Email catcher

rejeton

Définition

Définition de rejeton ​​​ | ​​​ | ​​​ , rejetonne ​​​ | ​​​ | ​​​ nom

nom masculin Nouvelle pousse (d'une plante).➙ rejet (I).
familier ou ironique Enfant ; fils, fille.

Synonymes

Synonymes de rejeton nom masculin

[Botanique] rejet, bourgeon, cépée, drageon, jet, pousse, surgeon, tigelle

[familier] enfant, descendant, [au pluriel] progéniture, petite famille (familier), postérité (littéraire ou plaisant)

Exemples

Phrases avec le mot rejeton

Par conséquent, nous ne pouvons pas accepter cette discrimination et rejetons ces deux amendements.Europarl
Chacune de ces articulations constitue un moment vulnérable qui peut laisser apparaître, après-coup, un rejeton critique des transformations antérieures.L'Information psychiatrique, 2010, Michel Vincent (Cairn.info)
Dans la forêt de bambous, tous les jeunes rejetons étaient arrachés ou dévorés.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Dans un premier temps, ces trois entités sont associées aux trois comparants : mère, père, et rejeton.Revue de Métaphysique et de Morale, 2003, Luc Brisson (Cairn.info)
L'arrière quimpérois présente son rejeton, sans doute amené à faire carrière.Ouest-France, Jérémy PROUX, 16/11/2020
Ensuite, parce qu'ils culpabilisent eux-mêmes de rentrer tard du travail ou d'imposer à leurs rejetons une garde alternée après un divorce, etc.Études, 2013, Marie Boëton (Cairn.info)
Deuxième temps, les pères se précipitent en courant à la rescousse de leur rejeton respectif.Ouest-France, 13/03/2015
Une certitude, il peut être fier de ses deux rejetons.Ouest-France, Joseph RIBAULT, 07/09/2015
Ce passionné n'hésite pas à jouer les nounous quand la mère indigne ne s'occupe pas de son rejeton.Ouest-France, Philippe ATTARD, 15/11/2016
Et c'est en cela que l'histoire de la psychiatrie est importante : elle nous enseigne à nous méfier du rejeton que nous sommes de l'histoire.Perspectives Psy, 2020, Manon Lefebvre-Prayer, Brice Martin (Cairn.info)
Tout autour de ce récipient se hérissent des rejetons de feuilles, à l'état de scions, tortillés comme des serpents et remuant comme s'ils étaient animés.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Il n'a que des représentants, c'est-à-dire des rejetons, des mandataires.Revue française de psychanalyse, 2010, Savvas Savvopoulos (Cairn.info)
Dès que son rejeton porte l'une, elle lui reproche de ne pas avoir mis l'autre.Capital, 07/03/2011, « Panzani fait tout et ça lui réussit »
D'où une première remarque : un texte qui existe par rapport aux deux autres, un texte qui fait figure de rejeton, de rejet des deux autres.La Cause du Désir, 2021, Jacques Aubert (Cairn.info)
L'immense tronc, que ses rejetons ne pouvaient plus soutenir, était tombé en travers sur les arbres voisins.Jules Verne (1828-1905)
Je n'étais nullement satisfait d'avoir en garde ce prétendu rejeton royal.George Sand (1804-1876)
Le lait de jabot, que déglutit le couple pour nourrir ses rejetons, est riche en protéines et devient de plus en plus consistant.Ouest-France, 12/08/2017
Papa n'a pas pu filer un coup de langue à ses rejetons sans l'accord de maman : car c'est elle, le lion de la famille.Ouest-France, Thierry CREUX, 16/04/2013
Il s'étonnait presque d'avoir procréé ce rejeton bien râblé, ce mâle à la tournure aisée et élégante.André Theuriet (1833-1907)
Notre coach vous en dévoile une à mettre au service de l'orientation scolaire de votre rejeton.Capital, 16/10/2018, « Comme un vendeur, persuadez une école privée de prendre votre… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de REJETTON s. m.

Nouveau bois que jette un arbre, ce qu'une plante pousse de nouveau de sa racine. Les cerisiers poussent plusieurs rejettons tout alentour d'eux.
 
REJETTON, se dit figurément en choses morales. Cette maison est illustre, & pousse tous les jours de nouveaux rejettons. Une heresie n'est jamais si bien esteinte, qu'elle ne pousse toûjours de nouveaux rejettons.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Carpe Diem Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022