renoncement

définitions

renoncement ​​​ | ​​​ nom masculin

Fait de renoncer (à une chose) au profit d'une valeur jugée plus haute (surtout contexte moral ou religieux); attitude qui en résulte. ➙ détachement. Renoncement au monde, aux plaisirs. —  Vivre dans le renoncement.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les misères, les déceptions, les douleurs exorbitantes et ininterrompues amènent peu à peu une sorte de renoncement ; et le renoncement est, comme vous savez, la condition de la joie véritable.Jules Lemaître (1853-1914)
Je remerciai le saint vieillard, et lui avouai que je n'étais qu'un faux brave, que les mots de renoncement et d'immolation me faisaient frémir.Laure Conan (1845-1924)
Inversement, la culture grossière et rude, qu'implique l'altruisme excessif des primitifs, développe une insensibilité qui facilite le renoncement.Émile Durkheim (1858-1917)
L'excès de la désespérance, le renoncement à tout bonheur, inspirent aux âmes hautes une espèce de délire du sacrifice.Daniel Lesueur (1854-1921)
En effet, la restriction du droit d'auteur n'est pas synonyme de renoncement à une rémunération.Europarl
Naturellement, le reporter est enchanté de pouvoir montrer le tout puissant guerrier dans le rôle sublime du renoncement.Romain Rolland (1866-1944)
Mais je respecte la sagesse, la pudeur maternelle qui vous font m'écrire ce dernier, ce suprême renoncement.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Je m'imagine que le côté vraiment tragique de la vie des pauvres est qu'ils ne peuvent offrir autre chose que le renoncement d'eux-mêmes.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Pauvreté ou renoncement, leurs robes jaunes ne sont plus que des loques décolorées, sur leurs maigres corps.Pierre Loti (1850-1923)
Son renoncement à l'amour, son effroi de ce qu'on appelle le bonheur pour la femme, éclataient avec autant de force que de naïveté.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le recul est une condition inéluctable et le renoncement, au moins transitoire, une absolue nécessité.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Depuis que j'existe, je rêve les grandeurs du renoncement aux faux biens de ce monde, et la conquête des biens immatériels.George Sand (1804-1876)
Par là il se distingue des apôtres qui renoncent : il met à son renoncement la même ardeur qu'il mettait à vivre.Romain Rolland (1866-1944)
Pensais-tu que cette perfection idéale de renoncement existait pour toi seul sur la terre et devait assurer l'inépuisable renouvellement de tes joies ?George Sand (1804-1876)
Mais une torpeur invincible le clouait au sol ; ses pensées flottaient engourdies, la fatigue lui prêchait le renoncement.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Isolement, intimité, renoncement, apaisement de la nostalgie par la pensée ; telle est la vie de ces hommes.Victor Hugo (1802-1885)
Je te comprends, admirable esprit ; mais comme il serait triste qu'un jour, faute d'une source intarissable d'émotions, j'en vinsse à imiter ton renoncement !Maurice Barrès (1862-1923)
Encore une fois, il a peur d'être tenté, et il tiendra le serment qu'il a fait de payer au ciel le bonheur de ses enfants, par son renoncement.Louis Ulbach (1822-1889)
Dans aucun temps les hommes n'ont eu du renoncement à eux-mêmes ; et selon moi ce serait un grand malheur que cette vertu prît la place de l'intérêt personnel.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Quelle forme prendrait son renoncement à la vie si elle devait perdre l'amour qui lui représentait toute sa vie ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
Top 10 des mots Le Top 10 des mots d'Alain Rey Le Top 10 des mots d'Alain Rey

Alain Rey était un conteur intarissable et passionnant. Dans les médias, lors de nos comités éditoriaux ou en privé, de sa voix si caractéristique, il nous charmait en racontant l'histoire des mots ou en expliquant son travail, ses découvertes, ses questionnements.

Édouard Trouillez 04/12/2020