abri

 

définitions

abri ​​​ nom masculin

Endroit où l'on est protégé (du mauvais temps, du danger). Chercher un abri sous un arbre.
Construction, installation destinée à protéger. ➙ couvert, refuge. Un abri souterrain.
Droit Abri fiscal : opération financière encouragée par des abattements d'impôts.
À l'abri locution adverbiale : à couvert des intempéries, des dangers ; en lieu sûr. Se mettre à l'abri, s'abriter.
À l'abri de locution prépositive : à couvert contre (qqch.). Se mettre à l'abri du vent. —  au figuré Être à l'abri du besoin.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette situation est en parfaite opposition avec les résultats atteints par le gouvernement conservateur précédent, qui a vu une augmentation du nombre de sans-abri dormant dans la rue.Europarl
Nous avons reçu des balles, au point qu'il nous a fallu chercher un abri dans des cavernes comme celle-ci.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
De même le toit pour la maison entière, parce qu'aux premiers temps on se contentait d'un abri pour toute habitation.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
N'avons-nous pas été plus à notre aise et plus heureux depuis que nous n'avons plus notre maison pour abri ?Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Les extrémistes politiques exploiteront le vide que nous créons par notre inaction et nos délibérations prolongées, réalisées confortablement à l’abri dans nos environnements sécurisés.Europarl
Les ateliers se trouvaient derrière une saillie du rocher qui les mettait à l'abri des intempéries.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Les blessés sont au nombre de 95 et plus d'un millier de personne se retrouvent sans abri.Europarl
Les civils qui ont survécu au cyclone risquent de tomber malades et de mourir faute de nourriture, d'abri et de soins médicaux appropriés.Europarl
Un autre groupe a versé de l’essence sur une sans-abri et y a mis le feu.Europarl
Je ne suis pas pour des marchés protégés, mis à l'abri de la concurrence, déconnectés de toute évolution de la mondialisation.Europarl
Comme la nuit était fort chaude, on avait tiré un grand paravent au milieu de la salle pour servir d'abri contre l'ardeur du feu.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Je passai ce jour-là à mettre à l'abri les effets que j'avais sauvés, de crainte qu'ils ne s'endommageassent à la pluie.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Par ailleurs, nous devons fournir une aide humanitaire – j'entends par là de la nourriture, des médicaments et un abri – aux personnes forcées de fuir les zones de conflit.Europarl
Ce caractère n'était pas aimable, mais sa froideur et sa dureté mettaient le roi à l'abri de la duperie, sinon de la flatterie.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
Pas même une garde en perspective ; ils se tiennent à l'écart derrière les parapets, à l'abri des balles de nos lansquenets qui pourraient les atteindre dans le crépuscule.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Enfin une épouvantable explosion fit trembler l'abri, mais mollement, comme s'il eût été de caoutchouc.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Il y avait là, contre notre cottage, un petit abri construit avec du lierre, le long d'un treillage d'où l'on apercevait la route.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Le tremblement de terre a fait 400 000 sans-abri, qui habitent à l'heure actuelle dans des villes de tentes.Europarl
De même, la plupart d'entre eux ne disposent pas de données fiables sur le nombre de sans-abri.Europarl
Aucun pays ne semble être à l'abri de la révolte des peuples et c'est tant mieux.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABRI » s. m.

Lieu à couvert du soleil, du vent & du froid, où l'air est agreablement temperé. Ces espaliers sont à l'abri du mauvais vent. ce lieu est à l'abri du soleil. on se met à l'abri quand il pleut. Ce mot vient de apricus, quoy que de signification contraire. Menage veut qu'il vienne de arbor ou albor.
 
On le dit fort souvent en termes de marine. Cette rade est à l'abri des vents du Nort. ces montagnes mettent ce port, ce mouillage à l'abri. c'est un bon abri.
 
ABRI, se dit figurément en Morale. La solitude est un bon abri contre les coups de la fortune. il est entré au service de ce Ministre, c'est un bon abri contre ses ennemis.
 
On dit aussi adverbialement, Se mettre à l'abri de l'orage. Ce criminel ayant eu advis qu'on le vouloit prendre, s'est mis à l'abri, s'est sauvé en quelque asyle. On dit aussi d'un prisonnier, qu'on l'a mis à l'abri, qu'on s'en est asseuré.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020