renoncement

 

définitions

renoncement ​​​ | ​​​ nom masculin

Fait de renoncer (à une chose) au profit d'une valeur jugée plus haute (surtout contexte moral ou religieux); attitude qui en résulte. ➙ détachement. Renoncement au monde, aux plaisirs. —  Vivre dans le renoncement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les misères, les déceptions, les douleurs exorbitantes et ininterrompues amènent peu à peu une sorte de renoncement ; et le renoncement est, comme vous savez, la condition de la joie véritable.Jules Lemaître (1853-1914)
Je remerciai le saint vieillard, et lui avouai que je n'étais qu'un faux brave, que les mots de renoncement et d'immolation me faisaient frémir.Laure Conan (1845-1924)
Inversement, la culture grossière et rude, qu'implique l'altruisme excessif des primitifs, développe une insensibilité qui facilite le renoncement.Émile Durkheim (1858-1917)
L'excès de la désespérance, le renoncement à tout bonheur, inspirent aux âmes hautes une espèce de délire du sacrifice.Daniel Lesueur (1854-1921)
En effet, la restriction du droit d'auteur n'est pas synonyme de renoncement à une rémunération.Europarl
Naturellement, le reporter est enchanté de pouvoir montrer le tout puissant guerrier dans le rôle sublime du renoncement.Romain Rolland (1866-1944)
Mais je respecte la sagesse, la pudeur maternelle qui vous font m'écrire ce dernier, ce suprême renoncement.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Je m'imagine que le côté vraiment tragique de la vie des pauvres est qu'ils ne peuvent offrir autre chose que le renoncement d'eux-mêmes.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Pauvreté ou renoncement, leurs robes jaunes ne sont plus que des loques décolorées, sur leurs maigres corps.Pierre Loti (1850-1923)
Son renoncement à l'amour, son effroi de ce qu'on appelle le bonheur pour la femme, éclataient avec autant de force que de naïveté.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le recul est une condition inéluctable et le renoncement, au moins transitoire, une absolue nécessité.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Depuis que j'existe, je rêve les grandeurs du renoncement aux faux biens de ce monde, et la conquête des biens immatériels.George Sand (1804-1876)
Par là il se distingue des apôtres qui renoncent : il met à son renoncement la même ardeur qu'il mettait à vivre.Romain Rolland (1866-1944)
Pensais-tu que cette perfection idéale de renoncement existait pour toi seul sur la terre et devait assurer l'inépuisable renouvellement de tes joies ?George Sand (1804-1876)
Mais une torpeur invincible le clouait au sol ; ses pensées flottaient engourdies, la fatigue lui prêchait le renoncement.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Isolement, intimité, renoncement, apaisement de la nostalgie par la pensée ; telle est la vie de ces hommes.Victor Hugo (1802-1885)
Je te comprends, admirable esprit ; mais comme il serait triste qu'un jour, faute d'une source intarissable d'émotions, j'en vinsse à imiter ton renoncement !Maurice Barrès (1862-1923)
Encore une fois, il a peur d'être tenté, et il tiendra le serment qu'il a fait de payer au ciel le bonheur de ses enfants, par son renoncement.Louis Ulbach (1822-1889)
Dans aucun temps les hommes n'ont eu du renoncement à eux-mêmes ; et selon moi ce serait un grand malheur que cette vertu prît la place de l'intérêt personnel.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Quelle forme prendrait son renoncement à la vie si elle devait perdre l'amour qui lui représentait toute sa vie ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020