition

Définition de murer ​​​ verbe transitif

Entourer de murs.
Fermer, clore par un mur, une maçonnerie. Murer une porte. au participe passé Une fenêtre murée.
Enfermer (qqn) en bouchant les issues. ➙ emmurer.

Définition de se murer ​​​ verbe pronominal

S'enfermer (en un lieu), s'isoler. ➙ se cacher, se cloîtrer. Il s'est muré chez lui. au figuré Se renfermer. Se murer dans son orgueil.

Conjugaison

Conjugaison du verbe murer

actif

indicatif
présent

je mure

tu mures

il mure / elle mure

nous murons

vous murez

ils murent / elles murent

imparfait

je murais

tu murais

il murait / elle murait

nous murions

vous muriez

ils muraient / elles muraient

passé simple

je murai

tu muras

il mura / elle mura

nous murâmes

vous murâtes

ils murèrent / elles murèrent

futur simple

je murerai

tu mureras

il murera / elle murera

nous murerons

vous murerez

ils mureront / elles mureront

Synonymes

Synonymes de murer verbe transitif

emmurer

aveugler, boucher, condamner

Exemples

Phrases avec le mot murer

Plutôt que de vous murer dans le silence, prenez les devants et tentez de faire évoluer sa position.Capital, 01/08/2011, « Amener son chef à changer d'avis : une affaire de… »
Toujours des fougues l'emportaient, des fautes se déclaraient, par des échappées imprévues, dans des coins d'âme qu'on avait négligé de murer.Émile Zola (1840-1902)
Des travaux sont en cours pour murer cet ancien établissement scolaire qui hébergeait des migrants.Ouest-France, 28/07/2021
Du coup les habitants préfèrent se murer dans le silence.Ouest-France, Dominique LE LAY, 28/09/2021
Des zadistes, eux, récupèrent des parpaings posés la veille pour murer les maisons pour bloquer des routes.Ouest-France, 19/05/2018
D'autres propriétaires, dont les locataires cherchent à quitter le logement, envisagent quant à eux de murer leur propriété.Capital, 23/09/2021, « Marseille : une centaine de logements squattés dans une résidence »
Ils peuvent se murer dans le silence – un silence qui en dit long.L'école des parents, 2021, Caroline Rey-Salmon, Anne Lanchon (Cairn.info)
Elle va se murer dans une attitude de repli intérieur.Psychanalyse, 2010, Yamina Guelouët-Thabet (Cairn.info)
L'individu a été ramené en cellule avant de se murer dans le silence.Ouest-France, 07/04/2021
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MURER v. act.

Entourer de Murailles. Cette ville n'estoit autrefois qu'un village, on ne la murée que depuis quelque temps.
 
MURER, signifie aussi, fermer une porte, une fenestre avec de la Maçonnerie, on a fait murer cette maison, à cause du scandale de ceux qui l'habitoient.
 
MURÉ, ÉE. part. Fermé de Murs. Ville murée ; Religieuses murées, enfermées dans un couvent.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez

Le maître du thriller français nous ouvre la boîte noire de son imaginaire : découvrez trois secrets d'écriture de Franck Thilliez pour composer un...

13/05/2022