refuge

 

définitions

refuge ​​​ | ​​​ nom masculin

Lieu où l'on se réfugie pour échapper à un danger. ➙ abri, asile.
au figuré Un refuge contre le désespoir. Chercher un refuge dans le travail. —  en fonction d'adjectif Une valeur refuge, sûre.
Lieu où se rassemblent des personnes qui s'y savent acceptées.
Abri de haute montagne. Passer la nuit dans un refuge.
Emplacement aménagé au milieu de la chaussée, qui permet aux piétons de se mettre à l'abri de la circulation.
 

synonymes

refuge nom masculin

abri, asile, havre, retraite, [de montagne] cabane (région.)

[d'un animal] tanière, antre, gîte, repère

recours, ressource, secours, soutien, sauvegarde (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les points saillants étaient, premièrement, l’amélioration du régime des ports de refuge et la demande d’organiser un système de compensation et, deuxièmement, l’institution d’une commission temporaire.Europarl
Je veux avoir une part de vos peines ainsi que de vos joies, je ne veux pas être la chair refuge, la chair consolation.Victor Tissot (1845-1917)
Le bon sens du peuple le reconnaît et demande au travail un refuge contre de nouvelles agitations.François Guizot (1787-1874)
On renversa à grands coups de lance les défenseurs qui se présentèrent en campagne, on ravagea les faubourgs et les jardins qui leur servaient de refuge.Émile Vincens (1764-1850)
Nous avons le devoir d'aider les personnes qui viennent ici pour chercher refuge, qu'il s'agisse de réfugiés provenant de régions en guerre ou de demandeurs d'asile fuyant la répression politique.Europarl
C'est, de vrai, un vilain endroit, mais il peut nous servir de refuge pour une nuit.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les dispositions les plus importantes de cette proposition sont celles relatives aux lieux de refuge.Europarl
Le port de refuge doit donc être aménagé d'une manière particulière et offrir des conditions d'accès spécialement faciles et appropriées.Europarl
Nous demandons également des structures de gestion claires pour les lieux de refuge, ce qui est fondamental.Europarl
Elle l'entendit passer à trois pieds d'elle, frôlant son refuge, quand il la croyait toujours devant lui.Eugène Chavette (1827-1902)
C'est l'habitude de ceux qui errent dans les bois, en hiver, de chercher un refuge dans les chantiers.Pamphile Le May (1837-1918)
À cet égard, j'insiste particulièrement sur l'autorité indépendante qui doit encore être créée afin de prendre une décision toujours difficile : accueillir un navire en détresse dans un lieu de refuge.Europarl
La question des ports de refuge et du système d'inspection des navires est essentielle à la sécurité maritime.Europarl
Il y a encore un refuge, un dernier refuge à la réforme électorale qu'on vous propose.François Guizot (1787-1874)
C'est lorsqu'on est malheureux qu'on voit les gens qui vous aiment ; je cherchais un refuge contre mon désespoir.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
À cette brusque attaque, ils opposent une vive résistance ; mais, accablés par le nombre, ils sont désarmés, dispersés et forcés de chercher un refuge dans les maisons voisines.Paul Sébillot (1843-1918)
Si l'on pouvait sans être vue gagner ce refuge avant l'éclat, peut-être resterait-il une chance ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ceux-ci ne se préoccupent pas des droits de l'homme ni d'accorder un refuge à qui que ce soit.Europarl
Quand le droit des personnes est bafoué, les autres pays ont le devoir d'offrir un refuge à ceux qui cherchent une protection contre les persécutions.Europarl
Nous sommes en train de construire un espace européen de sécurité : le mandat d'arrêt européen signifie qu'aucun de nos pays ne peut être un refuge pour les criminels.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REFUGE » s. m.

Lieu de retraite où un homme qu'on persecute va chercher sa seureté. Moyse avoit establi des villes de refuge. C'est en la misericorde de Dieu qu'on doit chercher son refuge. La Vierge Marie est appellée le refuge des pecheurs. Au jour du Jugement où sera nostre refuge ? Ce mot vient du Latin refugium.
 
Il y a un Hospital à Paris qu'on appelle le Refuge, où on enferme les filles de mauvaise vie.
 
REFUGE, se dit aussi d'un reduit, d'un lieu où s'assemblent plusieurs personnes de même sorte. Cette maison est ouverte à tout le monde, c'est le refuge de ceux qui veulent joüer, se divertir, qui n'ont que faire. La bassecour de cet Hostel est un refuge de Banqueroutiers, de gens qui ont de méchantes affaires.
 
REFUGE, se dit figurément en Morale. Quand on presse un Heretique sur quelque point de doctrine, son refuge, son eschapatoire est de nous attaquer sur la vie licentieuse de plusieurs des nostres. Le refuge d'un chicaneur, c'est la denegation des faits, c'est l'inscription en faux.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020