rejeton

 

définitions

rejeton ​​​ | ​​​ | ​​​ nom masculin

Nouvelle pousse (d'une plante).➙ rejet (I).
familier ou ironique Enfant ; fils.
Le féminin rejetonne se rencontre parfois.
 

synonymes

rejeton nom masculin

[Botanique] rejet, bourgeon, cépée, drageon, jet, pousse, surgeon, tigelle

[familier] enfant, descendant, [au pluriel] progéniture, petite famille (familier), postérité (littéraire ou plaisant)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je désirais que le dernier rejeton d'une famille jadis haut placée trouvât du moins quelque appui dans mon obscur attachement, et que l'amitié ne lui manquât pas comme la fortune.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Le rejeton de l'arbre est flétri ; il ne nous reste plus qu'à renverser le tronc.Victor Hugo (1802-1885)
Et quelle famille ne serait heureuse et fière d'avoir un rejeton issu du tueur de tigres !Élie Reclus (1827-1904)
Supposons enfin que tu sois le dernier rejeton de cette famille et que tu ne cultives point l'art de la peinture.George Sand (1804-1876)
Il laisse un rejeton jeune, fort et vigoureux, sur lequel s'épanouiront les petites églantines des bois.Alphonse Karr (1808-1890)
Ils considérèrent que tout rejeton de dissension civile est funeste, en ce qu'il ressuscite la guerre qu'il est de l'intérêt de tous d'éteindre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais ce fut une bien autre affaire encore lorsqu'il s'agit de marier ce fils, seul rejeton de la branche qui pût faire souche à son tour.Gabriel-Paul-Othenin d'Haussonville (1843-1924)
D'ailleurs, ses parents sachant l'ami du fils bien élevé quoique artiste, ont chargé leur rejeton de l'inviter à dîner.Félix Galipaux (1860-1931)
Alors il soupirait et se peignait dans sa miniature, sous l'emblème d'un vieux tronc dépouillé qui n'a qu'un faible rejeton.Jules Michelet (1798-1874)
À ma garde, à moi, leur dernier rejeton !Eugène Sue (1804-1857)
Si l'on ne veut pas que l'arbre repousse, il faut arracher du sol jusqu'au dernier rejeton.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Les plus grands seigneurs de la cour s'étaient vus contraints à faire le service qu'on aurait exigé d'eux, s'il se fût agi d'un rejeton de la royauté.Adolphe Thiers (1797-1877)
Vous en êtes le dernier rejeton ; c'était peut-être un désir téméraire de ma part que celui de vous engager dans le célibat.George Sand (1804-1876)
Quand un vieil arbre tombe, renversé par la tempête ou coupé par les bûcherons, aucun rejeton ne le remplace.Élisée Reclus (1830-1905)
L'air méchant et prêts à mordre, ces espèces de fantômes immobiles, avec leurs yeux d'émail brillant, me causaient peut-être encore plus d'effroi que leur rejeton.Eugène Sue (1804-1857)
Le père et la mère du futur sorcier jeûneront souvent et longtemps, rechercheront certaines viandes, en éviteront d'autres, supplieront les ancêtres d'envelopper le précieux rejeton de toute leur sollicitude.Élie Reclus (1827-1904)
Ce noble rejeton n'avoit pas dégénéré ; l'ambition de ses ayeux l'animoit toujours ; seulement, au lieu de conquérir des nations, il conquéroit des filles.Pétrus Borel (1809-1859)
Ces fameux mamelouks, qui dominèrent le pays si longtemps, et qui y faisaient venir les plus belles femmes du monde, n'ont pas laissé un seul rejeton.Gérard de Nerval (1808-1855)
Et la mère, tout en le suivant des yeux, faisait les mêmes mouvements que son rejeton.Félix Galipaux (1860-1931)
Peu importe sans doute aux républicains qui les détestent tous également ; mais c'était apparemment quelque rejeton de la famille de nos tyrans.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REJETTON » s. m.

Nouveau bois que jette un arbre, ce qu'une plante pousse de nouveau de sa racine. Les cerisiers poussent plusieurs rejettons tout alentour d'eux.
 
REJETTON, se dit figurément en choses morales. Cette maison est illustre, & pousse tous les jours de nouveaux rejettons. Une heresie n'est jamais si bien esteinte, qu'elle ne pousse toûjours de nouveaux rejettons.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

11/05/2020